Menu
RSS
Nord-Kivu : Dix champs communautaires en renforcement des comités locaux permanents  et de conciliation (CLPC).

Nord-Kivu : Dix champs communautair…

Le programme de national ...

Les FARDC lancent une campagne de désarmement volontaire des groupes armés dans le territoire de Lubero

Les FARDC lancent une campagne de d…

Les Forces armées d...

Une messe d’actions de grâce à Goma en mémoire des héros nationaux Mzee Laurent Désiré Kabila et Patrice Emery Lumumba.

Une messe d’actions de grâce à Goma…

L’église de la paroisse c...

Nord-Kivu : Les détenteurs illégaux des armes enjoint à les déposer  volontairement.

Nord-Kivu : Les détenteurs illégaux…

Le gouverneur de la provi...

Pour le renforcement des relations entre civils et militaires au Nord-Kivu.

Pour le renforcement des relations …

Le Général Jean-Pierre Mo...

Nord-Kivu : 152 chiens abattus  à Kibua pour  arrêter la propagation  de la rage canine.

Nord-Kivu : 152 chiens abattus à K…

Cent cinquante-deux (152)...

Nord-Kivu : La  communauté  Famille chrétienne appelée  à  communier  avec  le Christ

Nord-Kivu : La communauté Famille…

L’Abbé  Hubert  Muhindo  ...

Nord-Kivu : Les habitants de Goma appelés au respect des mesures d’hygiène

Nord-Kivu : Les habitants de Goma a…

Laurent Katembo Kirikughu...

Nord-Kivu : présentation au public de 23 présumés bandits dits « kasukwistes »  dans la ville de Butembo.

Nord-Kivu : présentation au public …

Les services spécialisés ...

Nord-Kivu : les FARDC lancent «la dernière opération militaire pour restaurer la paix et la sécurité»

Nord-Kivu : les FARDC lancent «la d…

Les FARDC ont lancé...

Prev Next

Deux parlementaires européens dénoncent « l’incapacité de la Monusco à anéantir » les groupes armés actifs à l’Est de la RDC.

Deux parlementaires européens dénoncent « l’incapacité de  la Monusco à anéantir » les groupes armés actifs à l’Est de la RDC.

Le parlementaires européen Javier NART du membre du groupe Alliance des démocrates et des libéraux et son collègue Jean-Luc SCHAFFAUSER du groupe des Nations et de liberté, ont dénoncé ce mercredi 19 avril, à Goma,  «  le gaspillage des moyens et manque d’actions pratiques » pour mettre fin à l’activisme des groupes armés actifs dans la partie Est de la République démocratique du Congo.

C’était au sortir d’un entretien avec le gouverneur de la province du Nord-Kivu Julien PALUKU KAHONGYA à son cabinet du travail.

« A mon avis, il y a des gaspillages des moyens  et manque des actions pratiques », a déclaré l’Espagnol Javier NART pour qui, « c’est incompréhensible que depuis plus de vingt ans, un contingent des vingt mille hommes soit incapable d’anéantir les groupes armés ».

 Pour lui,  « il n’y a aucun rapport entre cette force puissante de Nations Unies et cet échec enregistré après plus de vingt ans de service ». 

A une question relative au manque de confiance de la population envers la MONUSCO, l’hôte du Gouverneur a estimé que seule la réalité peut convaincre tout observateur au vu de la situation vécue pendant presque trente ans. 

La population tout comme les membres du Parlement Européen sont fatigués d’écouter les déclarations de solidarité frisant de « l’hypocrisie » dans l’attente des actions concrètes qui passent par le respect et la protection.

Pour Jean-Luc SCHAFFAUSER, la communauté internationale ne doit pas rester dans le formalisme mais plutôt se focaliser sur les besoins de la population et la souveraineté du pays censée constituer la préoccupation majeure pour le développement.

« Il faut être courageux et  non Hypocrite pour reconnaitre la déstabilisation venant de l’extérieure et particulièrement des pays qui sont même soutenu par la communauté internationale, je pense qu’il y a beaucoup d’hypocrisie dans tout ceci. Je pense qu’il faut soutenir des bataillons mobiles des forces congolaises », a recommandé le Parlementaire Européen qui pense que les moyens devraient plutôt être  alloués à l’Armée congolaise qui a seulement besoin d’une mobilité pour faire face aux groupes armés.

Le Député européen Jean-Luc SCHAFFAUSER pense qu’il n’est pas question de tirer sur la MONUSCO mais passer à une nouvelle étape correspondante à la réalité et à la souveraineté du peuple Congolais dans la défense de son territoire et la promotion de la sécurité et du développement.

Judith Mululu.

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre