Menu
RSS
Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller Lutayichirwa s’enquiert du projet exécuté par l’ONG Mercy Corps en partenariat avec la Regideso pour l’accroissement de la desserte de Goma en eau potable.

Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller…

Le gouverneur ad intérim ...

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » garant des ressources halieutiques des lacs Edouard et Albert.

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » gara…

Le projet « Lakes Edouard...

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées pour une assistance en sécurité alimentaire à Itebero.

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées…

L'ONG locale" Fondation N...

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de choléra dont 4 décès signalés dans la zone de santé de Kayna/Lubero.

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de c…

Cent et un (101) cas de c...

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso appelés à la patience pour une solution face à l’activisme des Nyatura

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso …

Le major Ndjike Kaiko Gui...

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de réflexion sur le programme « Alliance Virunga »

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de ré…

L’Institut congolaise pou...

Nord-Kivu : Réaction conjointe de la société civile et du mouvement citoyen LUCHA contre la dégradation de la situation sécuritaire dans la ville de Goma.

Nord-Kivu : Réaction conjointe de l…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La  formation de la 2e équipe d’intervention rapide ouvre « la voie à la future école d’excellence contre la maladie à virus Ebola », projette Christophe Ndibeshe.

Nord-Kivu : La formation de la 2e …

La formation de la 2e équ...

L'ONU s'engage vers une stratégie de retrait progressif de la Monusco

L'ONU s'engage vers une stratégie d…

L'ONU a entrepris d'élabo...

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 59 mois ciblés pour la campagne de vaccination contre la rougeole dans le territoire de Walikale.

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 5…

Environ 11.000 enfants âg...

Prev Next

Cri d’alarme du CEPHADO contre les exactions des FDLR dans le Sud du territoire de Lubero

Cri d’alarme du CEPHADO contre les exactions des FDLR dans le Sud du territoire de Lubero

Le Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme sonne l’alerte, dans un communiqué parvenu ce jeudi à l’ACP, à propos des exactions commises par les rebelles des forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) les deux dernières semaines contre les populations dans le Sud du Territoire de Lubero.

Selon cette organisation des droits humains, les rebelles hutu rwandais des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda affichent actuellement une virulence sans pareille caractérisée par des assassinats, enlèvements, pillages et kidnappings dans plusieurs villages du Sud de Lubero en cheval entre Walikale.

Le dernier cas en date est celui survenu en date du 5 novembre quand deux civils ont été par les présumés FDLR dans le village de Buhimba alors que huit autres  personnes ont été enlevées lors d’une attaque menée le même jour dans la zone par les mêmes FDLR puis libérées après versement d’une rançon.
Le samedi 7 novembre, trois civils ont été kidnappés dans le village Mukeberwa dans le groupement Itala par les mêmes rebelles hutu rwandais devenus virulents depuis la traque leur infligée par l’armée loyaliste de la RDC.

Face à ce désastre, le CEPADHO lance un cri d’alarme consécutivement à cette insécurité permanente dans cette zone où errent les FDLR et demande au gouvernement et la Monusco à multiplier les efforts dans le cadre de la protection de la population et de ses biens. Ceci permettra en outre à une milice d’auto-défense de ne pas voir le jour dans cette contrée pour anéantir les FDLR et éviter que d’autres aient leur raison de se reconstituer.

ACP/Saambili/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre