Menu
RSS
Nord-Kivu : Une quinzaine d’enseignants formés à Goma sur la gestion des risques à travers le jeu « Hazagora ».

Nord-Kivu : Une quinzaine d’enseign…

Environ quinze enseignant...

Entrée en fonctions du nouveau médecin directeur de l’Hôpital provincial de référence du Nord-Kivu.

Entrée en fonctions du nouveau méde…

Le nouveau médecin direct...

Julien Paluku annonce le début des audiences en foraines des présumés auteurs de récentes tueries de Rubaya.

Julien Paluku annonce le début des …

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Bientôt l’électrification de certaines artères principales de Goma par énergie solaire.

Nord-Kivu : Bientôt l’électrificati…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Bientôt l’électrification de certaines artères principales de Goma par énergie solaire.

Nord-Kivu : Bientôt l’électrificati…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu: Passation du pouvoir à la 34ème région militaire

Nord-Kivu: Passation du pouvoir à l…

Le général Isidore Kahumb...

Nord-Kivu : Le recrutement et la formation de bons témoins  à tous les niveaux un gage pour la crédibilité des élections, selon Norbert Kantitima.

Nord-Kivu : Le recrutement et la fo…

Le Vice-président de la C...

Nord-Kivu : Les chefs coutumiers de la RDC joignent leurs efforts à la lutte contre Ebola et les tueries.

Nord-Kivu : Les chefs coutumiers de…

Sa Majesté M’Fumu Difima,...

Nord-Kivu : le Chef d’Etat-major général des FARDC appelle les hommes de troupes à la discipline et au respect des lois.

Nord-Kivu : le Chef d’Etat-major gé…

Le Chef d’état-major géné...

Face à l’insécurité Nord-Kivu : Une mission parlementaire prône des solutions holistiques.

Face à l’insécurité Nord-Kivu : Une…

La délégation parlementai...

Prev Next

SIDA : LES ETATS MEMBRES DES NATIONS UNIES ADOPTENT DES OBJECTIFS AMBITIEUX POUR METTRE FIN À L'ÉPIDÉMIE D'ICI 2030

SIDA : LES ETATS MEMBRES DES NATIONS UNIES ADOPTENT DES OBJECTIFS AMBITIEUX POUR METTRE FIN À L'ÉPIDÉMIE D'ICI 2030

Les Etats membres des Nations Unies ont adopté mercredi 08 juin 2016 une Déclaration politique sur l'élimination du sida, qui comprend un ensemble d'objectifs spécifiques, assortis d'échéances pour mettre fin à l'épidémie de sida d'ici 2030 dans le cadre des objectifs de développement durable.

Cette déclaration a été adoptée au début d'une réunion de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations Unies sur le sida, qui a lieu au siège de l'ONU à New York et à laquelle participent des chefs d'Etat et de gouvernement, des ministres, des personnes traitées vivant avec le sida, des représentants de la société civile et du secteur privé, des scientifiques et des chercheurs.

« Nous avons fait d'énormes progrès. Depuis 2000, le nombre total de personnes recevant un traitement antirétroviral a doublé tous les trois à quatre ans, grâce à des médicaments moins chers, une concurrence accrue et de nouveaux financements. Aujourd'hui, plus de 17 millions de personnes sont traitées, ce qui sauve des millions de vies et des milliards de dollars », a déclaré le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, lors de cette réunion.

« Le sida est loin d'être terminé. Au cours des cinq prochaines années, nous avons une fenêtre d'opportunité pour changer radicalement la trajectoire de l'épidémie et mettre fin au sida pour toujours », a-t-il ajouté. « En dépit des progrès remarquables, si nous n'agissons pas, il y a un risque que l'épidémie reparte dans les pays à revenu faible ou intermédiaire ».

Le Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Mogens Lykketoft, s'est félicité de son côté de l'unité de la communauté internationale « dans sa volonté de mettre fin à l'épidémie de sida dans le cadre des objectifs de développement durable ». « Cette réunion jette les bases de progrès futurs », a-t-il ajouté.

Selon le Directeur exécutif de l'ONUSIDA, Michel Sidibé, « le monde a l'occasion de mettre fin à une épidémie qui a défini la santé publique pour une génération ». « Les décisions prises ici, y compris l'engagement de zéro nouvelle infection à VIH, zéro décès liés au sida et zéro discrimination, fourniront le tremplin pour la mise en œuvre d'un programme socialement juste, innovant et s'appuyant sur des données probantes qui mettra fin à l'épidémie de sida d'ici 2030 », a-t-il souligné.

Progrès remarquables

Selon l'ONUSIDA, des progrès remarquables ont été accomplis dans la riposte au VIH depuis la dernière réunion de l'Assemblée générale des Nations Unies sur le VIH et le sida en 2011.

En décembre 2015, 17 millions de personnes avaient accès à des médicaments antirétroviraux. Les nouvelles infections à VIH chez les enfants et les décès liés au sida ont considérablement baissé. Il y a également eu des progrès dans la réduction des décès par tuberculose chez les personnes vivant avec le VIH.

Cependant, le nombre de nouvelles infections à VIH chez les adultes est resté presque stable depuis 2010 et trop de gens sont laissés de côté, y compris les jeunes femmes et les jeunes filles et des groupes spécifiques de personnes, notamment les travailleurs du sexe, les prisonniers, les hommes homosexuels et les autres hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes, les personnes transgenres et les personnes qui consomment des drogues injectables.

Pour mettre fin à l'épidémie de sida, l'ONUSIDA a établi une série d'objectifs assortis d'échéances, notamment réduire le nombre de personnes nouvellement infectées par le VIH de 2,1 millions en 2015 à moins de 500.000 en 2020, réduire le nombre de personnes qui meurent de maladies liées au sida de 1,1 million en 2015 à moins de 500.000 en 2020 et éliminer la discrimination liée au VIH.

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre