Menu
RSS
Nord-Kivu : Près de 52.800 finalistes attendus à la 52ème  session ordinaire de l’Examen d’État Edition 2018

Nord-Kivu : Près de 52.800 finalist…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La fête de l’Aïd el-Fitr célébrée sous le signe de l’appel du soutien aux élections à Goma.

Nord-Kivu : La fête de l’Aïd el-Fit…

Les fidèles musulmans de ...

Nord-Kivu : Le projet d’Edit budgétaire rectificatif 2018 arrêté à 156.029.855.735FC contre 150.405.054.543FC du budget initial

Nord-Kivu : Le projet d’Edit budgét…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : Des questions de développement au centre des échanges entre le Gouverneur Julien Paluku et le Chef de Groupement de Busanza/Rutshuru

Nord-Kivu : Des questions de dévelo…

Le gouverneur de la provi...

Lancement à partir du Nord-Kivu de la cascade de formations des membres des centres de réception et traitement des candidatures aux élections.

Lancement à partir du Nord-Kivu de …

Le Rapporteur adjoint de ...

Un protocole d’accord de collaboration actualisé entre la Coperama et la SMB de Rubaya/Masisi

Un protocole d’accord de collaborat…

Les Responsables de la Co...

Les difficultés de  la RTNC et l’ACP exposées successivement au Gouverneur Julien Paluku.

Les difficultés de la RTNC et l’AC…

Le Gouverneur Julien Palu...

L’Ecole du Cinquantenaire de Goma et Kivu international school choisis pour bénéficier du projet VodaEduc.

L’Ecole du Cinquantenaire de Goma e…

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : L’ONG « Refugees International » préoccupée par la situation humanitaire dans la région de Beni.

Nord-Kivu : L’ONG « Refugees Intern…

Le ministre provincial en...

Les Chefs coutumiers du Nord-Kivu disent non à la scission de leur Province.

Les Chefs coutumiers du Nord-Kivu d…

Les Chefs coutumiers du N...

Prev Next

Hausse de prix des produits de première nécessité à Binza /Rutshuru

Hausse de prix des produits de première nécessité à Binza /Rutshuru

Les habitants du groupement  Binza situé au nord-est  de la ville de Goma à environs 100 km au Nord-est du territoire de Rutshuru et ceux de la cité de Nyamilima déplorent la hausse de prix des produits de première nécessité et autres denrées alimentaires dans cette contrée, a appris l’ACP d’un habitant joint ce jeudi matin au téléphone.

Selon la source, la faible production des produits alimentaires liée à l’inaccessibilité des habitants à leurs champs craignant les forces négatives, engendre une  forte demande par rapport à la production.

Un bassin de manioc qui se vendait à 1000 FC, il y a de cela trois mois, se dispute pour le moment à 2000 FC, soit le double un gobelet des haricots qui se discutait à 250 FC  s’achète à 500 FC. Un verre d’arachides qui coutait 250 FC, s’achète à 400 FC.

La source ajoute que les acteurs de la société civile attribuent cette situation aux miliciens Nyatura, les FDRL et mai mai qui imposent des taxes illégales aux paisibles citoyens. 

Ils appellent les autorités tant nationales que provinciales à la traque des toutes ces forces négatives pour permettre les populations non seulement de vivre en paix mais aussi de développer leurs contrées.

ACP/Kambobo/kms.

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre