Menu
RSS
Lancement officiel de l’année académique 2017-2018 à Goma

Lancement officiel de l’année acadé…

Le ministre de l’Enseigne...

Nord-Kivu : 21.777 personnes jadis déplacées ont regagné leurs villages d’origine.

Nord-Kivu : 21.777 personnes jadis …

Vingt et mille sept cent ...

Poursuite des opérations offensives robustes pour la sécurisation de l’axe Mamundioma-Semliki.

Poursuite des opérations offensives…

Les opérations offensives...

Nord-Kivu : Adoption du calendrier de la session ordinaire de septembre 2017 à l’Assemblée provinciale.

Nord-Kivu : Adoption du calendrier …

Le calendrier des travaux...

Rutshuru : Une marche contre le phénomène kidnapping à Kiwanja.

Rutshuru : Une marche contre le phé…

Des centaines d’habitants...

L’ASVOCO contre les frais exigés pour la visite des prisonniers à la prison de Munzenze

L’ASVOCO contre les frais exigés po…

Dufina Tabu, président de...

La journée internationale de lavage des mains célébrée des déplacés de Kiwanja

La journée internationale de lavage…

Justin Mukanya, administr...

Une jeune fille pique une crise d’hypertension à l’annonce de l’état sérologique positif de son fiancé

Une jeune fille pique une crise d’h…

Une jeune fille, étudiant...

L’initiative des femmes du secteur café-cacao pour la production, la  commercialisation et l’exportation d’un produit de qualité.

L’initiative des femmes du secteur …

Une cinquantaine de femme...

Une moto abandonnée par un motard après avoir tenté de ravir un sac à main d’une femme

Une moto abandonnée par un motard a…

Une moto de marque GLX TV...

Prev Next

LLe FNM pour le soutien des femmes exerçant des commerces de subsistance.

LLe  FNM  pour  le soutien  des femmes exerçant  des  commerces  de subsistance.

Mme  Françoise  Nsiku,  coordinatrice  nationale  du Fonds  National  pour  les Micro finances(FNM),  a indiqué  mercredi  au cours d’une interview  accordée à  la presse  de Goma que cette structure  veut également  soutenir les femmes exerçant le commerce des vivres.

Selon  elle, le pourcentage  de la pauvreté  est beaucoup  plus élevé  chez la femme  et pourtant un grand  nombre d’entre elles travaille  dans ces petits  commerces  pour subvenir  aux besoins  de la famille  surtout que le travail  est devenu  un casse –tête  pour les hommes.

C’est  à ce titre  que le FNM  a affiche sa disponibilité de soutenir certaines d’entre les femmes  à travers  des Micro-crédits  remboursables  progressivement  et à  faible  pourcentage d’intérêt   pour les amener  à prospérer  dans  leurs  activités.

Pour  éviter des pertes  comme l’exige  le crédit  collectif, elles  devront subir  des formations  appropriées  pour l’usage  rationnel des fonds  mis à leur  disposition.

Mme  Françoise  Nsiku a fait  savoir  que les femmes désireuses de bénéficier des crédits doivent  se constituer en une coopérative  des microcrédits  agréée  par la  Banque  Centrale  du Congo (BCC) avec laquelle elles auront  des engagements  pour accéder au crédit  en groupe. Elle   a insisté  qu’il s’agit  bien  des coopératives  des  microcrédits  et non  des Mutuelles avant  d’appeler  ses femmes  parmi  les quelles  les vendeuses  des fretins,  des poissons salés des chaussures  usagés  et autres,  à se  constituer  en groupe  et chercher une coopérative  crédible  pour bénéficier  de ce  crédit.

ACP/Kombo/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre