Menu
RSS
Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller Lutayichirwa s’enquiert du projet exécuté par l’ONG Mercy Corps en partenariat avec la Regideso pour l’accroissement de la desserte de Goma en eau potable.

Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller…

Le gouverneur ad intérim ...

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » garant des ressources halieutiques des lacs Edouard et Albert.

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » gara…

Le projet « Lakes Edouard...

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées pour une assistance en sécurité alimentaire à Itebero.

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées…

L'ONG locale" Fondation N...

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de choléra dont 4 décès signalés dans la zone de santé de Kayna/Lubero.

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de c…

Cent et un (101) cas de c...

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso appelés à la patience pour une solution face à l’activisme des Nyatura

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso …

Le major Ndjike Kaiko Gui...

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de réflexion sur le programme « Alliance Virunga »

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de ré…

L’Institut congolaise pou...

Nord-Kivu : Réaction conjointe de la société civile et du mouvement citoyen LUCHA contre la dégradation de la situation sécuritaire dans la ville de Goma.

Nord-Kivu : Réaction conjointe de l…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La  formation de la 2e équipe d’intervention rapide ouvre « la voie à la future école d’excellence contre la maladie à virus Ebola », projette Christophe Ndibeshe.

Nord-Kivu : La formation de la 2e …

La formation de la 2e équ...

L'ONU s'engage vers une stratégie de retrait progressif de la Monusco

L'ONU s'engage vers une stratégie d…

L'ONU a entrepris d'élabo...

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 59 mois ciblés pour la campagne de vaccination contre la rougeole dans le territoire de Walikale.

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 5…

Environ 11.000 enfants âg...

Prev Next

La BDEGL disposée à financer des projets multisectoriels à travers les trois pays membres de la CEPGL.

La BDEGL disposée à financer des projets multisectoriels à travers les trois pays membres de la CEPGL.
  1. Emmanuel Ntaganda, directeur général intérimaire de la Banque de développement des Etats des Grands Lacs (BEDGL), a annoncé ce mardi 31 octobre, la disposition de cette institution à financer une série de projets multiformes à travers les trois pays membres de la Communauté économique des pays des Grands Lacs (CEPGL) à savoir le Burundi, la RDC et le Rwanda.

C’était au sortir des échanges avec le Gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya avec qui la délégation a partagé la vision de la BDEGL partant du processus de relance amorcé depuis 2010.

Venus manifester la satisfaction envers les Autorités tant provinciales que nationales pour tout le soutien dont n’a cessé de bénéficier la BDEGL de la part de  la République  démocratique du Congo, les hôtes de l’Autorité provinciale ont ainsi manifesté leur « intérêt pour participer au financement des projets qui vont contribuer à résoudre les problèmes des populations locales ».

Répondant aux journalistes, M. Emmanuel Ntaganda a assuré que la BDEGL est actuellement engagée dans un processus de relance autorisé par le Conseil d’administration en place depuis 2010 avec une attention essentielle sur le choix stratégique des orientations à suivre pour développer les opérations les plus utiles et les moins risquées possibles. 

Huit  projets  à financer pour une enveloppe 25 millions dollars américains.

La BDEGL dispose ainsi déjà de huit projets à financer dans la sous-région pour une enveloppe de l’ordre de vingt-cinq millions de dollars américains couvrant une trentaine de sous-projets dans les trois pays membres de la CEPGL, a révélé le DG ai qui a fait état du financement d’une autres trentaine de projets en RDC à travers la Société financière de développement (SOFIDE).

En dépit des difficultés qu’elle a traversées, la Banque de développement des Etats des Grands Lacs se relance grâce aux contributions des actionnaires notamment les Etats membres (Burundi, RDC et Rwanda) auxquels il faut ajouter la Banque africaine de développement BAD, le Royaume de Belgique qui ont donné un souffle nouveau et des orientations pour faire de cette Institution « une Banque au service du développement régional et l’intégration économique ».

Ayant reçu mission du Conseil d’administration le développement du bilan qui passe par le développement du portefeuille, la BDEGL dispose des ressources constituées du capital social devant assurer le financement des projets même ceux dépassant ses capacités.

Trois axes prioritaires dans les viseurs de la BDEGL

L’appui aux banques nationales de développement qui ont besoin d’une assistance financière substantielle en vu de compenser l’insuffisance de l’épargne domestique dans les trois pays,  constitue l’un des axes visés par la BDEGL. 

Deuxièmement cette institution qui mandat d’intervenir dans les projets structurants et intégrateurs, projette des interventions dans le secteur énergétique en plus des infrastructures économiques.

La BDEGL veut enfin prendre le relai en tant qu’agence fiduciaire d’intermédiation en jouant le rôle de proximité vis-à-vis des bailleurs de fonds éloignés de la région.  ACP/Kambale/kms

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre