Menu
RSS
Nord-Kivu : Le projet d’édit budgétaire rectificatif arrêté à 156.029.855.735FC contre 150.405.054.543FC du budget initial

Nord-Kivu : Le projet d’édit budgét…

Le gouverneur de province...

Célébration à Goma de la journée de l'enfant africain.

Célébration à Goma de la journée de…

La journée de l'enfant af...

Nord-Kivu : le Maire de la ville de Goma appelle ses administrés  à plus de collaboration avec les services spécialisés de sécurité.

Nord-Kivu : le Maire de la ville de…

M. Muisa  Kense, maire de...

La délégation de l’UDPS / Nord-Kivu Aile Tshibala prête  pour  les élections du 23 décembre 2018.

La délégation de l’UDPS / Nord-Kivu…

Le parti politique  UDPS ...

Nord-Kivu : invocation à Goma des questions de rapatriement et l’enregistrement des refugiés rwandais.

Nord-Kivu : invocation à Goma des q…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord Kivu : présentation de quatre malades guéries de la maladie à virus Ebola aux habitants de Ndindi/Beni.

Nord Kivu : présentation de quatre …

Le Bureau de la coordinat...

Nord-Kivu : Le Gouvernement provincial dote l’ACP d’une parcelle propre au pied du Mont Goma.

Nord-Kivu : Le Gouvernement provinc…

Le  gouvernement  provinc...

RDC : Julien Paluku mobilise les Kivuciens autour de la candidature de Shadary

RDC : Julien Paluku mobilise les Ki…

Le gouverneur de la pro...

Nord-Kivu : La Somico SA disposée à contribuer à la création de l’emploi par l’effectivité de ses activités.

Nord-Kivu : La Somico SA disposée à…

Le Vice-gouverneur de la ...

« Les ressources minières doivent profiter à la population congolaise », déclare le Chef de l’Etat Joseph Kabila

« Les ressources minières doivent p…

Le Chef  de l’Etat, Josep...

Prev Next

Ouverture à Gisenyi-Rwanda des travaux de la cinquième Session des membres de la commission technique mixte RDC-Rwanda.

Ouverture à Gisenyi-Rwanda des travaux de la cinquième Session des membres de la commission technique mixte RDC-Rwanda.

La Ville rwandaise de Gisenyi, frontalière avec Goma en République démocratique du Congo, abrite depuis ce lundi 09 mars, les travaux de la cinquième Session de la commission technique mixte des Experts de deux pays dans les perspectives de la matérialisation et la reconstitution de frontière commune telle qu’héritée des colonisateurs, sur recommandation de l’Union africaine.

A l’ouverture des assises, à l’hôtel La Corniche, le maire adjoint de la ville de Gisenyi, M. Ezéchiel Nsengiyuva a salué l’évolution du travail jusque là abattu, en toute convivialité et dans la franche collaboration, par les techniciens des deux pays. Cette autorité urbaine a renouvelé le soutien de tout l’Exécutif Rwandais pour l’aboutissement heureux  des travaux censés cimenter la cohabitation et la fraternité entre les deux peuples frères.

« Nous sommes heureux d’honorer cette 5ème Session de la commission conjointe entre le Rwanda et la République démocratique du Congo pour rétablir les signalisations des frontières qui nous séparent », a déclaré le M. Nsengiyuva qui, au nom des Autorités rwandaises, s’est dit positivement impressionné par la « façon dont les techniciens de
deux pays travaillent dans la convivialité et la complémentarité ».

Selon le Professeur Célestin Nguya Ndila, chef de la délégation des Experts congolais en charge des  Questions frontalières au ministère de l’Intérieur, l’étape suivante va consister « à l’implantation effective des bornes frontières »  avant que n’intervienne l’élaboration d’une carte suivie par la signature d’un procès verbal sanctionnant les travaux.

La partie rwandaise a, de son coté, affiché sa satisfaction pour la bonne marche des travaux conformément au chronogramme initialement conçu conjointement quant à ce. Monsieur James Ngango, chef de la délégation rwandaise a cité « la réalisation des visites de terrain
nécessaires », l’achèvement de la pose des bornes géodésiques (points de repère servant à orienter l’implantation des bornes frontières). « Nous avons les fermes assurances que les activités vont continuer à se
dérouler normalement au profit de nos deux peuples », a-t-il affirmé.

Il faut noter que les bornes frontières de même que les bornes géodésiques de la carte de part et d’autre des frontières héritées de l’époque coloniale sont toutes disparues des suites de la destruction œuvre  des personnes à la recherche d’un trésor caché. Pour le chef de la délégation rwandaise la matérialisation des frontière est bénéfiques et aux deux pays voisins ainsi qu’à leurs peuples respectifs. De grands projets notamment dans le cadre touristique et
lucratif pourront être mis en marche, une fois la démarcation des frontières reconstituée, signifie-t-on au pays de mille collines.

ACP/Symphorien Kambale/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre