Menu
RSS
Goma : le chef Maï-Maï Sheka est arrivé à Goma pour son procès

Goma : le chef Maï-Maï Sheka est ar…

Le prévenu et chef ...

Bruno Tshibala réitère la détermination du gouvernement d’organiser les élections démocratiques

Bruno Tshibala réitère la détermina…

Le Premier ministre Bruno...

Nord-Kivu : Tenue à Goma de l’atelier interprovincial sur la gouvernance sécuritaire participative.

Nord-Kivu : Tenue à Goma de l’ateli…

La ville de Goma, chef-li...

Nord-Kivu : le projet du budget de la province pour l’Exercice 2019 jugé recevable à hauteur 158.000.000.000 FC

Nord-Kivu : le projet du budget de …

Les députés provinciaux d...

Nord-Kivu : Mise sur pied de l’équipe de coordination provinciale de la campagne du candidat du FCC

Nord-Kivu : Mise sur pied de l’équi…

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Julien Paluku fixe l’opinion sur la situation sécuritaire et politique de sa juridiction.

Nord-Kivu : Julien Paluku fixe l’op…

La salle des réunions du ...

Nord-Kivu : Un cheque de 10.000 dollars américains, appui du Gouverneur Julien Paluku aux opérations de vaccination de routine

Nord-Kivu : Un cheque de 10.000 dol…

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Pour une cohésion  au sein des associations de soutien au candidat Emmanuel Ramazani Shadary.

Nord-Kivu : Pour une cohésion au s…

Le gouverneur de la provi...

La SADC satisfaite du bon déroulement du processus électoral

La SADC satisfaite du bon dérouleme…

Pendant que le Front Comm...

Le défi du virus Ebola dans le Nord-Kivu au centre des échanges à la Primature

Le défi du virus Ebola dans le Nord…

Le défi que représente le...

Prev Next

La CPI pourra entamer des poursuites contre des crimes d’Etat à partir de juillet 2018

La CPI pourra entamer des poursuites contre des crimes d’Etat à partir de juillet 2018

La Cour pénale international (CPI) sera compétente d’entamer des poursuites à l’encontre des personnes impliquées dans les crimes d’agression des Etats (les attaques d'un pays contre un autre) à partir du mois de juillet 2018. Le chargé de sensibilisation pour cette institution internationale en RDC, Patrick Tshibuyi, l’a annoncé mercredi 26 avril, à l’occasion de la célébration du 20ème anniversaire du statut de Rome signé en juillet 1998.

Le statut de Rome portant création de la CPI avait été adopté le 17 juillet 1998 et mis en vigueur à partir du 1er juillet 2002.

Depuis sa création, la CPI n’avait pas encore la compétence de poursuivre les auteurs des crimes d’agression des Etats. Ceci est une disposition voulue par les Etats membres qui avaient convenu que la Cour revête cette competence 20 ans après.

Avec cette nouvelle compétence, a dit le sensibilisateur de la CPI en RDC, la CPI ne va pas poursuivre les Etats, même pour les crimes d’agression, mais ne seront poursuivis que les individus, les personnes physiques et spécifiquement la personne qui avait le pouvoir politique ou militaire au sein de l’Etat en question pour commettre l’acte d’agression concerné.

Depuis 2002, la Cour engageait des poursuites seulement pour 3 des 4 crimes qui rentrent dans ses compétences à savoir, crimes de guerre, crimes contre l’humanité et crimes de génocide.

Patrick Tshibuyi a aussi reconnu que la CPI est confrontée aux nombreuses difficultés dans l’exécution des mandats d’arrêt car n’ayant pas une force coercitive.

Il a par ailleurs regretté le fait qu’il y aille jusqu’à ce jour des personnes toujours en fuite parce que les mandats d’arrêts délivrés contre elles ne sont pas encore exécutés.

Il en incombe la responsabilité aux Etat partis qui ont pourtant l’obligation d’exécuter les mandats d’arrêts de la CPI.

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre