Menu
RSS
Nord-Kivu : Le projet d’édit budgétaire rectificatif arrêté à 156.029.855.735FC contre 150.405.054.543FC du budget initial

Nord-Kivu : Le projet d’édit budgét…

Le gouverneur de province...

Célébration à Goma de la journée de l'enfant africain.

Célébration à Goma de la journée de…

La journée de l'enfant af...

Nord-Kivu : le Maire de la ville de Goma appelle ses administrés  à plus de collaboration avec les services spécialisés de sécurité.

Nord-Kivu : le Maire de la ville de…

M. Muisa  Kense, maire de...

La délégation de l’UDPS / Nord-Kivu Aile Tshibala prête  pour  les élections du 23 décembre 2018.

La délégation de l’UDPS / Nord-Kivu…

Le parti politique  UDPS ...

Nord-Kivu : invocation à Goma des questions de rapatriement et l’enregistrement des refugiés rwandais.

Nord-Kivu : invocation à Goma des q…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord Kivu : présentation de quatre malades guéries de la maladie à virus Ebola aux habitants de Ndindi/Beni.

Nord Kivu : présentation de quatre …

Le Bureau de la coordinat...

Nord-Kivu : Le Gouvernement provincial dote l’ACP d’une parcelle propre au pied du Mont Goma.

Nord-Kivu : Le Gouvernement provinc…

Le  gouvernement  provinc...

RDC : Julien Paluku mobilise les Kivuciens autour de la candidature de Shadary

RDC : Julien Paluku mobilise les Ki…

Le gouverneur de la pro...

Nord-Kivu : La Somico SA disposée à contribuer à la création de l’emploi par l’effectivité de ses activités.

Nord-Kivu : La Somico SA disposée à…

Le Vice-gouverneur de la ...

« Les ressources minières doivent profiter à la population congolaise », déclare le Chef de l’Etat Joseph Kabila

« Les ressources minières doivent p…

Le Chef  de l’Etat, Josep...

Prev Next

Lancement du système de gouvernance électronique «E-Gov» des impôts dans la province du Nord-Kivu.

Lancement du système de gouvernance électronique «E-Gov» des impôts dans la  province du Nord-Kivu.

Le Gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya a procédé ce jeudi 04 mai 2017 à l’hôtel Cap Kivu de Goma au lancement officiel  du système de gouvernance électronique (E-GOV) des impôts dans le cadre de la maximisation des recettes à générer à partir du secteur foncier. 

« Le système de le Gouvernance électronique va contribuer à limiter non seulement la corruption mais aussi éviter les ponctions éventuelles effectuées par les agents commis à la collecte des moyens dus à l’Etat », a reconnu le Gouverneur Julien Paluku qui accueilli avec satisfaction l’expérience de la firme norvégienne BTS grâce à laquelle les recettes mensuelles de la province pourront grimper de sept cents mille à cinq millions des dollars.

Cette expériences une fois concrétisée pourra permettre à la Province de multiplier par cinq, dix ou vingt le degré des recettes et par ricochet avec des effets sur les réalisations de l’Exécutif. « Lorsque les budgets sont faibles, ils constituent des planifications de fonctionnement », a indiqué Julien Paluku pour qui la finalité de son Gouvernement est de se constituer un budget d’investissement.

« La population ne voit pas les salaires que nous avons mais elle se retrouve plutôt à travers les investissements que nous faisons », a signifié le Gouverneur Julien Paluku pour qui l’objectif poursuivi d’ici une année est de réaliser cinq millions des dollars mensuellement et dix ans après voire les recettes passer entre dix ou vingt millions de dollars. 

Le gouverneur de province a enfin estimé que ce nouveau système d’informatisation d’impôts permettra à mieux faire et va mettre fin à la corruption avant de mettre en garde toute personne qui s’y opposerait.

 Pour le Chef de l’exécutif provincial, cette nouvelle approche de la gouvernance électronique ne vient pas remplacer la DGRN-K mais plutôt accompagner cette régie financière dans la maximisation des recettes et ainsi pallier aux petits problèmes qui interviennent dans le recouvrement manuel, dans l’objectif de faire face aux dépenses. 

En lançant ce projet,  le gouverneur de province a émis le vœu de voir ce projet élever les recettes de la province jusqu'à 20 millions de dollars par mois dans les 5 prochaines années.  

Ce projet E-GOV à exécuter par l’entreprise norvégienne BTS Africa en partenariat avec le Gouvernement provincial du Nord-Kivu, aura pour mission principale de percevoir les recettes foncières électroniquement, dans sa première phase expérimentale avant d’être élargi aux autres impôts. Sont concernés deux impôts principaux qui rapportent beaucoup de recettes dans le budget de la province, notamment l’impôt foncier et l’impôt sur les revenus locatifs.

L’assujetti à ces deux impôts aura la possibilité de payer à partir de son téléphone (Airtel money, M pesa ou orange money) ou par la banque, l’impôt sur les revenus locatifs (IRF) et l’impôt foncier.

ACP/ANACLET & KAMBALE/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre