Menu
RSS
Beni : hommage rendu aux casques bleus tués par des présumés rebelles ADF

Beni : hommage rendu aux casques bl…

Une cérémonie d'hom...

Nord-Kivu : Le REMED en campagne de sensibilisation contre les violences sexuelles et basées sur le genre

Nord-Kivu : Le REMED en campagne de…

Le Réseau des Médias pour...

Un culte œcuménique à Goma pour la réussite du processus électoral en RDC

Un culte œcuménique à Goma pour la …

La coordination de la soc...

Les déplacés de Lubero vivent dans des conditions humanitaires critiques à Rutshuru

Les déplacés de Lubero vivent dans …

Les déplacés du territoir...

Nord-Kivu: Inauguration du marché public de Kisharo-Rutshuru.

Nord-Kivu: Inauguration du marché p…

Mme Marie Shematsi Baeni,...

Réunion de sensibilisation contre les crimes organisés à Goma

Réunion de sensibilisation contre l…

L’Unité de police de la M...

Nord-Kivu: 99 jeunes de Goma s'engagent dans la promotion de la gouvernance démocratique.

Nord-Kivu: 99 jeunes de Goma s'enga…

99 jeunes dont 40 femmes,...

La LRA, les ADF et les Kamwina Nsapu déclarés mouvements terroristes

La LRA, les ADF et les Kamwina Nsap…

Les participants à la 45e...

Pour le renforcement de la coopération bilatérale et promotion des échanges commerciaux entre le RDC et l’Ouganda.

Pour le renforcement de la coopérat…

Les parties prenantes aux...

Prev Next

Tenue à Goma de la première réunion du comité de pilotage du Projet conjoint de prévention et réponses coordonnées de lutte contre les violences sexuelles pour les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Tenue à Goma de la première réunion du comité de pilotage du Projet conjoint de prévention et réponses coordonnées de lutte contre les violences sexuelles pour les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

La ministre du Genre, famille et enfant, Lucie Kipele a présidé  ce jeudi à l’hôtel Ihusi de Goma, les travaux de suivi et d’évaluation de la première réunion du comité de pilotage du projet conjoint de prévention et réponses coordonnées de lutte contre les violences sexuelles pour les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Financé par la Belgique et le Pays-Bas (Hollande), ce projet conjoint lancé depuis le 27 avril de l’année dernière, a bénéficié à trois (3) agences du système des Nations unies notamment l’Onu-Femmes, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et l’Unicef. Il a été mis en œuvre vers la fin du premier semestre de l’année en cours en focalisant les activités sur quatre thématiques. Il s’agit de la prévention et la protection, la prise en charge holistique des survivantes des violences sexuelles, les données et cartographie, la coordination de la communication des résultats, le suivi et enfin l’évaluation.

Selon  les bénéficiaires de ce projet, l’objectif  est de contribuer à la réduction des  violences sexuelles et basées sur le genre dans les zones ciblées en partenariat avec le gouvernement, la société civile, les partenaires techniques et financiers et les partenaires de mise en œuvre, grâce à des actions coordonnées de prévention qui reposent sur les violences sexuelles et basées sur le genre.

Plusieurs résultats sont donc attendus entre autre d’ici 2017, une prise en charge holistique de qualité adaptée à la situation d’au moins 7.500 personnes victimes des violences sexuelles dont 4.500 au Nord-Kivu et 3.000 en Ituri. La mise en place fonctionnelle des mécanismes communautaires de prévention et de protection contre les violences sexuelles basées sur les genres constituent également un des résultats attendus. 

Cette première réunion du comité de pilotage a permis aux participants composés des tous les partenaires du projet, des ministres du Genre, famille et enfant du Nord-Kivu et de l’Ituri, des bailleurs fonds ; d’avoir une idée sur le niveau d’exécution du projet conjoint estimé, selon les 3 agences onusiennes, à soixante-sept pourcents (77%), soit 1.432.581,86 dollars pour l’Unicef (68%), 796.214,5 dollars pour l’UNFPA (94,7%) et 993.208,97 dollars pour l’Onu-Femmes (68,5%) pour un budget total du Projet conjoint fixé à 5.200.000 dollars américains pour une durée de dix-huit mois (18).

Au par avant plusieurs discours ont été prononcés respectivement par Mme Adèle Bazizane Maheshe, ministre provinciale du Genre, famille et enfant représentante personnelle du gouverneur de la province du Nord-Kivu, la représentante des agences de l’Onu-Femmes, la ministre déléguée de la coopération belge avant que la présidente du comité de pilotage et ministre du Genre ne déclare recevable le rapport de la première réunion du dit comité estimant avoir atteint positivement les objectifs assignés mais aussi clos des travaux de suivi et d’évaluation du projet conjoint de prévention et réponses coordonnées de lutte contre les violences sexuelles dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu. 

ACP/ANACLET& EVELYNE/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre