Menu
RSS
L'ONU adopte une résolution pour mieux protéger les enfants lors des conflits

L'ONU adopte une résolution pour mi…

Mieux protéger les enfant...

Révélations de Minaku hier à l’hémicycle : Kabila s’adresse à la Nation ce jeudi 19

Révélations de Minaku hier à l’hémi…

Annoncé dès l’ouverture d...

Avec l’adhésion massive de Congolais: Le FCC se consolide

Avec l’adhésion massive de Congolai…

De plus en plus, le Front...

Nyuki de Butembo surprenant vainqueur de la 54ème Coupe du Congo De football

Nyuki de Butembo surprenant vainque…

L’Association Sportive Ny...

L’AS Nyuki remporte la Coupe du Congo

L’AS Nyuki remporte la Coupe du Con…

L'Association sportive Ny...

Une liesse populaire à Butembo suite à la qualification  de l'AS Nyuki  face au FC Renaissance de Kinshasa.

Une liesse populaire à Butembo suit…

Une marrée humaine consti...

Nord-Kivu : Un feu  de signalisation lumineux inauguré au carrefour Terminus ULPGL à Goma

Nord-Kivu : Un feu de signalisatio…

Le ministre provincial en...

Nord-Kivu : Des démarches avancées pour la relaxation de deux hommes d’Affaires congolais aux arrêts à Addis Abeba.

Nord-Kivu : Des démarches avancées …

Le Gouverneur Julien Palu...

Nord-Kivu : Lancement à Goma du Mouvement « Side by Side »

Nord-Kivu : Lancement à Goma du Mou…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Le Vice-président de la Banque Mondiale pour  l’Afrique informé sur les  priorités dans les provinces du Nord et Sud-Kivu.’

Nord-Kivu : Le Vice-président de la…

Le Vice-président de la B...

Prev Next

Les autorités Congolaises encouragées à soutenir les femmes ambitieuses pour la réalisation de leurs rêves.

Les autorités Congolaises encouragées à soutenir les femmes ambitieuses  pour la réalisation de leurs rêves.

Les femmes du Nord-Kivu en particulier et celles de la RDC en général, ont beaucoup d’ambitions et ont eu à réaliser beaucoup de bonnes choses d’où la nécessité pour les autorités à les aider à accomplir leurs rêves, a exhorté Mme Aminata Mohamed, Secrétaire générale adjointe des Nations  en charge des violences sexuelles dans les zones en conflits. C’était à l’issue d’un tête-à-tête avec le vice–gouverneur de la province du Nord-Kivu, Feller Lutayichirwa Mulwahale.

Mme le Secrétaire générale adjointe des Nations  en charge des violences sexuelles dans les zones en conflits a justifié cette prise de position par le besoin d’accroitre le leadership féminin dans tous les domaines et si possible encourager les femmes ambitieuses à réaliser leurs rêves. 

Dans un entretien avec les femmes du Nord-Kivu, Mme Aminata Mohamed a ainsi promis mener des plaidoyers en collaboration avec toutes les agences humanitaires des Nations unies afin que la femme congolaise retrouve sa dignité et qu’elle soit représentée dans les instances de prise des décisions.
C’était avant de garantir son appui à la femme dans ses différentes activités  pour la restauration de la paix et le développement de la RDC.

Les femmes leaders des organisations féminines du Nord-Kivu ont, de leur part,  présenté un bref  résumé du travail déjà accompli.  Mesdames Valérie Wasso et Nelly Mbangu, respectivement coordonatrice de la Maison de la Femme et représentante du fonds des femmes congolaises  au Nord-Kivu,  ont,  tour à tour, énuméré les défis majeurs auxquels la femme de la Province fait face. Elles ont cité notamment le manque des moyens financiers pour aider les  plates formes féminines à s’autonomiser financièrement en plus du fait que vingt ans durant la femme d’un Nord-Kivu en guerre s’est résolument engagée de demeurer une actrice de paix et non une victime des conflits armés. Les deux intervenantes ont conclu en demandant à la délégation de faciliter l’opérationnalisation du plan  d’action provincial  de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies.

Pour un plaidoyer en faveur des déplacés du camp de Mugunga

Notons que cette délégation féminine mixte Nations unies et Union africaine  a  achevée  sa mission dans la province du Nord-Kivu par une visite des plus de 4000 pensionnaires du camp des déplacés internes de Mugunga venus de différentes localités des territoires de Masisi, Walikale et Rutshuru. Ici, la représentante adjointe des nations unies a promis faire un plaidoyer pour le retour des uns et des autres chacun son village d’origine outre la garantie de renforcer les micros crédits des femmes déplacées en vue de rendre effective leur autonomisation financière même à leur retour dans leurs milieux traditionnels de vie.

Selon les autorités provinciales, le camp des déplacés de Mugunga, situé à une dizaine de kilomètres à l’Ouest de la ville de Goma héberge présentement plus de 4.000 personnes qui avaient fui  l’instabilité entretenue par des milices armées dans plusieurs agglomérations des territoires de Masisi, Rutshuru et Walikale. Sa fermeture définitive doit, en principe, intervenir le 31 juillet prochain étant donné qu’aucun humanitaire ne veut apporter son assistance à ces déplacés et surtout que les causes ayant milité pour le déplacement diminuent progressivement.

Interrogés, certains déplacés ont formulés le souhait de rentrer dans leurs villages d’origine pendant que d’autres, par contre, préfèrent rester encore en tenant compte de l’absence de la sécurité dans leurs contrées de provenance à l’instar de ceux venus du territoire de Rutshuru.

A noter que la Secrétaire générale adjointe des Nations unies en charge des violences sexuelles dans les zones en conflits, avait dans sa suite une forte délégation avec en son sein la Directrice exécutive et sous-secrétaire des Nations unies, Mme Phumzile Mlambo Ngcuka, la représentante spéciale du secrétaire, Mme Pramila Patten et de l’envoyée spéciale de la commission de l’Union Africaine (UA) Mme Bineta Diop.

ACP/ANACLET & Luyelo/kms

 

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre