Menu
RSS
Nord-Kivu : l'absence des conflits à caractère interethnique, une de grandes réalisations des douze ans de Julien Paluku à la tête de la Province.

Nord-Kivu : l'absence des conflits …

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : 870 agents admis sous statuts au sein de la Fonction publique provinciale.

Nord-Kivu : 870 agents admis sous s…

Le gouverneur de la provi...

Félix Tshisekedi pour un partenariat au bénéfice des Congolais

Félix Tshisekedi pour un partenaria…

A l’occasion de la cérémo...

Nord-Kivu : Le secteur opérationnel  Sukola 2 détermination de traquer les groupes armés

Nord-Kivu : Le secteur opérationnel…

Le Commandement du secteu...

Nord-Kivu : Reprise des activités touristiques dans le parc national des Virunga.

Nord-Kivu : Reprise des activités t…

Le ministre provincial en...

Nord-Kivu : Risque de résurgence d’une épidémie de choléra aux cotés de la maladie à virus Ebola dans la zone de santé de Kayina

Nord-Kivu : Risque de résurgence d’…

Le Poste de Santé de Kise...

Nord-Kivu : Poursuite de la lutte contre les abus et exploitations sexuels commis par le personnel onusiens sur les communautés locales.

Nord-Kivu : Poursuite de la lutte c…

L’équipe de «  conduite e...

Le ministre Oly Ilunga  visite le dépôt de médicaments contre Ebola à Goma

Le ministre Oly Ilunga visite le d…

Le ministre de la Santé, ...

Nord-Kivu : Lancement officielle à Goma de la 6e  édition du Festival Amani

Nord-Kivu : Lancement officielle à …

La 6e Edition du festival...

Nord-Kivu : Le district 409 du Lion's Club en réunion régionale à Goma

Nord-Kivu : Le district 409 du Lion…

Le Vice-gouverneur de la ...

Prev Next

Tenue à Goma de la première réunion du comité de pilotage du Projet conjoint de prévention et réponses coordonnées de lutte contre les violences sexuelles pour les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Tenue à Goma de la première réunion du comité de pilotage du Projet conjoint de prévention et réponses coordonnées de lutte contre les violences sexuelles pour les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

La ministre du Genre, famille et enfant, Lucie Kipele a présidé  ce jeudi à l’hôtel Ihusi de Goma, les travaux de suivi et d’évaluation de la première réunion du comité de pilotage du projet conjoint de prévention et réponses coordonnées de lutte contre les violences sexuelles pour les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Financé par la Belgique et le Pays-Bas (Hollande), ce projet conjoint lancé depuis le 27 avril de l’année dernière, a bénéficié à trois (3) agences du système des Nations unies notamment l’Onu-Femmes, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et l’Unicef. Il a été mis en œuvre vers la fin du premier semestre de l’année en cours en focalisant les activités sur quatre thématiques. Il s’agit de la prévention et la protection, la prise en charge holistique des survivantes des violences sexuelles, les données et cartographie, la coordination de la communication des résultats, le suivi et enfin l’évaluation.

Selon  les bénéficiaires de ce projet, l’objectif  est de contribuer à la réduction des  violences sexuelles et basées sur le genre dans les zones ciblées en partenariat avec le gouvernement, la société civile, les partenaires techniques et financiers et les partenaires de mise en œuvre, grâce à des actions coordonnées de prévention qui reposent sur les violences sexuelles et basées sur le genre.

Plusieurs résultats sont donc attendus entre autre d’ici 2017, une prise en charge holistique de qualité adaptée à la situation d’au moins 7.500 personnes victimes des violences sexuelles dont 4.500 au Nord-Kivu et 3.000 en Ituri. La mise en place fonctionnelle des mécanismes communautaires de prévention et de protection contre les violences sexuelles basées sur les genres constituent également un des résultats attendus. 

Cette première réunion du comité de pilotage a permis aux participants composés des tous les partenaires du projet, des ministres du Genre, famille et enfant du Nord-Kivu et de l’Ituri, des bailleurs fonds ; d’avoir une idée sur le niveau d’exécution du projet conjoint estimé, selon les 3 agences onusiennes, à soixante-sept pourcents (77%), soit 1.432.581,86 dollars pour l’Unicef (68%), 796.214,5 dollars pour l’UNFPA (94,7%) et 993.208,97 dollars pour l’Onu-Femmes (68,5%) pour un budget total du Projet conjoint fixé à 5.200.000 dollars américains pour une durée de dix-huit mois (18).

Au par avant plusieurs discours ont été prononcés respectivement par Mme Adèle Bazizane Maheshe, ministre provinciale du Genre, famille et enfant représentante personnelle du gouverneur de la province du Nord-Kivu, la représentante des agences de l’Onu-Femmes, la ministre déléguée de la coopération belge avant que la présidente du comité de pilotage et ministre du Genre ne déclare recevable le rapport de la première réunion du dit comité estimant avoir atteint positivement les objectifs assignés mais aussi clos des travaux de suivi et d’évaluation du projet conjoint de prévention et réponses coordonnées de lutte contre les violences sexuelles dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu. 

ACP/ANACLET& EVELYNE/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre