Menu
RSS
Le Vice-premier ministre José Makila apprécie positivement les travaux d’asphaltage de la piste d’atterrissage de l’Aéroport de Beni-Mavivi.

Le Vice-premier ministre José Makil…

Le Vice-premier ministre ...

Réception des ouvrages réalisés par la MONUSO en faveur de la Justice Militaire à Rutshuru.

Réception des ouvrages réalisés par…

Le ministre provincial de...

Réception à Goma des ouvrages pour le renforcement de la desserte de l’eau de la Regideso.

Réception à Goma des ouvrages pour …

Le Vice-gouverneur de la ...

Décès à Goma du Bourgmestre de la commune de Goma

Décès à Goma du Bourgmestre de la c…

Le bourgmestre de la comm...

Clôture  de l’atelier  de formation  des agents  de la Mairie  sur les modalités  d’exécution   du budget  annuel.

Clôture de l’atelier de formation…

Dix (10)  agents du servi...

10.000$ participation personnelle de Julien Paluku au plan stratégique de l’Université de Goma.

10.000$ participation personnelle d…

Le gouverneur de la provi...

170 kg  de la viande  de porc  incinérés   par  le  commandant  ville  de la PNC/Goma

170 kg de la viande de porc inci…

Le  commandant  ville  de...

Le  personnel  du service  anti-fraude  exhorté  à la  conscience  professionnelle.

Le personnel du service anti-fra…

M.  Muhindo Ngulu, son   ...

Douze éléphants ravagent les champs à Ishasha/Rutshuru

Douze éléphants ravagent les champs…

Douze éléphants ravagent ...

Bras de fer entre les entreprises STS/NK et VIRUNGA SARL engagées dans l’électrification de Butembo-Beni-Lubero.

Bras de fer entre les entreprises S…

Une mésentente  entre les...

Prev Next

RDC : plus de 7000 tonnes de Cacao et Café ont été frauduleusement exportées vers l’Ouganda

RDC : plus de 7000 tonnes de Cacao et Café ont été frauduleusement exportées vers l’Ouganda

La société civile de Beni révèle dans un communiqué publié mercredi 10 mai qu’entre 2015 et 2017, plus de 7000 tonnes de cacao et de café ont été frauduleusement exportées vers l’Ouganda. Elle s’appuie sur les statistiques avancées par la Fédération des entreprises du Congo (FEC) livrées au cours d’une réunion tenue à Beni avec l’association des exportateurs du Café - Cacao, la FEC, l’Office congolais du café (ONC)L, les autorités administratives ainsi que  la police des frontières.

«L’estimation des tonnes du cacao qui sont passées frauduleusement sont de l’ordre de 3287 tonnes (2015), 3200 tonnes (2016) et 1321 tonnes (de janvier à mars 2017). Les causes de cette fraude sont : le prix de l’Ouganda (3 dollars par kilo) qui est supérieur à celui de la RDC (1 dollar par kilo), la vulnérabilité des acteurs qui sont censés mettre en application les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la fraude, la multiplication et le contrôle occasionnant l’augmentation des frais multiples», déclare le Révérend pasteur Gilbert Kambale, président de la Société civile de Beni.

Il recommande au gouvernement et aux forces de l’ordre de  démanteler les réseaux de contrebande.

La coordination de la société civile Beni recommande au gouvernement de chercher les causes de la chute du prix du cacao et du café en vue d’y remédier. Elle suggère en outre à l’Etat d’améliorer les salaires des agents œuvrant aux frontières pour qu’ils soient plus efficaces et au parquet d’ouvrir une enquête.

Albert Nkumizama Bola, le directeur chef du secteur de l’ONC à Beni déplore lui aussi la fraude sur l’exportation du café et du cacao. Il pense en revanche que la FEC et l’association des exportateurs n’ont jamais donné des « preuves tangibles pour fiabiliser les statistiques avancées » sur cette fraude.

radiookapi.net

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre