Menu
RSS
Les ministres Tshipasa et Serufuli plus le député Mukesyayira en mission conjointe de pacification et sensibilisation à l’enrôlement au Nord-Kivu.

Les ministres Tshipasa et Serufuli …

Les ministre Venant Tship...

Bientôt des structures d’animateurs de paix et développement dans la chefferie de Bwito/Rutshuru

Bientôt des structures d’animateurs…

Les structures de paix et...

Aucune inquiétude majeure sur l’état actuel du Pont Semliki.

Aucune inquiétude majeure sur l’éta…

L’état actuel du pont Sem...

Audience publique du présumé auteur de l’assassinat de l’artiste Djoo Paluku

Audience publique du présumé auteur…

Le tribunal militaire gar...

2.537.562 personnes déjà enrôlées dans la province du Nord-Kivu

2.537.562 personnes déjà enrôlées d…

Le secrétariat exécutif p...

Les  populations  s’inquiètent  du retrait  des forces de  la Monusco  à Pinga

Les populations s’inquiètent du …

Les   populations   de la...

Des questions de stabilisation de Beni examinées par le Gouverneur du Nord-Kivu et le Responsable de la Monusco/Beni.

Des questions de stabilisation de B…

Le Gouverneur de la provi...

Me Matadi Wamba pour une implication des Avocats dans la lutte contre la fraude en matière immobilière au Nord-Kivu

Me Matadi Wamba pour une implicatio…

Le Président de l’Ordre n...

Inauguration du centre de santé Kanzulinzuli-Beni

Inauguration du centre de santé Kan…

Mme Maguy Rwakabuba, vice...

Nord-Kivu : La ministre provinciale des médias salue travail héroïque des professionnels de la radio.

Nord-Kivu : La ministre provinciale…

Mme Marie Shematsi Baeni,...

Prev Next

Clôture à Goma de 4ème édition du Festival Amani avec des perspectives d’un avenir radieux pour le Nord-Kivu.

Clôture à Goma de 4ème édition du Festival Amani avec des perspectives d’un avenir radieux pour le Nord-Kivu.

La 4ème Edition du festival Amani de Goma a baissé ses rideaux ce dimanche au collège Mwanga, au terme des trois jours de musique et de danse avec comme finalité d’asseoir la cohésion et la cohabitation pacifique entre les peuples de la région des Grands lacs plusieurs.

Plusieurs autorités dont le Gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya et les ambassadeurs ont rehaussé de leur présence la cérémonie de clôture de cette manifestation qui a réussi à mobiliser, trois jours durant, plus de 32.000 festivaliers venus non seulement de la ville de Goma mais aussi des pays de la région des Grands Lacs ainsi que des artistes musiciens locaux, nationaux et internationaux qui se sont succédés à travers des chansons axées sur la paix, la cohabitation pacifique et la consolidation de la paix.

Pour cette quatrième édition, les organisateurs ont réservé un espace particulier sur l’entrepreneuriat estimant qu’il ne peut y avoir de paix sans travail. Des concours business plan sanctionnés par l’octroi de quatre bourses de démarrage de mille dollars (1.000) à des projets d’entrepreneuriat dans le souci d’encourager et accompagner les jeunes dans la création des initiatives censées générer des emplois.

Peu avant les cérémoniales de clôture, le Gouverneur de province, les responsables de la Monusco ainsi que quelques ambassadeurs accrédités en RDC ayant fait le déplacement de Goma, ont animé une conférence de presse conjointe à l’intention des journalistes nationaux et internationaux dans la grande salle du collège Mwanga. Ici, tous les intervenants ont salué l’œuvre des organisateurs pour l’activité combien louable qui a permis à plusieurs jeunes venus de tous les coins du pays  de vivre ensemble nonobstant l’incident qui a couté, la veille de l’ouverture, la vie au volontaire et formateur culturel du foyer culturel de Goma, Norbert Paluku Djoo. De leur part, les ambassadeurs ont saisi l’occasion pour réitérer l’engagement de leurs pays respectifs à soutenir les prochaines éditions.

Pour le Gouverneur Julien Paluku, la région de l’Ets de la RDC, a vécu dans le passé, des moments plus difficiles caractérisés par des guerres, rebellions et des violences de tout genre. Il s’est réjoui par le fait « qu’avec le festival Amani qui est à sa quatrième édition, cela offre au monde entier une autre image autre que celle présente aujourd’hui par  la ville de Goma en particulier et la province du Nord-Kivu en général ». 

Le Chef de l’Exécutif provincial au Nord-Kivu a estimé que les investisseurs qui doutaient encore à apporter leurs capitaux dans cette partie vont désormais changer de position car Goma donne une image autre que celle distillée dans le monde grâce au festival Amani. ACP/Anaclet/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre