Menu
RSS
Nord-Kivu : les FARDC tuent 4 miliciens et reprennent Kasuo et Kaheri

Nord-Kivu : les FARDC tuent 4 milic…

Les localités de Ka...

Julien Paluku aux groupes armés : « Seule la voie démocratique donne le pouvoir »

Julien Paluku aux groupes armés : «…

Le gouverneur du Nord-Kiv...

Nord-Kivu : les FARDC lancent les opérations militaires contre le NDC/Rénové Guidon à Kaheri

Nord-Kivu : les FARDC lancent les o…

L’armée régulière congola...

Réouverture du site minier de Rubaya par le Gouverneur Julien Paluku un acte très applaudi par des milliers de Nord kivuciens

Réouverture du site minier de Rubay…

Ouf de soulagement pour l...

Ebola à Beni : 74 membres du personnel du centre de santé de Mangina provisoirement mis en congé

Ebola à Beni : 74 membres du person…

« Le processus de mise en...

La Majorité présidentielle appelle sa base à soutenir Ramazani Shadary

La Majorité présidentielle appelle …

Aubin Minaku, le  secréta...

Nord-Kivu : mise en garde à Beni contre la consommation de la viande boucanée importée de l’Ouganda

Nord-Kivu : mise en garde à Beni co…

L’inspection vétérinaire ...

Nord-Kivu : Julien Paluku donne les raisons ayant milité à la désignation de Ramazani Shadary comme candidat de du FCC.

Nord-Kivu : Julien Paluku donne les…

Le gouverneur de la provi...

Emmanuel Shadary: « Kabila est un homme exceptionnel »

Emmanuel Shadary: « Kabila est un h…

« Joseph Kabila Kabange u...

Prev Next

Hausse de prix des produits de première nécessité à Binza /Rutshuru

Hausse de prix des produits de première nécessité à Binza /Rutshuru

Les habitants du groupement  Binza situé au nord-est  de la ville de Goma à environs 100 km au Nord-est du territoire de Rutshuru et ceux de la cité de Nyamilima déplorent la hausse de prix des produits de première nécessité et autres denrées alimentaires dans cette contrée, a appris l’ACP d’un habitant joint ce jeudi matin au téléphone.

Selon la source, la faible production des produits alimentaires liée à l’inaccessibilité des habitants à leurs champs craignant les forces négatives, engendre une  forte demande par rapport à la production.

Un bassin de manioc qui se vendait à 1000 FC, il y a de cela trois mois, se dispute pour le moment à 2000 FC, soit le double un gobelet des haricots qui se discutait à 250 FC  s’achète à 500 FC. Un verre d’arachides qui coutait 250 FC, s’achète à 400 FC.

La source ajoute que les acteurs de la société civile attribuent cette situation aux miliciens Nyatura, les FDRL et mai mai qui imposent des taxes illégales aux paisibles citoyens. 

Ils appellent les autorités tant nationales que provinciales à la traque des toutes ces forces négatives pour permettre les populations non seulement de vivre en paix mais aussi de développer leurs contrées.

ACP/Kambobo/kms.

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre