Menu
RSS
Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller Lutayichirwa s’enquiert du projet exécuté par l’ONG Mercy Corps en partenariat avec la Regideso pour l’accroissement de la desserte de Goma en eau potable.

Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller…

Le gouverneur ad intérim ...

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » garant des ressources halieutiques des lacs Edouard et Albert.

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » gara…

Le projet « Lakes Edouard...

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées pour une assistance en sécurité alimentaire à Itebero.

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées…

L'ONG locale" Fondation N...

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de choléra dont 4 décès signalés dans la zone de santé de Kayna/Lubero.

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de c…

Cent et un (101) cas de c...

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso appelés à la patience pour une solution face à l’activisme des Nyatura

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso …

Le major Ndjike Kaiko Gui...

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de réflexion sur le programme « Alliance Virunga »

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de ré…

L’Institut congolaise pou...

Nord-Kivu : Réaction conjointe de la société civile et du mouvement citoyen LUCHA contre la dégradation de la situation sécuritaire dans la ville de Goma.

Nord-Kivu : Réaction conjointe de l…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La  formation de la 2e équipe d’intervention rapide ouvre « la voie à la future école d’excellence contre la maladie à virus Ebola », projette Christophe Ndibeshe.

Nord-Kivu : La formation de la 2e …

La formation de la 2e équ...

L'ONU s'engage vers une stratégie de retrait progressif de la Monusco

L'ONU s'engage vers une stratégie d…

L'ONU a entrepris d'élabo...

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 59 mois ciblés pour la campagne de vaccination contre la rougeole dans le territoire de Walikale.

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 5…

Environ 11.000 enfants âg...

Prev Next

Enfin, le Chef de l’Etat Joseph Kabila promulgue la loi sur la ratification de l’Accord de Paris

Enfin, le Chef de l’Etat Joseph Kabila promulgue la loi sur la ratification de l’Accord de Paris
Ce document juridique d’exception conforte le rôle prépondérant de la République démocratique du Congo, au regard de ses forêts connues pour absorber le dioxyde de carbone. C’est donc à juste titre que la Rdc peut maintenant prétendre à des compassassions financières, susceptibles de concilier les impératifs de développement avec la nécessité de préserver les forêts primaires, gage de l’avenir de l’humanité.

Le Président de la République Joseph Kabila Kabange a promulgué quatre Lois de ratification et deux Ordonnances. Deux lois portent sur les accords de financement et une autre autorise la ratification par la République démocratique du Congo de l’Accord de Paris en vertu de la convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique, signée à New York, le 22 avril 2016. L’Accord de Paris traduit l’engagement des pays signataires à limiter la hausse de température à 1,5 degré Celsius, d’ici l’année 2100.

La ratification de cet Accord ne procède donc pas uniquement d’un souci de nécessité mais bien d’une exigence de responsabilité que la Rdc endosse en sachant que la planète entière est en difficulté.

La deuxième loi n°17/010 du 21 novembre 2017 autorise la ratification de l'accord des crédits n°80-162 du 19 avril 2016 conclu entre la RDC et l'association internationale du développement (IDA) pour un montant de 75 millions de dollars au titre de financement du Projet d'appui à la réhabilitation et à la relance du secteur agricole (PARSA).

La troisième loi qui porte le n°17/011 du 21 avril 2017 autorise la ratification de l'accord de prêts conclu entre la RDC et le Fonds africain du développement (FIDA) pour un montant de 40 millions d'unités au titre des projets d'entrepreneuriat des jeunes dans l'agriculture et dans l'agro- business (PEJA).

La quatrième porte ratification de l'accord des financements additionnels du 19 avril 2017 conclu entre la RDC et l'Association internationale du développement (IDA) d'un montant de 120 millions de dollars américains destiné au Projet de développement de système de santé pour l'amélioration de la santé maternelle et infantile (PDSS).

Le Chef de l’Etat renouvelle la durée du programme Starec en Rdc 

Par ailleurs, le Chef de l'Etat a signé deux ordonnances dont la première concerne l'approbation de l'avenant n08 à la convention régissant la recherche et l'exploitation des hydrocarbures dans la zone maritime signé entre la RDC et les sociétés titulaires de la concession Off Shore conclu le 09 août 1969. La seconde porte sur le renouvellement de la durée d'exécution du programme de Stabilisation et de reconstruction (STAREC) pour une durée de 26 mois.

C.L./MMC 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre