Menu
RSS
Lancement officiel de la huitième session du concours spécial des  inspecteurs du Nord-Kivu

Lancement officiel de la huitième s…

Le ministre provincial l’...

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR et 2.304 miliciens locaux neutralisés  depuis 2015

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR…

1.101 rebelles et 2.304 m...

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC condamné  à  dix ans  de  prison pour  dissipation des minutions à Goma

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC …

Le tribunal militaire de ...

Nord-Kivu : Les femmes politiques et non politiques de Goma sensibilisées sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les femmes politiques e…

Le ministre provincial du...

Sécurité, élections, double nationalité : Joseph Kabila interpelle les députés !

Sécurité, élections, double nationa…

Les députés de la Majorit...

Nord-Kivu : Les leaders communautaires de Goma sensibilisés sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les leaders communautai…

Le Vice-président de la C...

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un plan de développement du Groupement de Biiri-Masisi.

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un pl…

Le ministre provincial en...

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la Bralima contribuera à la réduction du chaumage, selon le Ministre Carly Nzanzu.

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la …

Le Gouverneur de la Provi...

Nord-Kivu : La société civile appelle le Gouvernement et la Monusco à sécuriser les chrétiens dans la province

Nord-Kivu : La société civile appel…

Les forces vives de la pr...

Nord-Kivu : Une plainte contre inconnu du diocèse de Goma contre les assassinats l’Abbé Curé de Kitchanga

Nord-Kivu : Une plainte contre inco…

Mgr Kaboy Théophile, évêq...

Prev Next

Soutien de l’Ambassadeur de la Suisse en RDC au rôle positif du festival Amani

Soutien de l’Ambassadeur de la Suisse en RDC au rôle positif du festival Amani

Mme Siri Walt, ambassadeur de Confédération Suisse en République démocratique du Congo, en séjour à Goma dans le cadre de la 5e Edition du festival Amani,  a affirmé ce jeudi le soutien de son pays au festival Amani dont le coup d’envoi intervient dans 24 heures à Goma pour le fait qu’il s’agit d’une occasion noble de promouvoir l’image positive de la ville de Goma en particulier celle du Kivu tout entier.

« Nous soutenons ce festival parce que nous croyons que c’est important de promouvoir aussi l’image positive de Goma et du Kivu », a signifié la Diplomate Suisse qui répondait à la presse au sortir d’une visite de courtoisie au gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku.

Avec dans sa suite Mesdames Martina Tenko et Freya Roth respectivement Conseillère politique à la délégation de l’Union européenne et Troisième secrétaire à l’ambassade d’Allemagne, l’Ambassadeur de la Suisse de la Suisse en RDC s’est dit convaincue que la culture constitue un vecteur par excellence de promouvoir la paix en réunissant les personnes issues de  différents horizons.

« Nous sommes tout à fait d’accord que c’est important de parler d’autres choses que des conflits et des crises humanitaires », a ainsi justifié Mme Siri Walt pour qui le festival Amani doit aussi être l’occasion de montrer à la jeunesse qu’il était possible de faire la vie autrement que la guerre.

La Suisse met ainsi un accent sur la formation professionnelle pour les jeunes à travers ses représentations à l’Est et principalement à Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu.

Un accent sur l’entreprenariat

Dans le cadre du festival Amani qui prendra place ces 9,10 et 11 février, un concours, encourageant les jeunes entrepreneurs à mettre en œuvre leurs idées, est organisé.

Pour les organisateurs, « le festival Amani est important car il offre un grand espace où nous mettons en avant les efforts des entrepreneurs locaux », a expliqué une source proche de l’organisation qui fait état d’une soixantaine de jeunes qui ont postulé pour ce concours duquel 10 projets ont été sélectionnés grâce à un jury professionnel constitué de Coach de Kivu Entrepreneurs et d’autres experts partenaires au projet Amani Festival.

Ce jeudi 8 février les 4 finalistes, qui recevront chacun un prix de 2.500 dollars américains ainsi qu’un accompagnement personnalisé et un encadrement propice au développement de leur démarrage. Selon Joël Sosole, Responsable administratif et financier au sein de Kivu Entrepreneurs, l’entrepreneuriat est nécessairement un vecteur de paix car « l’inactivité des jeunes les pousse à s’embarquer dans des groupes armés ».

Si les jeunes travaillent, ils auront tendance à vouloir influencer positivement la région, soutien-t-on à Kivu Entrepreneurs. ACP/Kambale/kms   

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre