Menu
RSS
Nord-Kivu : les FARDC tuent 4 miliciens et reprennent Kasuo et Kaheri

Nord-Kivu : les FARDC tuent 4 milic…

Les localités de Ka...

Julien Paluku aux groupes armés : « Seule la voie démocratique donne le pouvoir »

Julien Paluku aux groupes armés : «…

Le gouverneur du Nord-Kiv...

Nord-Kivu : les FARDC lancent les opérations militaires contre le NDC/Rénové Guidon à Kaheri

Nord-Kivu : les FARDC lancent les o…

L’armée régulière congola...

Réouverture du site minier de Rubaya par le Gouverneur Julien Paluku un acte très applaudi par des milliers de Nord kivuciens

Réouverture du site minier de Rubay…

Ouf de soulagement pour l...

Ebola à Beni : 74 membres du personnel du centre de santé de Mangina provisoirement mis en congé

Ebola à Beni : 74 membres du person…

« Le processus de mise en...

La Majorité présidentielle appelle sa base à soutenir Ramazani Shadary

La Majorité présidentielle appelle …

Aubin Minaku, le  secréta...

Nord-Kivu : mise en garde à Beni contre la consommation de la viande boucanée importée de l’Ouganda

Nord-Kivu : mise en garde à Beni co…

L’inspection vétérinaire ...

Nord-Kivu : Julien Paluku donne les raisons ayant milité à la désignation de Ramazani Shadary comme candidat de du FCC.

Nord-Kivu : Julien Paluku donne les…

Le gouverneur de la provi...

Emmanuel Shadary: « Kabila est un homme exceptionnel »

Emmanuel Shadary: « Kabila est un h…

« Joseph Kabila Kabange u...

Prev Next

Deux ans après le début des massacres de Beni, la société civile dresse un triste bilan

Deux ans après le début des massacres de Beni, la société civile dresse un triste bilan

Les habitants du Nord-Kivu, celle de Beni territoire et Beni ville en particulier,  se sont souvenu ce 2 octobre 2016 de premiers massacres perpétrés  par les présumés ADF/NALU sur de la population de Beni en date du 2 octobre 2014. 

M. Gilbert Kambale, président de la société civile de Beni, dans un entretien téléphonique avec l’ACP, a dressé un bilan triste pour cet anniversaire qu’il a estimé d’anniversaire macabre et des pleures deux ans durant.

Selon les statistiques fournies par cette structure des forces vives de cette partie de la province du Nord-Kivu, la province et le pays en général, a perdu plus 1200 personnes abattues par hanches, machettes et d’autres armes blanches. 

Environ 1400 personnes ont été kidnappées ou portées disparues et dont les familles n’ont plus leurs nouvelles a-t-il ajouté. Il a poursuivi en révélant que plus de 80 maisons ont été brulées par les rebelles et 7 centres de santé incendiés qui ne sont pas toujours réhabilités laissant les habitants à la portée de plusieurs maladies. Le président de la Société civile de Beni-ville regrette que les milliers de personnes qui vivent en déplacement hors de leurs tôt traditionnels.

Il a exprimé le vœu de voir la Cour pénale internationale s’investir dans les enquêtes internationales pour arriver à desceller les auteurs virtuels et directs de ces massacres pour que chacun soit puni pour ses actes. En seconde lieu, Gilbert Kambale a imploré au Gouvernement, au Chef de l’Etat, garant de la Nation et à la communauté internationale à s’investir dans la sécurisation de la population de Beni qui semble, d’après lui, être abandonnée à son triste sort.  

A Goma, aucune manifestation n’a été organisée en mémoire de cette date mais la population s’est dite  gardé toujours des tristes souvenirs de cette date du 02 octobre 2016.   

ACP /Ishara/kms 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre