Menu
RSS
Nord-Kivu : des progrès significatifs dans le rapatriement des éléments ex-FDLR et ex-M23 en octobre 2018, selon Saïd Djinit.

Nord-Kivu : des progrès significati…

L’Envoyé spécial du Secré...

Lancement officiel de la huitième session du concours spécial des  inspecteurs du Nord-Kivu

Lancement officiel de la huitième s…

Le ministre provincial l’...

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR et 2.304 miliciens locaux neutralisés  depuis 2015

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR…

1.101 rebelles et 2.304 m...

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC condamné  à  dix ans  de  prison pour  dissipation des minutions à Goma

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC …

Le tribunal militaire de ...

Nord-Kivu : Les femmes politiques et non politiques de Goma sensibilisées sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les femmes politiques e…

Le ministre provincial du...

Sécurité, élections, double nationalité : Joseph Kabila interpelle les députés !

Sécurité, élections, double nationa…

Les députés de la Majorit...

Nord-Kivu : Les leaders communautaires de Goma sensibilisés sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les leaders communautai…

Le Vice-président de la C...

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un plan de développement du Groupement de Biiri-Masisi.

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un pl…

Le ministre provincial en...

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la Bralima contribuera à la réduction du chaumage, selon le Ministre Carly Nzanzu.

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la …

Le Gouverneur de la Provi...

Nord-Kivu : La société civile appelle le Gouvernement et la Monusco à sécuriser les chrétiens dans la province

Nord-Kivu : La société civile appel…

Les forces vives de la pr...

Prev Next

Un traitement moins désagréable et plus efficace contre les crises d’épilepsie

Un traitement moins désagréable et plus efficace contre les crises d’épilepsie

Une  étude  publiée cette semaine dans la revue médicale « The Lancet »  lu par l’ACP  prouve qu’en  cas de convulsions prolongées  d’épilepsie, l’administration  buccale d’un  tranquillisant  est deux fois plus efficace  que le traditionnel  traitement par  voie anale.

Selon  l’étude, la  nouvelle méthode consiste à injecter du  midazolam  liquide  dans la bouche du patient entre les gencives et la joue  grâce aux médicaments, rapporte l’étude qui indiquent que les crises  disparaissent chez la majorité   de patients bien  qu’elles persistent  chez environ  20%  des malades.

La  plupart des crises durent  une à deux minutes  tandis que certaines  autres sont  plus longues  et risquent  de déboucher  sur des lésions  cérébrales voire   la  mort d’environ  40 millions  de personnes à travers  le monde souffrent d’épilepsie.

Les malades souffrant de l’épilepsie  sont sujets  à de brèves  perturbations électriques  du cerveau  qui provoquent  des crises. Celles-ci  peuvent aller  de petits  troubles   des sens  à de graves convulsions, note  la revue « The Lancet ».ACP/Kingombe/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre