Menu
RSS
Sanctions européennes : "Ce n'est pas à l'UE de nous dire comment nous devons vivre" (Joseph Kabila)

Sanctions européennes : "Ce n'…

"Nous voulons avoir des é...

Le Chef de l’Etat Joseph Kabila n’exclut pas d’être candidat dans cinq ans

Le Chef de l’Etat Joseph Kabila n’e…

Joseph Kabila entend cont...

Tordant le cou aux rumeurs, Corneille Nangaa confirme : « Les élections auront bel et bien lieu le 23 décembre »

Tordant le cou aux rumeurs, Corneil…

Le président de la CENI, ...

Lancement du  Projet d’appui au secteur agricole pour le Nord-Kivu (PASA/NK)

Lancement du Projet d’appui au sec…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu: Les ministères provinciaux de la Santé et du Genre appuyés par l’UNFPA en équipements informatiques et mobiliers de bureau

Nord-Kivu: Les ministères provincia…

Le ministre provincial en...

Nord-Kivu : Cloture de la rencontre régionale sur la promotion de la culture de paix dans la sous Région des Grands Lacs

Nord-Kivu : Cloture de la rencontre…

Les travaux de la rencont...

Julien Paluku en tournée d’évaluation de la situation sécuritaire dans la région de Beni-Lubero à 21 jours des élections.

Julien Paluku en tournée d’évaluati…

Le Gouverneur de la provi...

RDC-Ouganda : Tenue à Goma de la réunion ministérielle bilatérale d’échanges d’information sur la riposte contre l’épidémie à virus Ebola.

RDC-Ouganda : Tenue à Goma de la ré…

Les ministre congolais de...

Goma : le chef Maï-Maï Sheka est arrivé à Goma pour son procès

Goma : le chef Maï-Maï Sheka est ar…

Le prévenu et chef ...

Bruno Tshibala réitère la détermination du gouvernement d’organiser les élections démocratiques

Bruno Tshibala réitère la détermina…

Le Premier ministre Bruno...

Prev Next

L'ONU adopte une résolution pour mieux protéger les enfants lors des conflits

L'ONU adopte une résolution pour mieux protéger les enfants lors des conflits

Mieux protéger les enfants dans les conflits armés, c'est le but de la résolution adoptée lundi 9 juillet à l'unanimité par le Conseil de sécurité de l'ONU. Selon l'organisation Save the Children, près de 350 millions d'enfants seraient actuellement victimes des conflits dans le monde. Le texte adopté lundi doit permettre de prévenir le recours aux enfants-soldats et les attaques visant les enfants. Il doit maintenant être appliqué sur le terrain.

C'est toute la problématique des textes adoptés à New York et difficilement mis en œuvre sur le terrain. La résolution adoptée lundi 9 juillet n'échappe pas à la règle puisqu'elle a beau condamner fermement « toutes les violations du droit international impliquant le recrutement et l'utilisation des enfants par des parties à un conflit armé », il parait peu probable que les groupes qui s'adonnent à ces pratiques soient sensibles à ces menaces.

L'adoption de ce texte représente tout de même, selon les diplomates, un pas de plus pour bâtir un socle juridique pour mieux protéger les enfants, d'autant plus que la tendance est inquiétante.

Dans son rapport annuel consacré aux droits des enfants dans les conflits armés, le secrétaire général Antonio Guterres s'alarme de la hausse très nette des violations en 2017 avec plus de 21 000 cas vérifiés, notamment en Birmanie, en République démocratique du Congo, en Centrafrique, au Yémen ou au Mali.

Pour la première fois, grâce à ce texte, les enfants recrutés ou confrontés à un conflit armé doivent être considérés comme des victimes. Cela implique de les traiter en leur évitant la détention et en favorisant leur réintégration rapide dans la société.

Marie Bourreau
RFI
back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre