Menu
RSS
Nord-Kivu : interpellation de deux présumés ravisseurs des prêtres de Bunyuka

Nord-Kivu : interpellation de deux …

Deux présumés ravis...

Julien Paluku : “Si les choses ne marchent pas c’est parce qu’il y a la corruption à tous les niveaux”

Julien Paluku : “Si les choses ne m…

Le gouverneur du Nord-Kiv...

Nord-Kivu : Une mission de contrôle des ouvrages réalisés par le Fond pour la Consolidation de la Paix à pied d’œuvre à Goma.

Nord-Kivu : Une mission de contrôle…

Mme Claudia BURKIN, chef ...

Ouverture  de l’atelier de lancement du projet DGD

Ouverture de l’atelier de lancemen…

Le programme Rcn justice ...

Contrôle  de recettes  dues  à l’Etat  par les  Pharmacies au  Nord-Kivu

Contrôle de recettes dues à l’Et…

Un contrôle de recettes d...

Mise en garde de l’ICCN contre la distribution des lopins de terre dans le parc national des Virunga/Secteur Nord.

Mise en garde de l’ICCN contre la d…

L’Institut congolais pour...

Nord-Kivu : Lancement de la campagne de sensibilisation sur le civisme fiscal.

Nord-Kivu : Lancement de la campagn…

Le Vice-gouverneur du Nor...

Visite de travail du Ministre national de Pêche et élevage à Butembo.

Visite de travail du Ministre natio…

Le ministre national en c...

Le Parlement d’Enfant s’insurge contre les journées ville morte.

Le Parlement d’Enfant s’insurge con…

Le Parlement d’Enfant de ...

La fédération des Entreprises du Congo Butembo-Lubero décline  toute implication dans l’opération ville morte.

La fédération des Entreprises du Co…

Le président de la Fédéra...

Prev Next

Deux ans après le début des massacres de Beni, la société civile dresse un triste bilan

Deux ans après le début des massacres de Beni, la société civile dresse un triste bilan

Les habitants du Nord-Kivu, celle de Beni territoire et Beni ville en particulier,  se sont souvenu ce 2 octobre 2016 de premiers massacres perpétrés  par les présumés ADF/NALU sur de la population de Beni en date du 2 octobre 2014. 

M. Gilbert Kambale, président de la société civile de Beni, dans un entretien téléphonique avec l’ACP, a dressé un bilan triste pour cet anniversaire qu’il a estimé d’anniversaire macabre et des pleures deux ans durant.

Selon les statistiques fournies par cette structure des forces vives de cette partie de la province du Nord-Kivu, la province et le pays en général, a perdu plus 1200 personnes abattues par hanches, machettes et d’autres armes blanches. 

Environ 1400 personnes ont été kidnappées ou portées disparues et dont les familles n’ont plus leurs nouvelles a-t-il ajouté. Il a poursuivi en révélant que plus de 80 maisons ont été brulées par les rebelles et 7 centres de santé incendiés qui ne sont pas toujours réhabilités laissant les habitants à la portée de plusieurs maladies. Le président de la Société civile de Beni-ville regrette que les milliers de personnes qui vivent en déplacement hors de leurs tôt traditionnels.

Il a exprimé le vœu de voir la Cour pénale internationale s’investir dans les enquêtes internationales pour arriver à desceller les auteurs virtuels et directs de ces massacres pour que chacun soit puni pour ses actes. En seconde lieu, Gilbert Kambale a imploré au Gouvernement, au Chef de l’Etat, garant de la Nation et à la communauté internationale à s’investir dans la sécurisation de la population de Beni qui semble, d’après lui, être abandonnée à son triste sort.  

A Goma, aucune manifestation n’a été organisée en mémoire de cette date mais la population s’est dite  gardé toujours des tristes souvenirs de cette date du 02 octobre 2016.   

ACP /Ishara/kms 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre