Menu
RSS
Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller Lutayichirwa s’enquiert du projet exécuté par l’ONG Mercy Corps en partenariat avec la Regideso pour l’accroissement de la desserte de Goma en eau potable.

Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller…

Le gouverneur ad intérim ...

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » garant des ressources halieutiques des lacs Edouard et Albert.

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » gara…

Le projet « Lakes Edouard...

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées pour une assistance en sécurité alimentaire à Itebero.

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées…

L'ONG locale" Fondation N...

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de choléra dont 4 décès signalés dans la zone de santé de Kayna/Lubero.

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de c…

Cent et un (101) cas de c...

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso appelés à la patience pour une solution face à l’activisme des Nyatura

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso …

Le major Ndjike Kaiko Gui...

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de réflexion sur le programme « Alliance Virunga »

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de ré…

L’Institut congolaise pou...

Nord-Kivu : Réaction conjointe de la société civile et du mouvement citoyen LUCHA contre la dégradation de la situation sécuritaire dans la ville de Goma.

Nord-Kivu : Réaction conjointe de l…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La  formation de la 2e équipe d’intervention rapide ouvre « la voie à la future école d’excellence contre la maladie à virus Ebola », projette Christophe Ndibeshe.

Nord-Kivu : La formation de la 2e …

La formation de la 2e équ...

L'ONU s'engage vers une stratégie de retrait progressif de la Monusco

L'ONU s'engage vers une stratégie d…

L'ONU a entrepris d'élabo...

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 59 mois ciblés pour la campagne de vaccination contre la rougeole dans le territoire de Walikale.

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 5…

Environ 11.000 enfants âg...

Prev Next

Goma: le mouvement Lucha interdit de fonctionner

Goma: le mouvement Lucha interdit de fonctionner

Le mouvement pro-démocratie «Lutte pour le changement» (Lucha) et tous ceux qui le soutiennent sont interdits d’exercer toute activité dans cette ville de la province du Nord-Kivu. Dans un communiqué signé le jeudi 3 décembre et rendu public ce week-end, le maire de la ville de Goma, Dieudonné Malere Ma-mitcho reproche à ce mouvement citoyen de fonctionner sans documents juridiques.

Selon Malere Ma-mitcho, Lucha manque notamment de personnalité juridique du mouvement, de règlement intérieur et surtout de l’autorisation de fonctionner. Dans cette optique, ce mouvement exercerait ses activités dans l’illégalité, explique le maire dans son communiqué. 

Lucha n’a par ailleurs pas de bureau, ni de cartes des membres, encore moins un représentant légal devant répondre à une convocation des autorités urbaines, ajoute le maire. Dans ce communiqué, Dieudonné Malere Ma-mitcho met en garde quiconque tenterait de défier cette mesure en organisant des activités sous la houlette de la Lucha à Goma.

Selon le maire, cette décision fait suite à un échange qu’il a eu la semaine dernière avec trois membres de ce mouvement sur la viabilité de cette association. De leur côté, les membres de Lucha joints par Radio Okapi ont préféré ne pas se prononcer sur cette décision de la mairie de Goma.

Le mouvement citoyen Lutte pour le changement est toujours accusé par le gouvernement de «terrorisme». En novembre dernier, neuf de ses militants avaient été arrêtés lors d’une manifestation pacifique à Goma avant d’être transférés le 2 décembre à la prison centrale de Munzenze.

Une délégation de cette ONG, membre de la plate-forme Filimbi, avait d’ailleurs séjourné depuis lundi 12 octobre à Kinshasa non seulement pour plaider en faveur de la libération de leurs membres et militants mais aussi pour redorer, avaient-ils affirmé, l’image de leur mouvement.


Goma, 7/12/2015 (Okapi / MCN, via mediacongo.net)

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre