Menu
RSS
Nord-Kivu : Quatorze concessionnaires menacés d'expropriation dans le territoire de Masisi.

Nord-Kivu : Quatorze concessionnair…

Le ministre provincial en...

Prise des fonctions du nouveau maire de la ville de Goma.

Prise des fonctions du nouveau mair…

Le vice-gouverneur de pro...

Ministère de l’Intérieur et Sécurité: Henri Mova remplace Emmanuel Ramazani

Ministère de l’Intérieur et Sécurit…

Le président  de la Répub...

Evaluation positive du domaine de la santé au Nord-Kivu.

Evaluation positive du domaine de l…

Les membres du Gouverneme...

Nord-Kivu : lancement de la 5e édition de la semaine fiscale

Nord-Kivu : lancement de la 5e édit…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu: Naissance à Goma d’une association des barreaux des pays de Grands lacs.

Nord-Kivu: Naissance à Goma d’une a…

Le Vice-gouverneur de la ...

Un accord pour la taxe sur numérotation des motos à Beni.

Un accord pour la taxe sur numérota…

Les autorités urbaines, l...

Nord-K ivu : La note circulaire du ministre de l’ESU interprétée différemment à Beni

Nord-K ivu : La note circulaire du …

Le syndicat du personnel ...

La CIRGL va enquêter sur les accrochages entre militaires rwandais et congolais au parc des Virunga

La CIRGL va enquêter sur les accroc…

Le Mécanisme conjoi...

Des mandats d’arrêt contre 26 responsables présumés ADF à Beni.

Des mandats d’arrêt contre 26 respo…

L’auditorat militaire  su...

Prev Next

Le budget rectificatif 2017 arrêté à 131 milliards de Francs congolais jugé recevable à l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu

Le budget rectificatif 2017 arrêté à 131 milliards de Francs congolais  jugé recevable à l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu

Les députés provinciaux du Nord-Kivu ont jugé recevable le budget rectificatif du gouvernement provincial leur présenté par le Gouverneur Julien Paluku Kahongya, à l’issue d’une plénière ordinaire ce lundi 27 novembre, dans la salle de la Banque de Développement des Etats de Grands-Lacs (BDEGL).

A l’issue de cet exercice démocratique auquel s’est livré l’Autorité provinciale a eu à répondre, de manière acceptable, aux préoccupations soulevées par sept (07) députés relatives. Julien Paluku a surtout indiqué qu’il valait inévitablement la peine d’en fournir d’amples explications à l’Autorité budgétaire afin d’enlever les multiples zones d’ombres.

« Mes éclaircissements se sont penché sur deux points notamment  la dépréciation du Franc congolais face aux devises étrangères et l’insuffisance des fonds alloués à la Province en titre de la rétrocession », a signifié le Gouverneur Julien Paluku.

Parlant de la dépréciation du Franc congolais, il a souligné que le budget a été élaboré sur base du taux de 1.100FC pour un 1$ américain et que suite à la dévaluation qui a vu le dollar galoper jusqu’à 1500FC, il était obligatoirement inévitable d’adapter le budget à cette réalité par souci d’équilibre.

S’agissant de l’insuffisance des rétrocessions dues à la Province, le Chef de l’Exécutif provincial a indiqué que le fonds y relatifs n’avaient atteint jamais les 100% et que certains projets n’ont pas été exécutés au courant de l’Exercice budgétaire finissant. Il a ainsi souligné qu’il est évident que les projets ne soient pas réalisés et qu’ils seront sans doute reconduits à l’Exercice budgétaire de l’année à venir.

Le retard enregistré dans le dépôt de ce budget rectificatif, n’est qu’un problème de législateur qui a conçu que le budget du gouvernement central soit adopté en premier lieu que ceux des provinces, a justifié le Gouverneur Julien Paluku cet acte étant tributaire de la démarche du niveau national.

Outre la présentation du budget rectificatif de la Province du Nord-Kivu, l’examen du rapport  d’exécution du budget de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu premier semestre 2017 ; étaient à l’ordre du jour. ACP/Kombo et Kashugushu/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre