Menu
RSS
Insécurité dans le Grand Nord: Les FARDC mettent en déroute le Maï Maï/Mazembe/NDC et récupèrent huit localités

Insécurité dans le Grand Nord: Les …

Décidément, les Forces Ar...

Joli coup de filet de la police minière, dans le Nord Kivu: 600Kg de Coltan en partance pour le Rwanda saisis à Goma

Joli coup de filet de la police min…

Jamais la République démo...

Hommage à un camarade. Yerodia Abdoulaye Ndombasi : « Ainsi parla Mzee »

Hommage à un camarade. Yerodia Abdo…

A travers le recueil inti...

Nord-Kivu : La MONUSCO remet à la société civile des matériels pour améliorer les conditions du travail

Nord-Kivu : La MONUSCO remet à la s…

La MONUSCO, à travers sa ...

Les agents et cadres des services de la division provinciale de la Culture et des arts en session de capacitation à Goma.

Les agents et cadres des services d…

Le ministre provincial de...

Plaidoyer  pour  le recensement  des  églises  de réveil dans la ville de Goma.

Plaidoyer pour le recensement de…

Le président  du  regroup...

Une cinquantaine de  jeunes  filles en  session   de  formation  en  coupe  et couture  dans la  commune  de Karisimbi

Une cinquantaine de jeunes filles…

L’Asbl  « Tout  capable »...

Les habitants de la cité de Kibumba sensibilisés au rôle de la police en cas de manifestation

Les habitants de la cité de Kibumba…

L’ONG Congo peace network...

Nord-Kivu : L’ANAPECO dénonce la hausse injustifiée des frais scolaires

Nord-Kivu : L’ANAPECO dénonce la ha…

L’Association nationale d...

Vente timide des fournitures scolaires, selon certains vendeurs

Vente timide des fournitures scolai…

Quelques vendeurs de four...

Prev Next

15 femmes recouvrent le sourire à Goma au troisième 3 jour de la compagne de réparation de la fistule obstétricale

15 femmes recouvrent le sourire à Goma au troisième 3 jour de la compagne de réparation de la fistule obstétricale

Quinze (15) femmes ont recouvré leur sourire au troisième jour de la campagne d’une semaine de réparation de la fistule obstétricale à l’hôpital de Kyeshero, a constaté vendredi dernier le ministre provincial en charge de la Santé au Nord-Kivu, Dr Martial Kambumbu, au terme d’une visite des membres du Gouvernement à l’hôpital de Kyeshero.

Ces opérations sont réalisées par trois experts français à savoir le prof Alain Médique (ancien doyen de la faculté de médecine de Paris 7 et ancien président de l’académie européenne d’urologie), le prof Claude d’Emergé (urologue chirurgien des hôpitaux), le prof Vidovich (urologue chirurgien des hôpitaux) et des congolais dans le cadre du partenariat gouvernement congolais et le Fonds des nations unies pour la population, UNFPA. 

Dans sa brève allocution circonstancielle, l’Envoyé du gouverneur de province a d’abord loué le partenariat dont les fruits sont inestimables avant de saluer les efforts des chirurgiens internationaux et nationaux qui ont réussi à redonner le sourire aux femmes consultées. A lui d’indiquer que la fistule s’est montré comme problème réel dans la communauté et une attention particulière devrait y être placée. 

« La communauté toute entière ne peut pas rester insensible ou inactif à la fistule qui s’est voit comme un fléau », a rappelé le ministre provincial de la Santé au Nord-Kivu avant de rassurer du soutien entier du gouvernement provincial en fonction des moyens disponibles aux femmes malades.

De son coté, le chef de bureau de UNFPA, Mme Diene Keita, représentante du fond mondial pour la population en RDC, a exprimé sa gratitude envers le Gouvernement Julien Paluku pour son implication dans les actions tendant à éradiquer la fistule obstétricale dans cette partie de la RDC.  Elle a, à cet effet, indiqué qu’une fistule non correctement prise en charge expose la malade à une vie médiocre qui abouti à une mort lente et prématurée suite aux différentes infections et une insuffisance rénale. 

L’accompagnement de l’UNFPA au Gouvernement est garanti pour que chaque femme et fille atteinte de la fistule suive un traitement et un appui de réinsertion sociale.

C’est depuis l’année passée que le Ministère congolais de la Santé avec l’UNFPA organisent des campagnes pour la réparation de la fistule obstétricale à l’hôpital Kyeshero de Goma dans l’objectif d’en finir avec cette tragique maladie. 

Pour la première édition organisée en 2016, au total 20 femmes ont été opérées dont 17 guéries totalement, 2 différées et un (1) cas d’échec. Outre ces interventions, des médecins congolais profitent d’une capacitation en technique de prise en charge de la fistule et 5 médecins ont été formés l’année passée contre 6 pour cette année dont 3 de l’hôpital Kyeshero, 2 Hôpital provincial de référence de Goma et 1 de la clinique Pax Christi de Butembo.

ACP/ISHARA/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre