Menu
RSS
E.RAMAZANI : 17 PROVINCES PARCOURUES PAR UN POUMON D'ACIER

E.RAMAZANI : 17 PROVINCES PARCOURUE…

Comme dans les provinces ...

Sanctions européennes : "Ce n'est pas à l'UE de nous dire comment nous devons vivre" (Joseph Kabila)

Sanctions européennes : "Ce n'…

"Nous voulons avoir des é...

Le Chef de l’Etat Joseph Kabila n’exclut pas d’être candidat dans cinq ans

Le Chef de l’Etat Joseph Kabila n’e…

Joseph Kabila entend cont...

Tordant le cou aux rumeurs, Corneille Nangaa confirme : « Les élections auront bel et bien lieu le 23 décembre »

Tordant le cou aux rumeurs, Corneil…

Le président de la CENI, ...

Lancement du  Projet d’appui au secteur agricole pour le Nord-Kivu (PASA/NK)

Lancement du Projet d’appui au sec…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu: Les ministères provinciaux de la Santé et du Genre appuyés par l’UNFPA en équipements informatiques et mobiliers de bureau

Nord-Kivu: Les ministères provincia…

Le ministre provincial en...

Nord-Kivu : Cloture de la rencontre régionale sur la promotion de la culture de paix dans la sous Région des Grands Lacs

Nord-Kivu : Cloture de la rencontre…

Les travaux de la rencont...

Julien Paluku en tournée d’évaluation de la situation sécuritaire dans la région de Beni-Lubero à 21 jours des élections.

Julien Paluku en tournée d’évaluati…

Le Gouverneur de la provi...

RDC-Ouganda : Tenue à Goma de la réunion ministérielle bilatérale d’échanges d’information sur la riposte contre l’épidémie à virus Ebola.

RDC-Ouganda : Tenue à Goma de la ré…

Les ministre congolais de...

Goma : le chef Maï-Maï Sheka est arrivé à Goma pour son procès

Goma : le chef Maï-Maï Sheka est ar…

Le prévenu et chef ...

Prev Next

TITANIC : 10 avril 1912, 18h35. Après avoir franchi la passe de l’ouest, Le Titanic s’immobilise à côté du fort central de Cherbourg...

TITANIC : 10 avril 1912, 18h35. Après avoir franchi la passe de l’ouest, Le Titanic s’immobilise à côté du fort central de Cherbourg...

La fin tragique du Titanic nous la connaissons tous, mais que s'est-il réellement passé la nuit du 14 avril au 15 avril 1912.

 DIMANCHE 14 AVRIL : LA NUIT DU TITANIC

La date du naufrage du Titanic approche, à l'insu des passagers. Il est 20h35, le commandant Edward John Smith arrive sur le pont et fait remarquer au 2e officier, Herbert Lightoller, que le temps est froid, sans encore se douter du futur naufrage du Titanic... Ils évaluent à quel moment ils risquent de se trouver à proximité de la banquise et comment ils pourront la repérer. Ils auront la réponse quelques heures plus tard.

21h20. le commandant Smith quitte la passerelle et donne l’ordre à Lightoller de le prévenir s’il éprouve le moindre doute…

22h00. L'officier Lightoller prévoit d'atteindre la zone d'icebergs vers 23h. Il termine son quart et cède sa place au 1er officier William McMaster Murdoch. Les vigies effectuent également la relève avec une seule consigne, celle de veiller à la présence de banquise ou de growlers.

23h40, au commencement de la terrible nuit du Titanic. Les 2 guetteurs, Frederic Fleet et Reginald Lee Robinson tentent, de percer l'obscurité de la nuit ; la disparition de leur paire de jumelle leur fait cruellement défaut. Ils aperçoivent néanmoins une gigantesque masse sombre droit devant le navire. Il ne leur faut que peu de temps pour réaliser qu'il s'agit là d'un immense iceberg. Fleet sonne alors 3 fois la cloche et téléphone à la passerelle : «  Iceberg droit devant ».

Murdoch aperçoit lui aussi la masse menaçante qui émerge de l’obscurité, et qui manque de causer au Titanic un accident frontal. Il se précipite sur la télécommande qui relie la passerelle à la salle des machines et donne l’ordre de passer « En arrière toute » et ordonne en même temps au quartier maître, Robert Hichens, « la barre à tribord toute ».

Il déclenche ensuite la sonnerie commandant la fermeture des portes étanches et actionne le mécanisme de verrouillage. Le choc n'est pas perçu de la même manière par les passagers et les hommes de l'équipage : alors que ceux qui se trouvent dans les hauteurs ressentent une vibration, les mécaniciens ont déjà les pieds dans l'eau et tentent de s'enfuir. Le naufrage du Titanic est proche.

Quelques instants plus tard, le commandant Smith est réveillé par la collision et arrive sur la passerelle pour analyser la situation avec Murdoch. Il envoie alors le 4e officier  Joseph Groves Boxhall inspecter les fonds de la proue au niveau du pont G qui ne trouve rien d'anormal sur son chemin de retour.

Les moteurs sont arrêtés. Le commandant fait demander Thomas Andrews, l’architecte du Titanic.

23h50. Le postier John R. J. Smith fait part à Boxhall de la situation dans la salle de tri postal. L'eau s'engouffre dans la coque et monte de plus de 4 mètres dans les parties basses de l'avant du Titanic.

Andrews analyse le rapport des avaries et calcule que le Titanic ne dispose que de 2 heures avant de sombrer. La date du naufrage du Titanic est donc annoncée.

23h58. Le commandant arrive dans la salle radio et ordonne la transmission du signal de détresse C.Q.D. (Come Quick Danger / Venez Vite Danger) suivi de M.G.Y., l'identité du Titanic.

 LUNDI 15 AVRIL : DATE DU NAUFRAGE DU TITANIC

0h05. Le capitaine donne l'ordre au chef officier Henry Tingle Wilde de faire préparer les canots de sauvetage, de rassembler les passagers, et de sortir la liste d'affectation pour chaque canot. Ce dut pour le Titanic l'accident fatal.

00h10. Le paquebot commence à piquer de l’avant. A la demande du commandant Smith, les musiciens prennent place à l’avant du bateau sur le pont A pour jouer. La nuit du Titanic prend des allures tragiques et mélodieuses.

 

0h15. Le premier appel de détresse (CQD) lancé par l’opérateur John George Phillips est intercepté par le bateau français La Provence, le navire canadien Mount Temple et la station terrestre Cape Race, mais la position du Titanic est incorrecte.

0h25. La station Cap Race reçoit la position corrigée du Titanic : 41°46'N, 50°14'W. Bien que le Carpathia se trouve à 58 miles du Titanic, son commandant décide rapidement de mettre tout en œuvre pour accueillir à son bord les passagers.

Le commandant du Titanic donne l'ordre de faire embarquer dans les canots les femmes et les enfants d'abord, futurs survivants au naufrage du Titanic.

0h30. De nombreux messages sont transmis aux bateaux environnants.

0h45. Le premier canot de sauvetage comprenant seulement 28 passagers, quitte le navire ; il s'agit du n°7. Les fusées de détresse sont tirées durant 55 minutes par intervalle de 5 à 10 minutes jusqu'à 1h40. Entre temps, le quartier-maître Rowe tente de contacter un navire se trouvant proche du Titanic à l'aide d'une lampe Morse. Le C.Q.D est remplacé par le S.O.S ( Save Our Souls/Sauvez nos Ames). C’est la 1re fois de l'histoire de la navigation que le S.O.S est utilisé. La cloison étanche entre les chaufferies n°5 et 6 cède brusquement.

0h55. Les canots de sauvetage n°5 (41 personnes à bord) et le n°6 (28 personnes à bord), quittent le navire. L'eau atteint le pied du grand escalier de 1re classe.

1h00. Le canot n°3 quitte à son tour le paquebot.

1h10. Les canots n°1 (12 personnes à bord) et le n°8 (31 personnes à bord) quittent le navire. Message du Titanic à l’Olympic : "Nous avons heurté un iceberg. Coulons par l'avant. 41°46'N, 50°14'W. Venez le plus vite possible".

1h20. Les canots n°9 (56 personnes à bord) et n°10 (55 personnes à bord) quittent le navire. Cap Race notifie au Titanic que le Virginian est à 170 miles au nord, et qu'il est en chemin pour porter secours. Cela dit, le mal est fait, et le naufrage du Titanic est inéluctable.

1h25. Les canots n°11 (70 personnes) et n°12 (43 personnes) quittent le navire.

1h27. Un message de détresse est envoyé à tous les bateaux. «Nous embarquons les femmes et les enfants dans les canots. Nous ne pouvons plus attendre». De façon sous-jacente, la date du naufrage du Titanic est officiellement annoncée.

1h30. Le canot n°14 (60 personnes à bord) quitte le navire. Le nom du navire est désormais complètement recouvert par la mer. Le Titanic réitère son message au Olympic : "Nous embarquons les passagers dans les canots".

1h35. Les canots n°16 (46 personnes à bord), n°13 (64 personnes à bord) et n°15 (70 personnes à bord), quittent le navire.Nombreux sont ceux qui réchappent au naufrage du Titanic.

1h40. Le canot C (39 personnes à bord) quitte le navire. La dernière des 8 fusées de détresse est lancée. Les passagers se précipitent à tribord pour compenser la gîte importante. La proue est maintenant sous l'eau.

1h45. La salle des machines est inondée.

1h50. Le canot n°2 quitte le navire. Le message de l' Olympic signifiant son assistance au Titanic est capté par le Virginian et Cap Race.

1h55. Le canot n°4 (42 personnes à bord) quitte le navire. Il recueillera 8 passagers naufragés (2 périront dans le canot), survivants de la nuit du Titanic.

La chaufferie n°4 est submergée, provoquant une plongée rapide de la proue. Les hélices commencent à émerger et la timonerie est sous l'eau.

2h00. La plage avant disparaît sous l’eau, située à 10 pieds au dessous du pont de la promenade. L'eau envahit désormais la salle à manger de 1re classe sur le pont D. Le canot D quitte le navire en dernier.

2h10. L'ultime message radio est transmis. Le commandant Smith ordonne aux opérateurs radio de quitter le navire. Le canot B quitte le navire.

2h15. Le navire commence à se briser en 2, les pressions sur la coque sont trop fortes.

2h17. La poupe s'élève dans le ciel étoilé, provoquant la chute de tous les objets à l'intérieur du navire. L'éclairage vacille puis s'éteint. La première cheminée s'effondre.

2h20. La partie arrière du Titanic se dresse verticalement vers le ciel, se maintenant quelques instants. Elle se remplit d'eau et finit par couler à son tour. C'est l'heure officielle du naufrage du Titanic, par 41.46 Nord et 50.14 Ouest.

Le Titanic disparaît de la surface de l'océan emportant avec lui 1502 personnes.

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre