Menu
RSS
le Gouverneur Carly Nzanzu rassuré par les mesures de contrôle aux points d’entrée de Goma.

le Gouverneur Carly Nzanzu rassuré …

Le gouverneur de la provi...

Des questions sécuritaires et de développement au centre des échanges entre les Gouverneurs Carly Nzanzu du Nord-Kivu et Theo Kasi du Sud-Kivu.

Des questions sécuritaires et de dé…

Le gouverneur de la provi...

Déclaration de l’épidémie Ebola urgence sanitaire internationale : le ministre Oly Ilunga pour plus de vigilance.

Déclaration de l’épidémie Ebola urg…

Le ministre de la Santé, ...

53 millions de dollars disponibles en appui à quatre filières agricoles porteuses dans le cadre du projet PASA-NK.

53 millions de dollars disponibles …

Le budget total et dispon...

Nord-Kivu : Réunion inter institutionnelle sur l’accompagnement de la riposte contre la maladie à virus Ebola.

Nord-Kivu : Réunion inter instituti…

Le Gouverneur de la provi...

La journée mondiale de chimpanzé marquée par une sensibilisation sur la population à la protection de cette espèce à Goma

La journée mondiale de chimpanzé ma…

L’organisme écologique  R...

Nord-Kivu : Evacuation ce lundi à Butembo du cas d’Ebola détecté à Goma

Nord-Kivu : Evacuation ce lundi à B…

Le cas de la maladie à vi...

Nord-Kivu : Un cas de la maladie à virus Ebola confirmé à Goma.

Nord-Kivu : Un cas de la maladie à …

Un cas de la maladie à vi...

soutien unanime des communautés de Walikale à l’action du Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita.

soutien unanime des communautés de …

Le gouverneur de la provi...

Prev Next

La situation de l’épidémie du choléra expliquée aux journalistes de Goma

La situation de l’épidémie du choléra expliquée aux journalistes de Goma

La Direction provinciale de la Santé au Nord-Kivu (DPS) en collaboration avec ses partenaires, a organisé ce mardi 25 juillet à Goma, un café de presse à l’intention des journalistes en vu d’éclairer l’opinion sur la situation épidémiologique du choléra déclarée depuis le 11 juillet dernier par l’autorité provinciale dans les zones de santé de Goma, de Karisimbi et Nyiragongo.

Dr. Janvier Kubura, assumant l’intérim du chef de la division provinciale de la Santé, a révélé qu’aujourd’hui dans les trois entités sanitaires touchées enregistrent au jour d’aujourd’hui 13 décès  sur les mille huit cent trente-cinq (1.835) cas des malades. 

La zone de Santé de Karisimbi a enregistré un taux de létalité le plus élevé suivie de celle de Nyiragongo et enfin celle de Goma.

En organisant cette activité en partenariat avec l’OMS, l’Unicef et le MSF, les initiateurs sont à la recherche, avec toutes les parties impliquées dans la lutte, d’une riposte efficace contre cette épidémie qui ne cesse de prendre des proportions croissantes parties de 567 cas depuis sa déclaration.

Janvier Kubura a par ailleurs indiqué que tous les malades sont pris en charge gratuitement dans les structures officielles notamment dans le site de traitement de Majengo, à l’hôpital militaire de Katindo ainsi qu’à la prison centrale de Munzenze pour la zone de santé de Karisimbi. Le site de traitement de Ngangi 3 et Kiziba 2, pour la zone de santé de Nyiragongo et celui du site de traitement de Buhimba et  à l’Hôpital provincial du Nord-Kivu pour la zone de santé de Goma.

Il a ainsi invité les habitants de Goma et ses environs à acheminer urgemment tous les cas déclarés suspects dans les zones de santé les plus proches pour freiner la propagation car le long trajet effectué par un malade constitue une voie de contagion.  

L’observation des mesures d’hygiène notamment le lavage des mains au savon ou à la cendre avant de prendre tout aliment ou d’allaiter un bébé, le lavage des aliments, l’utilisation des latrines propres et l’abstention de manipuler les malades du cholera ou un le corps sans vie d’une victime de cette maladie, constituent les messages que doivent relayer les journalistes à travers leurs médias.

A la Division provinciale de la Santé, l’appel est lancé à toute la communauté à s’impliquer pour booster dehors cette maladie dite  « des mains sales » qui n’épargne personne.

A travers les jeux des questions-réponses, le responsable de la Regideso a indiqué couvrir la desserte en eau potable de la ville de Goma à un pourcentage variant entre 55 et 65%. Cette Entreprise publique dispose ainsi de trois sites d’approvisionnement d’eau potable entre autre celui du Cercle Sportif auquel s’ajoutent les sites Sotraki/Kyeshero et Muningi avec comme finalité de remédier à  l’insuffisance de desserte.

A noter que le choléra est une vieille maladie caractérisée par des diarrhées provoquées par une infection bactérienne au niveau intestinal. 

ACP/ANACLET/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre