Menu
RSS
Une assistance des ressortissants de Beni établis à Goma à près de 250 ménages victimes des exactions des ADF à Beni-Ruwenzori.

Une assistance des ressortissants d…

Près de deux cent-cinquan...

Décès du Chef de l’Administration publique dans la ville de Beni.

Décès du Chef de l’Administration p…

Le Chef de l'Administrati...

Un premier cas d'Ebola déclaré à Walikale

Un premier cas d'Ebola déclaré à Wa…

Un nouveau cas de la mala...

Nord-Kivu : Engagement du parc national des Virunga (PNVi-ICCN)   dans les activités de la riposte contre la maladie à virus Ebola.

Nord-Kivu : Engagement du parc nati…

Les autorités du parc nat...

Beaucoup d’atouts au Nord-Kivu  pour la conception de la feuille de route pour la couverture de la maladie universelle

Beaucoup d’atouts au Nord-Kivu pou…

La province du Nord-Kivu ...

L’Engagement communautaire dans la riposte contre Ébola au centre  des échanges entre les responsables des medias et partenaires à Goma.

L’Engagement communautaire dans la …

Les responsables des orga...

Un acte d’engagement atteint entre trois sociétés pour la desserte de Goma en courant électrique.

Un acte d’engagement atteint entre …

Les délégués de trois soc...

Nord-Kivu : Le Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita pour l’implication des femmes dans le développement de la province

Nord-Kivu : Le Gouverneur Carly Nza…

 Le gouverneur de la prov...

: Le  Gouverneur Carly Nzanzu pour le parachèvement des travaux de construction du stade omnisport  de Bulengo-Goma.

: Le Gouverneur Carly Nzanzu pour …

Le gouverneur de la provi...

Deux personnes guéries déchargées de la maladie à virus Ebola au CTE de Goma.

Deux personnes guéries déchargées d…

Mme Esperance Nabintu et ...

Prev Next

L’OCEP organise à Goma un atelier de vulgarisation du code de conduite de l’agent de l’Etat

L’OCEP organise à Goma un atelier de vulgarisation du code de conduite de l’agent de l’Etat

L’Observatoire du code d’éthique professionnelle (OCEP) que dirige M. Saint Augustin Mwendambali, avec l’appui de RCN-Justice et Démocratie représentée par Mme Sonia, a organisé ce mercredi à Goma à l’hôtel ISHANGO, un atelier des séances de sensibilisation et de vulgarisation du code de conduite de l’agent public de l’Etat  à l’intention des greffiers et secrétaires de parquet, les magistrats, les OPJ, les avocats, les agents de la DGDA, les membres de la société civile et les journalistes du Nord-Kivu .

Cet atelier des trois jours  visant  le renforcement des capacités et la prise de conscience sur le code de l’éthique professionnelle des agents de l’Etat, s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de lutte contre la corruption, journée initiée par les Nations Unies depuis le 09 décembre 2003. Le thème retenu pour cette année est « la discipline et la déontologie du personnel judiciaire ».

La cérémonie a connue la participation des plusieurs autorités de la province, entre autre le ministre provincial de la Fonction publique, M. Martial Kambumbu Kayenga, représentant personnel du gouverneur de la province empêché qui a procédé à l’ouverture des travaux en indiquant que la RDC s’est engagée fermement à consacrer le mois de décembre à l’étique consistant à la sensibilisation sur les méfaits de la corruption qui sapent la Démocratie et la Justice entrainant la pauvreté jusqu’a accentuer la criminalité et alièner la justice et la démocratie.

Plusieurs orateurs sont  annoncés à travers des exposés sous forme de modules repartis en trois journées qui porteront respectivement sur les questions d’éthiques, les conséquences de la corruption et enfin sur la rupture de la chaine de la corruption.

Au premier jour consacré essentiellement aux questions d’éthiques, le Directeur général de l’OCEP, M. saint Augustin Mwendambali, avant de louer les efforts du «  Programme d’Appui au Renforcement de la Justice à l’Est de la RDC (PARJ-E/ Uhaki safi », a  centré son enseignement sur les aspects généraux du code de conduite de l’agent public de l’Etat en les invitant à la moralité, à l’intégrité et à l’étique professionnelle. Il a enfin intervenu sur les notions générales de la bonne gouvernance qui consistent à privilégier l’intérêt général qui, selon lui, constitue soubassement de toute action étatique, la corruption  étant un danger et devenue mode de vie de certaines personnes, a-t-il précisé. Il a invité les participants a bouté les antivaleurs de la corruption qui sont la concussion, la fraude, le népotisme, le clientélisme, le trafic d’influence et le blanchiment d’argent sale. 

Le réseau citoyen Uhaki Safi et l’OCEP inscrivent leur démarche dans la vision du Chef de l’Etat visant à faire de la RDC un pays émergent à l’horizon 2030 a-t-il conclu.

Dans son module intitulé infrastructures éthique,  le dernier intervenant, M. Boris Bondo Kayembe, expert de l’OCEP, s’est appesanti sur les antivaleurs qui ont pénétré le mode de gestion des affaires publiques entrainant ainsi la mauvaise gestion de la chose publique.

L’OCEP est un service technique du Gouvernement chargé de la promotion des valeurs éthiques, des principes déontologiques et de la bonne gouvernance au sein de l’administration publique, rappelle-t-on.

ACP/ANACLET/KMS

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre