Menu
RSS
Nord-Kivu : bientôt des infrastructures modernes de haute technologie

Nord-Kivu : bientôt des infrastruct…

Le vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu : Vers une synergie entre les Hommes d’affaires Goma et leurs homologues de l’Etat de Californie(USA).

Nord-Kivu : Vers une synergie entre…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Soutien de la Grande Bretagne à une large desserte de la ville de Goma en eau potable

Nord-Kivu : Soutien de la Grande Br…

La Grande Bretagne est di...

Nord-Kivu : Près de 52.800 finalistes attendus à la 52ème  session ordinaire de l’Examen d’État Edition 2018

Nord-Kivu : Près de 52.800 finalist…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La fête de l’Aïd el-Fitr célébrée sous le signe de l’appel du soutien aux élections à Goma.

Nord-Kivu : La fête de l’Aïd el-Fit…

Les fidèles musulmans de ...

Nord-Kivu : Le projet d’Edit budgétaire rectificatif 2018 arrêté à 156.029.855.735FC contre 150.405.054.543FC du budget initial

Nord-Kivu : Le projet d’Edit budgét…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : Des questions de développement au centre des échanges entre le Gouverneur Julien Paluku et le Chef de Groupement de Busanza/Rutshuru

Nord-Kivu : Des questions de dévelo…

Le gouverneur de la provi...

Lancement à partir du Nord-Kivu de la cascade de formations des membres des centres de réception et traitement des candidatures aux élections.

Lancement à partir du Nord-Kivu de …

Le Rapporteur adjoint de ...

Un protocole d’accord de collaboration actualisé entre la Coperama et la SMB de Rubaya/Masisi

Un protocole d’accord de collaborat…

Les Responsables de la Co...

Les difficultés de  la RTNC et l’ACP exposées successivement au Gouverneur Julien Paluku.

Les difficultés de la RTNC et l’AC…

Le Gouverneur Julien Palu...

Prev Next

Deux parlementaires européens dénoncent « l’incapacité de la Monusco à anéantir » les groupes armés actifs à l’Est de la RDC.

Deux parlementaires européens dénoncent « l’incapacité de  la Monusco à anéantir » les groupes armés actifs à l’Est de la RDC.

Le parlementaires européen Javier NART du membre du groupe Alliance des démocrates et des libéraux et son collègue Jean-Luc SCHAFFAUSER du groupe des Nations et de liberté, ont dénoncé ce mercredi 19 avril, à Goma,  «  le gaspillage des moyens et manque d’actions pratiques » pour mettre fin à l’activisme des groupes armés actifs dans la partie Est de la République démocratique du Congo.

C’était au sortir d’un entretien avec le gouverneur de la province du Nord-Kivu Julien PALUKU KAHONGYA à son cabinet du travail.

« A mon avis, il y a des gaspillages des moyens  et manque des actions pratiques », a déclaré l’Espagnol Javier NART pour qui, « c’est incompréhensible que depuis plus de vingt ans, un contingent des vingt mille hommes soit incapable d’anéantir les groupes armés ».

 Pour lui,  « il n’y a aucun rapport entre cette force puissante de Nations Unies et cet échec enregistré après plus de vingt ans de service ». 

A une question relative au manque de confiance de la population envers la MONUSCO, l’hôte du Gouverneur a estimé que seule la réalité peut convaincre tout observateur au vu de la situation vécue pendant presque trente ans. 

La population tout comme les membres du Parlement Européen sont fatigués d’écouter les déclarations de solidarité frisant de « l’hypocrisie » dans l’attente des actions concrètes qui passent par le respect et la protection.

Pour Jean-Luc SCHAFFAUSER, la communauté internationale ne doit pas rester dans le formalisme mais plutôt se focaliser sur les besoins de la population et la souveraineté du pays censée constituer la préoccupation majeure pour le développement.

« Il faut être courageux et  non Hypocrite pour reconnaitre la déstabilisation venant de l’extérieure et particulièrement des pays qui sont même soutenu par la communauté internationale, je pense qu’il y a beaucoup d’hypocrisie dans tout ceci. Je pense qu’il faut soutenir des bataillons mobiles des forces congolaises », a recommandé le Parlementaire Européen qui pense que les moyens devraient plutôt être  alloués à l’Armée congolaise qui a seulement besoin d’une mobilité pour faire face aux groupes armés.

Le Député européen Jean-Luc SCHAFFAUSER pense qu’il n’est pas question de tirer sur la MONUSCO mais passer à une nouvelle étape correspondante à la réalité et à la souveraineté du peuple Congolais dans la défense de son territoire et la promotion de la sécurité et du développement.

Judith Mululu.

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre