Menu
RSS
Nord-Kivu : Les membres du parti politique Burec/Nord-Kivu disposés à affronter les élections à venir en RDC.

Nord-Kivu : Les membres du parti po…

Les cadres et animateurs ...

Nord-Kivu : Tenue à Goma du colloque du parti politique Burec/Inter fédération du Nord-Kivu sous la vertu de la patience pour les élections.

Nord-Kivu : Tenue à Goma du colloqu…

Les membres l’inter fédér...

Nord-Kivu : Report à une date ultérieure de la conférence des Gouverneurs prévue à Goma du 16 au 17 octobre 2017.

Nord-Kivu : Report à une date ultér…

La conférence des Gouvern...

Nord-Kivu  La Société civile de la chefferie Beni-Mbau décrète trois jours de deuil.

Nord-Kivu  La Société civile de la …

La coordination de la Soc...

La tenue de la 6ème Edition de la Conférence des Gouverneurs confirmée à Goma du lundi 16 au 17 octobre 2017.

La tenue de la 6ème Edition de la C…

Les préparatifs de l’orga...

Rutshuru : L’analyse les dynamiques sécuritaires à Kibututu et Kinyandonyi à la base réunion sécuritaire entre la Monusco et habitants.

Rutshuru : L’analyse les dynamiques…

L’analyse des dynamiques ...

La MONUSCO engage ses hélicoptères aux cotés de FARDC pour combattre les ADF

La MONUSCO engage ses hélicoptères …

La mission des nations un...

Nord-Kivu : Remise de médailles à 54 officiers de la FHQ de la Monusco/Goma

Nord-Kivu : Remise de médailles à 5…

Le général major  Bernard...

Nord-Kivu : Remise de médailles à 54 officiers de la FHQ de la Monusco/Goma

Nord-Kivu : Remise de médailles à 5…

Le général major  Bernard...

Près de 100 familles déplacées de Mbau dans des conditions humanitaires difficiles

Près de 100 familles déplacées de M…

Environ 100 familles fuya...

Prev Next

Julien Paluku : “Si les choses ne marchent pas c’est parce qu’il y a la corruption à tous les niveaux”

Julien Paluku : “Si les choses ne marchent pas c’est parce qu’il y a la corruption à tous les niveaux”

Le gouverneur du Nord-Kivu a salué l’organisation du forum fiscal tenu à Kinshasa, du 11 au 14 septembre. Participant, Julien Paluku a soutenu que la spécificité de ce forum était d’adapter l’administration fiscale congolaise au contexte de l’évolution.

Selon le gouverneur, la réduction de fiscalité aura pour conséquence directe la maximisation des recettes. Il soutient qu’avec une multiplicité de taxes de l’État ne gagne rien. « Elles créent la dispersion et l’évasion fiscale parce qu’elles dissimilent les contrôles et lorsqu’il y a très peu de taxes, elles facilitent le suivi« .

Ce forum, dit Julien Paluku, va permettre à ce que ceux qui tiennent les régies ne puissent pas se complaire. “On va organiser une sorte de fusion progressive des régies. In fine, nous allons voir si on peut avoir une administration unique de mobilisation des recettes pour qu’elle permette un contrôle efficace et efficient”.

Julien Paluku insiste sur la mise en application des recommandations formulées par le forum, notamment des sanctions à l’encontre de tous ceux qui, à tous les niveaux, se rendent coupables de corruption;

« Nous en avons parlé et nous avons défini l’éthique par rapport aux agents et renforcé la sanction. Ce qui a manqué dans ce pays. Il va être mise en place un comité de suivi de la réforme pour les quatre principaux problèmes identifiés. Ces quatre problèmes sont identifiés au niveau des taxes des redevances, de l’administration financière, des impôts et douanes et accises. Les comités de réformes vont proposer les sanctions à appliquer sur chaque palier. Ce n’est pas le président de la République qui va mettre les gens en prison, ce sont des collaborateurs. Je le répète, si l’on met certains responsables de Kinshasa en prison 3 ou 4, demain on a un  budget de 20 milliards. Si on met certains grands collaborateurs au niveau des provinces en prison, demain on a un budget de 30 milliards. Nous voudrions que personne ne soit épargnée, y compris les gouverneurs. Il ne faut pas qu’on se cache les yeux, si les choses ne marchent pas, c’est parce qu’il y a le détournement au plus haut niveau”.

En attendant l’application effective de la rétrocession des 40 %, il faut que les provinces survivent en mobilisant les recettes et en permettant à ce que le développement commence par la base.

Rachel Kitsita

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre