Menu
RSS
Pour un renforcement de la collaboration entre les pays de la région des Grands-Lacs

Pour un renforcement de la collabor…

Un an après sa mise en fo...

La police met la main sur une femme et 4 présumés coauteurs de l’assassinat d’un motard à Goma

La police met la main sur une femme…

Les éléments de la police...

Vers la fin des grèves intempestives des chlorateurs d’eau à la plage du peuple

Vers la fin des grèves intempestive…

Le président du comité de...

Les jeunes de Pinga plaident pour le renforcement des effectifs militaires dans leur entité.

Les jeunes de Pinga plaident pour l…

M. Songe, président de la...

Une attaque des mai-mai repoussée par les FARDC à Kasindi dans le territoire de Beni

Une attaque des mai-mai repoussée p…

Une attaque des miliciens...

Une conférence internationale des jeunes avocats organisée dans la ville de Goma

Une conférence internationale des j…

L’Association des jeunes ...

Une quarantaine de journalistes outillés sur la communication en situation d’urgences à Goma.

Une quarantaine de journalistes out…

Une quarantaine de journa...

Nord Kivu : Célébration dans l’allégresse de la fête de l’Aïd el-Fitr à Goma

Nord Kivu : Célébration dans l’allé…

Les musulmans de la ville...

Une marche à Nyamilima contre la mesure d’interdiction d’accès des mamans à leurs champs

Une marche à Nyamilima contre la me…

Les mamans de la localité...

Prev Next

Nord-Kivu: vers une délimitation d’une zone d’exploitation minière artisanale à Bisié

Nord-Kivu: vers une délimitation d’une zone d’exploitation minière artisanale à Bisié

Une équipe sera bientôt envoyée à Walikale pour délimiter la zone d’exploitation artisanale dans le site minier de Bisié où un conflit oppose l’entreprise minière Mining and Processing Congo (MPC) aux creuseurs artisanaux. C’est l’une des décisions annoncées après la réunion convoquée lundi 9 mars à Kinshasa par le ministre des Mines.

Le vice-gouverneur du Nord-Kivu, les notables de cette province ainsi que les députés nationaux de Walikale ont pris part à cette rencontre pour discuter de la situation qui prévaut dans le site minier de Bisié.

En juillet 2014, le gouvernement provincial du Nord-Kivu avait décidé de suspendre « jusqu’à nouvel ordre » les activités minières dans ce site minier à la suite d’une attaque des installations de l’entreprise Mining processing of Congo. Les auteurs de cette attaque n’avaient pas été identifiés mais l’entreprise minière avait mis en cause un groupe de creuseurs appelés «Hiboux».

A (re)Lire: Nord-Kivu: le gouvernement provincial suspend les activités minières à Bisié

Au cours de la réunion convoquée par le ministre des Mines, il a été également demandé à MPC de former une police industrielle composée d’environ cent personnes pour sécuriser ses biens.

« Ici il ne sera pas question de recourir à la police nationale », a fait savoir le député Juvénal Munubo, un élu de Walikale qui a pris part à la rencontre.

Ecouter les autres mesures prises au cours de la réunion.

Lorsqu’il avait décidé de la fermeture temporaire du site minier de Bisié, le gouvernement provincial avait enjoint les creuseurs artisanaux d’évacuer également ce site « jusqu’à nouvel ordre ».

Certains acteurs de la société civile avaient douté de la mise en application de cette décision, évoquant la difficulté d’évacuer des milliers de personnes vivant dans ce site minier.

Lire aussi sur radiookapi.net:

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre