Menu
RSS
Antipas Mbusa Nyamwisi se retire de Lamuka

Antipas Mbusa Nyamwisi se retire de…

Antipas Mbusa Nyamwisi, u...

Le PNMLS/Nord-Kivu : pour la promotion du bien-être des jeunes et des adolescents à l’instar de l’UNICEF

Le PNMLS/Nord-Kivu : pour la promot…

Le Programme national mul...

Satisfecit de la population pour l’asphaltage de la route Ulpgl-Kituku à Goma.

Satisfecit de la population pour l’…

Les habitants du quartier...

Satisfecit de la population pour l’asphaltage de la route Ulpgl-Kituku à Goma.

Satisfecit de la population pour l’…

Les habitants du quartier...

Les éléments  de la police appelés  à ne plus  réprimer les manifestations à Beni

Les éléments de la police appelés …

Le  commandant  de la Pol...

Les éléments  de la police appelés  à ne plus  réprimer les manifestations à Beni

Les éléments de la police appelés …

Le  commandant  de la Pol...

Les éléments  de la police appelés  à ne plus  réprimer les manifestations à Beni

Les éléments de la police appelés …

Le  commandant  de la Pol...

Nord-Kivu : 700 jeunes pour l'exécution d'un projet de reboisement de la Ville de Butembo par le Fonds social de la République Démocratique du Congo.

Nord-Kivu : 700 jeunes pour l'exécu…

Le Fonds social de la RDC...

Sit-in devant la division provinciale de la Santé du Nord-Kivu des médecins élagués sur les états de paie

Sit-in devant la division provincia…

70 médecins de la provinc...

Prev Next

La journée nationale de la presse marquée à Goma par la signature massive de l’acte d’engagement du journaliste au respect de l’éthique et de la déontologie.

La journée nationale de la presse marquée à Goma par la signature massive de l’acte d’engagement du journaliste au respect de l’éthique et de la déontologie.

L’Union nationale de la presse du Congo (UNPC), section provinciale du Nord-Kivu a célébrée à Goma  dans la salle de la BDEGL   la journée nationale de la presse sous le thème, « éthique et déontologie professionnelle ».

Les membres de la corporation  ont consacré cette journée  à la cérémonie officielle de signature et de renouvellement de l’acte d’engagement du journaliste congolais au respect du code d’éthique et de la déontologie, estimant  avoir franchi le premier pas dans le processus qui vise à repenser le métier du journaliste et de  lui donner plus de lucidité et de crédibilité au sein de la société.

Après avoir pris connaissance du code de l’étique et de la déontologie du journaliste, les chevaliers de la plume et du micro, en règle avec l’UNPC Nord-Kivu, ont solennellement  prêté serment mains en l’heure, s’engageant à respecter les 14 articles que composent l’acte d’engagement du journaliste congolais

Parmi les 14 articles, les journalistes sont tenus entre autre  à s’abstenir de toute incitation à la haine tribale, éviter le plagia, être crédible, avoir un comportement exemplaire, traiter l’information sans avoir un parti pris, respect à la dignité humaine, la diffamation, des accusations sans preuve et ne pas confondre le rôle du journaliste à celui de la justice mais aussi ne jamais prêter sa signature, sa voix ou son image à des articles à caractère publicitaire.

La commission de discipline que dirige M. Thomas Kubuya, a laissé attendre aux  journalistes qui ont pris cet engagement, qu’ils n’ont plus droit à l’erreur, ils doivent ainsi veillez au strict respect du code de déontologie et d’éthique du journaliste   avant de rassurer aux autres journalistes de se mettre en ordre avec la corporation.

Pour immortaliser la commémoration de ce 36ème anniversaire de la presse en RDC,  plusieurs discours ont été prononcés entre autre celui de Mme Rosalie Zawadi, M. Tuver Hundi, M. Benx Katonji, M. Sylvestre Nkumba Kahombo et Mme Marie Shematsi Baeni respectivement présidente de l’UNPC/Nord-Kivu, représentant de journaliste en danger (JED), représentant de l’Observatoire de medias au Congo (OMEC), rapporteur de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu et  ministre provinciale du Plan, budget, communication et médias.

Dans son discours, la ministre provinciale de la communication a notamment fait savoir aux récipiendaires que la Constitution de la RDC consacre la liberté de l’expression mais cette liberté n’est pas absolue. Elle est limitée. Elle a invité les professionnels des medias dans cette partie du pays à aimer le métier et au respect strict du code et étique du journaliste congolais. 

En dépit des contraintes, la ministre provinciale a indiqué que cette cérémonie ne doit pas être folklorique mais une question de confiance et de prendre conscience de soi-même avant de les appeler que le savoir faire doit primer sur les émotions et le clientélisme.

Les autres intervenants ont mis l’accent sur la valorisation du métier au travers non seulement le respect du code de l’éthique et de la déontologie mais également par la maitrise, par la formation, de nouvelles technologies de la communication. 

ACP/ANACLET/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre