Menu
RSS
Le Vice-premier ministre José Makila apprécie positivement les travaux d’asphaltage de la piste d’atterrissage de l’Aéroport de Beni-Mavivi.

Le Vice-premier ministre José Makil…

Le Vice-premier ministre ...

Réception des ouvrages réalisés par la MONUSO en faveur de la Justice Militaire à Rutshuru.

Réception des ouvrages réalisés par…

Le ministre provincial de...

Réception à Goma des ouvrages pour le renforcement de la desserte de l’eau de la Regideso.

Réception à Goma des ouvrages pour …

Le Vice-gouverneur de la ...

Décès à Goma du Bourgmestre de la commune de Goma

Décès à Goma du Bourgmestre de la c…

Le bourgmestre de la comm...

Clôture  de l’atelier  de formation  des agents  de la Mairie  sur les modalités  d’exécution   du budget  annuel.

Clôture de l’atelier de formation…

Dix (10)  agents du servi...

10.000$ participation personnelle de Julien Paluku au plan stratégique de l’Université de Goma.

10.000$ participation personnelle d…

Le gouverneur de la provi...

170 kg  de la viande  de porc  incinérés   par  le  commandant  ville  de la PNC/Goma

170 kg de la viande de porc inci…

Le  commandant  ville  de...

Le  personnel  du service  anti-fraude  exhorté  à la  conscience  professionnelle.

Le personnel du service anti-fra…

M.  Muhindo Ngulu, son   ...

Douze éléphants ravagent les champs à Ishasha/Rutshuru

Douze éléphants ravagent les champs…

Douze éléphants ravagent ...

Prev Next

Le Festival Amani réussit à «renforcer le vivre ensemble»

Le Festival Amani réussit à «renforcer le vivre ensemble»

La 4eme édition du Festival Amani a pris fin dimanche 12 février  à Goma (Nord-Kivu). Pendant trois jours, plus de trente mille personnes de tous les horizons ont pris part à ce grand rendez – vous culturel pour la promotion de la paix dans la région des Grands Lacs. La musique, la danse, l’exposition des œuvres d’art, la promotion de l’entreprenariat… une diversité qui a plu aux festivaliers.

Les organisateurs du festival se félicitent de la réussite de cet évènement, qui, selon eux, contribue aux efforts de construction de la paix dans cette région.

«Notre objectif est de pouvoir renforcer le vivre ensemble. Et dans une région post-conflit, comme celle [des Grands Lacs], et où la moyenne des jeunes présents dans ce festival n’a connu que des moments assez traumatiques, le festival s’inscrit dans sa thématique à pouvoir encourager le vivre ensemble», a expliqué Vianney Bisimwa, administrateur du festival.

L’évènement a ainsi offert une occasion de pouvoir renforcer les liens entre les gens et de pouvoir contribuer à la gestion des traumatismes que les jeunes ont vécus, a-t-il poursuivi.

Lorsque les gens sont réunis dans ce festival, selon lui, ils ne se regardent pas au travers de groupes ethniques, ou à travers d’autres formes de différences identitaires, mais «bien au contraire, ils se regardent par rapport à ce qu’ils ont en commun. Ça veut dire l’amour de la musique, de la danse, l’attachement à l’entreprenariat».

Parmi les retombées positives du festival, Vianney Bisimwa, évoque les opportunités dans le secteur de l’entreprenariat:

«Nous avons vu tout à l’heure le projet CIGOM, un projet que le festival Amani a financé par rapport à la production de craie, qui est un succès. Et nous avons beaucoup d’artistes qui, après le festival, ont entrepris [certains projets]».

L’espace Entreprenariat aménagé sur le site constitue en effet une des innovations de cette édition, a noté une festivalière. Ecoutez son témoignage:

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre