Menu
RSS
Nord-Kivu : Quatorze concessionnaires menacés d'expropriation dans le territoire de Masisi.

Nord-Kivu : Quatorze concessionnair…

Le ministre provincial en...

Prise des fonctions du nouveau maire de la ville de Goma.

Prise des fonctions du nouveau mair…

Le vice-gouverneur de pro...

Ministère de l’Intérieur et Sécurité: Henri Mova remplace Emmanuel Ramazani

Ministère de l’Intérieur et Sécurit…

Le président  de la Répub...

Evaluation positive du domaine de la santé au Nord-Kivu.

Evaluation positive du domaine de l…

Les membres du Gouverneme...

Nord-Kivu : lancement de la 5e édition de la semaine fiscale

Nord-Kivu : lancement de la 5e édit…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu: Naissance à Goma d’une association des barreaux des pays de Grands lacs.

Nord-Kivu: Naissance à Goma d’une a…

Le Vice-gouverneur de la ...

Un accord pour la taxe sur numérotation des motos à Beni.

Un accord pour la taxe sur numérota…

Les autorités urbaines, l...

Nord-K ivu : La note circulaire du ministre de l’ESU interprétée différemment à Beni

Nord-K ivu : La note circulaire du …

Le syndicat du personnel ...

La CIRGL va enquêter sur les accrochages entre militaires rwandais et congolais au parc des Virunga

La CIRGL va enquêter sur les accroc…

Le Mécanisme conjoi...

Des mandats d’arrêt contre 26 responsables présumés ADF à Beni.

Des mandats d’arrêt contre 26 respo…

L’auditorat militaire  su...

Prev Next

Commémoration à Goma de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose.

Commémoration à Goma de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose.

M. Kakule Thayiswika Jean de la Croix, directeur du cabinet au ministre provincial de la Santé au Nord-Kivu, a présidé ce vendredi devant plusieurs autorités polico-administratives, au marché central des Virunga/Goma, la cérémonie du lancement de la campagne de la lutte contre la tuberculose, célébrée sous le thème « s’unir pour mettre fin à la tuberculose » avec un sous thème national « accélérons la riposte contre la tuberculose en RDC »

Le représentant de l’Autorité provinciale a indiqué que la tuberculose reste une maladie qui se transmet par la voie respiratoire des personnes malades et ravage toutes les couches sociales (enfants, vieux, riches, pauvres, noirs ou blancs) avec plusieurs méfaits néfastes sur la communauté. Il a indiqué que la RDC figure à la 9ème place parmi les 22 pays au monde qui portent 80% de la charge de la tuberculose et le 3ème en Afrique. C’était avant de rappeler à la population de la province du Nord-Kivu que la prise en charge de cette maladie est gratuite et disponible dans tous les centres de santé tout en invitant les uns et les autres « à agir dès maintenant davantage contre la tuberculose grâce à l’appui du Gouvernement de la RDC et ses partenaires notamment le Fonds Mondial, l’Union Européenne, l’Usaid et l’Action Damien qui interviennent dans le traitement de cette maladie ».

La seule façon de lutter contre la tuberculose est d’aller consulter le centre de santé pour des examens suivi d’un traitement adéquats, a exhorté l’envoyé de l’Autorité provinciale avant de lancer un S.O.S à toute la population du Nord-Kivu et  aux malades sous traitement à épuiser la cure dans le respects du timing fixé entre 6 et 8 mois, la tuberculose étant un problème de santé publique.

Selon les statistiques de l’Organisation mondiale de la Santé, la proportion des enfants tuberculeux est de plus ou moins 20% dans les pays porteurs de la lourde charge de la tuberculose. 

En 2015, la RDC avait dépisté 10,5% d’enfants tuberculeux parmi tous les cas de la tuberculose et pour la province du Nord-Kivu, 6.823 cas de tuberculeux toutes formes confondues, ont été notifiés en 2016 contre 5.898 en 2015. Un taux de 2,5 d’enfants parmi les tuberculeux ont été notifiés en 2016 versus 3,1% en 2015. 

561 co-infectés tuberculeux VIH en 2016 versus 474 en 2015. 8% prévalence du VIH parmi les tuberculeux contre 11% en 2015 et 10 cas tuberculeux multi résistant en 2016 contre 3 en 2015.

Et enfin 84% de taux de succès thérapeutique de la tuberculose contagieuse en 2016 et 2015 et seulement 5% des malades tuberculeux traités meurent.

La commémoration le 24 de chaque année de la journée de lutte contre la tuberculose vise à éveiller la communauté contre les décès dus à cette maladie la plupart étant imputables au diagnostic, au traitement tardif, à la comorbidité avec le VIH, l’association avec la malnutrition et enfin le refus du traitement par certains patients.

ACP/ANACLET/KMS

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre