Menu
RSS
Les membres du Gouvernement provincial du Nord-Kivu informés sur le niveau de riposte contre la maladie à virus Ebola.

Les membres du Gouvernement provinc…

Le ministre provincial de...

Satisfecit du Maire de Goma pour  ses cinq mois à la tête de cette entité.

Satisfecit du Maire de Goma pour s…

Le maire de la ville de G...

Nord-Kivu : les FARDC tuent 4 miliciens et reprennent Kasuo et Kaheri

Nord-Kivu : les FARDC tuent 4 milic…

Les localités de Ka...

Julien Paluku aux groupes armés : « Seule la voie démocratique donne le pouvoir »

Julien Paluku aux groupes armés : «…

Le gouverneur du Nord-Kiv...

Nord-Kivu : les FARDC lancent les opérations militaires contre le NDC/Rénové Guidon à Kaheri

Nord-Kivu : les FARDC lancent les o…

L’armée régulière congola...

Réouverture du site minier de Rubaya par le Gouverneur Julien Paluku un acte très applaudi par des milliers de Nord kivuciens

Réouverture du site minier de Rubay…

Ouf de soulagement pour l...

Ebola à Beni : 74 membres du personnel du centre de santé de Mangina provisoirement mis en congé

Ebola à Beni : 74 membres du person…

« Le processus de mise en...

La Majorité présidentielle appelle sa base à soutenir Ramazani Shadary

La Majorité présidentielle appelle …

Aubin Minaku, le  secréta...

Nord-Kivu : mise en garde à Beni contre la consommation de la viande boucanée importée de l’Ouganda

Nord-Kivu : mise en garde à Beni co…

L’inspection vétérinaire ...

Prev Next

Arrestation à Goma du présumé chef des kidnappeurs sur la route Goma-Rutshuru-Butembo.

Arrestation à Goma du présumé chef des kidnappeurs sur la route Goma-Rutshuru-Butembo.

Les services spécialisés en ville de Goma sont parvenus à mettre la main,  ce mardi 14 avril sur Monsieur Emmanuel Biricho, alias Manoti, un criminel de grand chemin présenté comme le chef de file de la bande responsable des cas des braquages, kidnappings et  tueries sur la route Goma-Rutshuru-Butembo.

L’homme, très recherché, a été appréhendé chez une de ses épouses au quartier Majengo pendant qu’il allait remettre la ration.

Passé aux aveux, Emmanuel Biricho Manoti a reconnu son implication dans plusieurs cas de banditisme mis en charge. Il a promis sa contribution dans la dénonciation de sa bande qui serait forte d’une vingtaine de membres.

Selon les sources proches de l’auditorat militaire, une audience publique est prévue se tenir au chef-lieu du territoire de Rutshuru où l’incriminé devra répondre de faits mis à sa charge et au besoin donner des pistes sur ses coéquipiers.

Pour rappel, deux personnalités de la Justice militaire impliqué dans la libération abusive de Manoti nommément l’Auditeur près le Tribunal militaire garnison de Goma ainsi que son Premier substitut, avaient été suspendus puis transférés à Kinshasa en date 17 juillet  dans la capitale congolaise.

Cette libérations avait en son temps provoqué des tentions au chef-lieu du territoire de Rutshuru notamment au sein de la société civile et des autorités locales pour dénoncer la libération abusive d’un redoutable bandit accusé d’être le cerveau moteur des multiples cas de prise en otage des paisibles citoyens. Les libérations des personnes kidnappées par la bande à Manoti se monnaient par le versement des rançons variant entre 10 et 15 mille dollars.

Cette seconde mis aux arrêts du cerveau moteur de la bande a été accueillie avec satisfaction par plus d’une personne en cités de Rutshuru, Kiwanja et surtout les usagers de la route Goma-Rutshuru-Butembo qui espèrent voire la Justice être dite sans influence et une peine exemplaire être infligée à Manoti et toute sa bande être démantelée.

ACP/Symphorien Muhumbania/kms

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre