Menu
RSS
Les ministres Tshipasa et Serufuli plus le député Mukesyayira en mission conjointe de pacification et sensibilisation à l’enrôlement au Nord-Kivu.

Les ministres Tshipasa et Serufuli …

Les ministre Venant Tship...

Bientôt des structures d’animateurs de paix et développement dans la chefferie de Bwito/Rutshuru

Bientôt des structures d’animateurs…

Les structures de paix et...

Aucune inquiétude majeure sur l’état actuel du Pont Semliki.

Aucune inquiétude majeure sur l’éta…

L’état actuel du pont Sem...

Audience publique du présumé auteur de l’assassinat de l’artiste Djoo Paluku

Audience publique du présumé auteur…

Le tribunal militaire gar...

2.537.562 personnes déjà enrôlées dans la province du Nord-Kivu

2.537.562 personnes déjà enrôlées d…

Le secrétariat exécutif p...

Les  populations  s’inquiètent  du retrait  des forces de  la Monusco  à Pinga

Les populations s’inquiètent du …

Les   populations   de la...

Des questions de stabilisation de Beni examinées par le Gouverneur du Nord-Kivu et le Responsable de la Monusco/Beni.

Des questions de stabilisation de B…

Le Gouverneur de la provi...

Me Matadi Wamba pour une implication des Avocats dans la lutte contre la fraude en matière immobilière au Nord-Kivu

Me Matadi Wamba pour une implicatio…

Le Président de l’Ordre n...

Inauguration du centre de santé Kanzulinzuli-Beni

Inauguration du centre de santé Kan…

Mme Maguy Rwakabuba, vice...

Nord-Kivu : La ministre provinciale des médias salue travail héroïque des professionnels de la radio.

Nord-Kivu : La ministre provinciale…

Mme Marie Shematsi Baeni,...

Prev Next

Le festival Amani offre l’occasion de «vivre ensemble», selon Julien Paluku

Le festival Amani offre l’occasion de «vivre ensemble», selon Julien Paluku

«Ce festival a cet objectif-là de démontrer que des Rwandais, des Ougandais, des Congolais – des gens qui ont connu des moments d’affrontements hier […] peuvent rester ensemble pendant trois ou quatre jours», a déclaré le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, à l’ouverture du festival Amani vendredi 10 février à Goma.

Julien Paluku Kahongya estime que cette messe annuelle de la culture offre une occasion au peuple des Grands Lacs de renforcer le sens de la cohabitation pacifique:

«Ceux qui sont en brousse [dans les rébellions], je crois que c’est un appel qui leur est fait: lorsqu’ils trouvent qu’il y a trente-six mille personnes, quarante mille personnes qui peuvent vivre ensemble – surtout que ce sont des jeunes qui viennent de la région des Grands Lacs (ils viennent du Rwanda, du Burundi, de la RDC, de l’Ouganda…) – je crois que c’est une manière de dire: ‘on peut vivre ensemble au-delà de se tirer dessus’».

/sites/default/files/2017-02/10022017-p-g-goma_gouv_julien_paluku_sur_le_festival.mp3

La quatrième édition de ce festival de danse et de musique met un accent particulier sur la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, la protection de l’environnement et le don de soi, a affirmé Eric de Lamotte, promoteur du festival Amani.

Cette année, environ 36 000 personnes sont attendues.

La manifestation se tient du 10 au 12 février au Collège Mwanga à Goma. Le ticket d’entrée est fixé à 1dollar américain par jour.

Parmi les artistes annoncés, il y a notamment DJ Amaroula, Fabregas, Franc Issa Le Rossignol, Bolivar M’Vulu et JKM.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre