Menu
RSS
Le Gouverneur Carly Nzanzu donne le coup d’envoi des travaux de la reconstruction de l’hôtel de ville de Beni.

Le Gouverneur Carly Nzanzu donne le…

Le gouverneur de la provi...

le Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita en visite d’itinérance sécuritaire et humanitaire dans la partie Nord.

le Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita…

Le Chef de l’Exécutif pro...

Nord-Kivu : Le Gouvernement provincial octroie 10 mille litres de carburant en titre d'appui à l’entretien du tronçon Ishasha-Kiwanja

Nord-Kivu : Le Gouvernement provinc…

L’Exécutif provincial du ...

Nord-Kivu : Le Gouvernement provincial octroie 10 mille litres de carburant en titre d'appui à l’entretien du tronçon Ishasha-Kiwanja

Nord-Kivu : Le Gouvernement provinc…

L’Exécutif provincial du ...

Une délégation des Évêques de l'association des conférences épiscopale de l'Afrique centrale en visite de réconfort à Beni

Une délégation des Évêques de l'ass…

Une délégation de l'Assoc...

Le fonds de cohérence pour la stabilisation : appel à proposition n°01/2021

Le fonds de cohérence pour la stabi…

A P P E L A P R O P O S I...

Le Gouvernement Carly Nzanzu relance la circulation sur le Pont Kihira à Sake.

Le Gouvernement Carly Nzanzu relanc…

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Des gratitudes à la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi pour le souci encré dans la formation de la jeunesse.

Nord-Kivu : Des gratitudes à la Fon…

Les lauréates et lauréats...

Nord-Kivu : Inauguration du centre de santé Munigi-Nyiragongo

Nord-Kivu : Inauguration du centre …

Le Gouverneur de la provi...

Prev Next

Le programme CIAT/HarvestPlus juge moins satisfaisante la saison culturale A 2017 au Nord et Sud-Kivu.

Le programme CIAT/HarvestPlus juge moins satisfaisante la saison culturale A 2017 au Nord et Sud-Kivu.

Le programme Ciat/HarvestPlus avec plus de 50 organisations agricoles, ont jugé jeudi en vile de Goma, la saison culturale A 2017 moins satisfaisante au cours d’un atelier d’évaluation de la dite saison et de planification de la saison culturale B qui se tient à Goma du 10 au 11 aout 2017.



En dépit de ce constat amer fait par HarvestPlus et la cinquantaine de ses partenaires, le ministre de l’Agriculture, représenté par l’ingénieur Sem Banguwiha,  conseiller en charge de l’agriculture et élevage, a reconnu la contribution du programme HarvestPlus, qui depuis 2010, s’investi dans l’amélioration de la sécurité alimentaire par le perfectionnement de la production et la dissémination de semences des cultures bio fortifiées de haricot, de manioc, du maïs ainsi que de la patate douce en RDC. Pour lui, les résultats sont plus palpables au niveau des producteurs agricoles, à travers presque tous les territoires du Nord et Sud-Kivu.

« Au Nord-Kivu, sans aucune entreprise semencière digne de son nom, rein que notre observation nous fait croire que beaucoup d’agriculteurs  utilisent les semences développées et disséminées par HarvestPlus et ses partenaires constitués des organisation paysannes », a-t-il signifié avant d’ajouter « qu’Il y a donc nécessité que nous y apportons un accent particulier ».

Le délégué du ministère de tutelle a ainsi invité les parties prenantes à procéder à des études minutieuses de la situation de leurs zones agricoles respectives en vu de desceller les difficultés rencontrées aux fins d’une bonne résolution devant conduire à la production au profit de la population.

 « Toute bonne production agricole dépend, en meilleur partie, de la  qualité de la semence que l’agriculteur utilise avant de voire les conditions  culturales qui dépendent plus non seulement du  sol mais aussi du climat »,  a enfin  indiqué l’Ingénieur Sem Banguwiha.

Le Professeur Antoine Kanyenga Lubobo, coordinateur national du programme CIAT/ HarvestPlus en RDC, a, pour sa part, justifié les mauvais résultats la saison passée par le mauvais climat et la chenille ravageur. A lui d’ajouter que  dans le territoire de Rutshuru, au Nord-est de Goma, la production y a été nul suite à la prolongation de la saison sèche.

«  Les agriculteurs n'ont rien récolté des toutes les cultures semées, la cause restant le changement climatique caractérisé par une sécheresse marquée par un soleil accablant qui s'est observé durant toute la saison », a-t-il fait observé en reconnaissant tout de même  que certains milieux ont réalisé des résultats relativement bons notamment dan les territoires de Lubero au Nord-Kivu, Kabare et Kalehe au Sud-Kivu.

Un combat engagé contre la chenille

En titre de solution au fléau engendré par la chenille dévastatrice, le Professeur Antoine Kanyenga a fait état des efforts inlassables déployés par son organisation dans le combat contre la chenille depuis sa manifestation dans la région et dont les échantillons sont en examen dans les laboratoires.  

Pour lui, le programme HarvestPlus a proposé l’utilisation des pesticides par les agricultures en tenant compte des contraintes ; une raison, a-t-il  fait savoir, pour son organisation de faire recours aux experts du domaine et qui sont résolument engagés dans cette problématique.

A noter que le programme HarvestPlus, installé en RDC depuis 2010, fait  la bio fortification des plantes sa spécialisation. Au Nord-Kivu HarvestPlus travaille avec les partenaires semenciers basés dans les territoires de Lubero, Beni, Walikale, Masisi et Rutshuru.

ACP/Ishara &Luyelo/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre