Menu
RSS
Le Projet d’Edit budgétaire pour l’exercice 2018 équilibré en recettes et en dépenses à 134.835.739.910FC.

Le Projet d’Edit budgétaire pour l’…

Les membres du Gouverneme...

Bientôt une usine de transformation du coltan à Goma.

Bientôt une usine de transformation…

Le ministre de l’Industri...

Rappel  du Maire  de Goma  sur l’interdiction des  véhicules  aux vitrés  teintés

Rappel  du Maire  de Goma  sur l’in…

Le  Maire  de Goma, Maler...

Le coût de soins de santé jugé abordable au quartier Kyeshero II.

Le coût de soins de santé jugé abor…

Le  coût de soins de sant...

Les habitants de Muheto/Masisi rassurés par la présence des FARDC dans leur contrée

Les habitants de Muheto/Masisi rass…

Les habitants de la local...

La Monusco  établi  une base  opérationnelle  à  PINGA/Walikale

La Monusco  établi  une base  opéra…

La mission  de l’organisa...

Une pénurie d’eau potable signalée dans certains villages de Masisi.

Une pénurie d’eau potable signalée …

Les habitants des localit...

15 novembre 2017 : Les Congolais rejettent le Rassop et les Mouvements citoyens

15 novembre 2017 : Les Congolais re…

Entre les troubles qui ne...

Nord-Kivu : Arrestation d’un présumé kidnappeur au quartier Majengo à Goma

Nord-Kivu : Arrestation d’un présum…

Un présumé kidnappeur a é...

Nord-Kivu : Prise des fonctions du nouveau Conseiller en charge des Questions politiques du Gouverneur.

Nord-Kivu : Prise des fonctions du …

Jules Kasereka Mungwana, ...

Prev Next

Les institutions bancaires du Nord-Kivu opposées au rejet des sous-multiples des Francs Congolais.

Les institutions bancaires du Nord-Kivu opposées au rejet des sous-multiples des Francs Congolais.

Les responsables des institutions bancaires et des micro finances implantées au Nord-Kivu ont, à l’issue d’une réunion présidée ce vendredi par le Vice-gouverneur Feller Lutayichirwa, fustigé le rejet des coupures sous-multiples des Francs congolais sur le marché de Goma sous l’influence relevant d’une intox sans nom.

Il s’agit notamment des coupures de 50 et 100 Francs Congolais ainsi que les 500 FC dits commémoratifs du cinquantenaire auxquels s’ajoutent les billets d’un dollar et celui des cinq dollars américains dont la consommation a failli poser problème dans la ville de Goma.

A l’issue des échanges, le Directeur provincial de la BCC au Nord-Kivu, Patrice Mulongo avec à ses cotés le président de la corporation des Banquiers, Clément Wakwinga Wabenga, ont unanimement réaffirmé le cours le légal de toutes les coupures de la monnaie congolaise sur toute l’étendue de la République. 

Pour le directeur de la Banque centrale du Congo au Nord-Kivu, « il n’y a qu’une seule autorité qui puisse démonétiser une monnaie nationale, en l’occurrence de la Banque centrale, sauf avis contraire ».

Toutes les coupures ont cour légale et ne doivent pas être rejetées au motif que la carence des sous-multiples coure le risque de se retrouver uniquement qu’avec les grosses coupures comme sous multiples et c’est le social qui pourra sombrer, a signifié en substances le Directeur provincial de la BCC au Nord-Kivu.

Cette situation risque d’avoir des répercutions sur le social et la politique du pays, a déploré le président de la corporation des banquiers qui pour sa part, a appelé toute la population à consommer toutes les coupures de monnaie encore usuelles au niveau des banques et de toutes les institutions financières du Nord-Kivu.

JUDITH MULULU 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre