Menu
RSS
Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller Lutayichirwa s’enquiert du projet exécuté par l’ONG Mercy Corps en partenariat avec la Regideso pour l’accroissement de la desserte de Goma en eau potable.

Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller…

Le gouverneur ad intérim ...

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » garant des ressources halieutiques des lacs Edouard et Albert.

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » gara…

Le projet « Lakes Edouard...

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées pour une assistance en sécurité alimentaire à Itebero.

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées…

L'ONG locale" Fondation N...

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de choléra dont 4 décès signalés dans la zone de santé de Kayna/Lubero.

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de c…

Cent et un (101) cas de c...

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso appelés à la patience pour une solution face à l’activisme des Nyatura

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso …

Le major Ndjike Kaiko Gui...

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de réflexion sur le programme « Alliance Virunga »

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de ré…

L’Institut congolaise pou...

Nord-Kivu : Réaction conjointe de la société civile et du mouvement citoyen LUCHA contre la dégradation de la situation sécuritaire dans la ville de Goma.

Nord-Kivu : Réaction conjointe de l…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La  formation de la 2e équipe d’intervention rapide ouvre « la voie à la future école d’excellence contre la maladie à virus Ebola », projette Christophe Ndibeshe.

Nord-Kivu : La formation de la 2e …

La formation de la 2e équ...

L'ONU s'engage vers une stratégie de retrait progressif de la Monusco

L'ONU s'engage vers une stratégie d…

L'ONU a entrepris d'élabo...

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 59 mois ciblés pour la campagne de vaccination contre la rougeole dans le territoire de Walikale.

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 5…

Environ 11.000 enfants âg...

Prev Next

Tenue à Goma de l’atelier sur la mise en œuvre du 3e plan stratégique de la riposte contre la maladie à virus Ebola dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri.

Tenue à Goma de l’atelier sur la mise en œuvre du 3e plan stratégique de la riposte contre la maladie à virus Ebola dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri.

Le ministre de la Santé, Dr Olym Ilunga, a lancé ce mardi 26 février 2019, dans la salle polyvalente de l’hôtel Cap Kivu de Goma, les travaux de l’atelier sur la mise en œuvre du 3e plan stratégique de la riposte (PSR3) contre la dixième épidémie de la maladie à virus Ebola qui sévit dans les provinces du Nord-Kivu et l’Ituri où elle été déclarée officiellement depuis le 1er aout 2018.

Dans son allocution d’ouverture le Numéro 1 de la Santé en RDC a mis un accent sur la participation active de toutes les parties prenantes la finalité étant de traduire en actions les stratégies qui seront adoptées pour stopper la maladie à virus Ebola qui est à sa 10ème épidémie dans le pays.

« Nous avons intérêt à intégrer toutes couches de la communautés dans la lutte en vue d’attendre les objectifs de la riposte à savoir l’éradication de la maladie à virus Ebola », a suggéré Dr Oly Ilunga pour qui les interventions des uns et des autres seront d’importance capitale.  

De son coté, le Directeur-pays de l’OMS en RDC, Dr Déo Shimimana, en a appelé à des échanges participatifs et francs sans tabous pour dégager des orientations de nature à impliquer toutes les couches de la populations dans la riposte contre la maladie à virus Ebola.

« La particularité du plan en cours d’élaboration est qu’il renferme un cadre de recevabilité demandée par tout le monde », a-t-il signifié avant de reconnaitre « le contexte difficile » dans lequel œuvrent toutes les parties impliquées dans la lutte contre la maladie. Au vu du travail restant à faire pour vaincre l’épidémie le Répondant de l’OMS a recommandé la prise en considération de la communauté  pour bouter définitivement la maladie.

« Nous travaillons dans un contexte de sécurité difficile et je pense qu’avec tout le monde, avec le Gouvernement bien sûr, nous irons à bout de cette maladie », a souhaité Dr Déo Shimimana avant d’estimer que durant les deux jours des travaux « il n’y aura pas de langue de bois » et que tout les participants devront, chacun apporter sa contribution à travers ses idées.

Les assises de ce jour vise l’engagement de l’ensemble du personnel cadre de la coordination stratégique et des sous-coordinations dans l’application des principales orientations du 3e plan de riposte stratégique.

Revoir et finaliser les termes de références de différents mécanismes de coordination y compris la clarification des liens hiérarchiques et communicationnel entre le commissions et coordinations, partager les principales procédures, les outils de gestion, le cadre de recevabilité et méthodes de suivi/évaluation retenus dans le cadre du 3e plan stratégique et revoir et finaliser les projets de budgets par pilier y compris la clarification des rôles et responsabilités des intervenants principaux pour les précédents plans, constituent les principaux objectifs à atteindre à l’issue des travaux de Goma.

Il faut noter que le plan stratégique de réponse initial couvrant la période d’octobre 2018 à janvier 2019, a permis et facilité le déploiement des ressources importantes du Gouvernement de la RDC et de ses partenaires. En dépit de la complexité de l’épidémie, la mise en œuvre  des interventions a permis de réduire sensiblement la transmission de l’épidémie dans les foyers initiaux notamment Mangina et Beni. Ceci a également permis de stopper la transmission de la maladie dans certains foyers secondaires à l’instar de Tchomia dans la province de l’Ituri ; Masereka et  Mutwanga au Nord-Kivu. A noter que la zone touchée par cette 10ème épidémie est  caractérisée par une densité et la mobilité de la population, l’insécurité accentuée par les groupes armés locaux et étrangers, les résistances communautaires avec un risque d’extension aux niveaux national et régional. ACP/Kambale/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre