Menu
RSS
L’arrangement particulier signé : Joseph Kabila co-représenté par Kengo et Minaku à la cérémonie solennelle

L’arrangement particulier signé : J…

Kengo wa Dondo a précisé ...

Une prière à Goma pour 7 représentants des pays d’Afrique centrale et de l’Est des Eglises pentecôtistes.

Une prière à Goma pour 7 représenta…

Les représentants des Egl...

Fin de la mission du Vice-premier ministre Emmanuel Ramazani Shadary à l’Est de la RDC.

Fin de la mission du Vice-premier m…

Le Vice-premier ministre ...

Arrangement particulier : Signature ce jeudi au Palais du peuple

Arrangement particulier : Signature…

Pour la Majorité présiden...

Nord-Kivu : Les questions sécuritaires et politiques examinées par des Experts militaires de la Sadec.

Nord-Kivu : Les questions sécuritai…

Une délégation d’Experts ...

Cri d’alarme de la population de Katanga en Territoire de Lubero.

Cri d’alarme de la population de Ka…

Les habitants des village...

Remise officielle des ouvrages aux autorités de la République démocratique du Congo par le projet conjoint EAFGA

Remise officielle des ouvrages aux …

Le projet de « Stabilisat...

Certains hommes de Kiwanja dans le Rutshuru participent aux taches ménagères grâce aux sensibilisations de Comen

Certains hommes de Kiwanja dans le …

Le Révérend Philémon Bian...

Les questions sécuritaires et politiques du Nord-Kivu  examinées par des Experts militaires de la Sadec.

Les questions sécuritaires et polit…

Une délégation d’Experts ...

Sélection des entreprises pour l’exécution de divers projets 
financés par fonds social dans la ville de Butembo.

Sélection des entreprises pour l’ex…

M. Paluku Muhiwa Henry, c...

Prev Next

Deux parlementaires européens dénoncent « l’incapacité de la Monusco à anéantir » les groupes armés actifs à l’Est de la RDC.

Deux parlementaires européens dénoncent « l’incapacité de  la Monusco à anéantir » les groupes armés actifs à l’Est de la RDC.

Le parlementaires européen Javier NART du membre du groupe Alliance des démocrates et des libéraux et son collègue Jean-Luc SCHAFFAUSER du groupe des Nations et de liberté, ont dénoncé ce mercredi 19 avril, à Goma,  «  le gaspillage des moyens et manque d’actions pratiques » pour mettre fin à l’activisme des groupes armés actifs dans la partie Est de la République démocratique du Congo.

C’était au sortir d’un entretien avec le gouverneur de la province du Nord-Kivu Julien PALUKU KAHONGYA à son cabinet du travail.

« A mon avis, il y a des gaspillages des moyens  et manque des actions pratiques », a déclaré l’Espagnol Javier NART pour qui, « c’est incompréhensible que depuis plus de vingt ans, un contingent des vingt mille hommes soit incapable d’anéantir les groupes armés ».

 Pour lui,  « il n’y a aucun rapport entre cette force puissante de Nations Unies et cet échec enregistré après plus de vingt ans de service ». 

A une question relative au manque de confiance de la population envers la MONUSCO, l’hôte du Gouverneur a estimé que seule la réalité peut convaincre tout observateur au vu de la situation vécue pendant presque trente ans. 

La population tout comme les membres du Parlement Européen sont fatigués d’écouter les déclarations de solidarité frisant de « l’hypocrisie » dans l’attente des actions concrètes qui passent par le respect et la protection.

Pour Jean-Luc SCHAFFAUSER, la communauté internationale ne doit pas rester dans le formalisme mais plutôt se focaliser sur les besoins de la population et la souveraineté du pays censée constituer la préoccupation majeure pour le développement.

« Il faut être courageux et  non Hypocrite pour reconnaitre la déstabilisation venant de l’extérieure et particulièrement des pays qui sont même soutenu par la communauté internationale, je pense qu’il y a beaucoup d’hypocrisie dans tout ceci. Je pense qu’il faut soutenir des bataillons mobiles des forces congolaises », a recommandé le Parlementaire Européen qui pense que les moyens devraient plutôt être  alloués à l’Armée congolaise qui a seulement besoin d’une mobilité pour faire face aux groupes armés.

Le Député européen Jean-Luc SCHAFFAUSER pense qu’il n’est pas question de tirer sur la MONUSCO mais passer à une nouvelle étape correspondante à la réalité et à la souveraineté du peuple Congolais dans la défense de son territoire et la promotion de la sécurité et du développement.

Judith Mululu.

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre