Menu
RSS
Nord-Kivu : Evaluation des activités exécutées dans le cadre du projet « Ensemble pour Beni »

Nord-Kivu : Evaluation des activité…

Le ministre provincial en...

Evaluation des activités exécutées dans le cadre du projet « Ensemble pour Beni »

Evaluation des activités exécutées …

Le ministre provincial en...

Les questions relatives au fonctionnement de la RTNC/Nord-Kivu exposées au Gouverneur Carly Nzanzu.

Les questions relatives au fonction…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Le Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita satisfait par l’état d’avancement des travaux exécutés dans le cadre du programme d’urgence du Chef de l’Etat sur la voirie de Goma.

Nord-Kivu : Le Gouverneur Carly Nza…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Le gouverneur Carly Nzanzu appelle ses administrés à la vigilance et au refus de la mafia étrangère

Nord-Kivu : Le gouverneur Carly Nza…

Le gouverneur de province...

Le gouverneur du Nord-Kivu pour un travail responsable des journalistes pour contribuer au développement

Le gouverneur du Nord-Kivu pour un …

Le chef de l’exécutif pro...

Le Gouverneur Carly Nzanzu passe au peigne-fin  la situation générale du Nord-Kivu au cours d’un café de presse à Goma.

Le Gouverneur Carly Nzanzu passe au…

                     Le ...

Prev Next

L'ONU adopte une résolution pour mieux protéger les enfants lors des conflits

L'ONU adopte une résolution pour mieux protéger les enfants lors des conflits

Mieux protéger les enfants dans les conflits armés, c'est le but de la résolution adoptée lundi 9 juillet à l'unanimité par le Conseil de sécurité de l'ONU. Selon l'organisation Save the Children, près de 350 millions d'enfants seraient actuellement victimes des conflits dans le monde. Le texte adopté lundi doit permettre de prévenir le recours aux enfants-soldats et les attaques visant les enfants. Il doit maintenant être appliqué sur le terrain.

C'est toute la problématique des textes adoptés à New York et difficilement mis en œuvre sur le terrain. La résolution adoptée lundi 9 juillet n'échappe pas à la règle puisqu'elle a beau condamner fermement « toutes les violations du droit international impliquant le recrutement et l'utilisation des enfants par des parties à un conflit armé », il parait peu probable que les groupes qui s'adonnent à ces pratiques soient sensibles à ces menaces.

L'adoption de ce texte représente tout de même, selon les diplomates, un pas de plus pour bâtir un socle juridique pour mieux protéger les enfants, d'autant plus que la tendance est inquiétante.

Dans son rapport annuel consacré aux droits des enfants dans les conflits armés, le secrétaire général Antonio Guterres s'alarme de la hausse très nette des violations en 2017 avec plus de 21 000 cas vérifiés, notamment en Birmanie, en République démocratique du Congo, en Centrafrique, au Yémen ou au Mali.

Pour la première fois, grâce à ce texte, les enfants recrutés ou confrontés à un conflit armé doivent être considérés comme des victimes. Cela implique de les traiter en leur évitant la détention et en favorisant leur réintégration rapide dans la société.

Marie Bourreau
RFI
back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre