Menu
RSS
Le Commissaire général de la Police nationale congolaise porteur d’un message d’assurance à la population de Beni.

Le Commissaire général de la Police…

Le Gouverneur de province...

Nord-Kivu : La situation générale passée au peigne-fin dans une réunion inter institutionnelle élargie au comité provincial de sécurité.

Nord-Kivu : La situation générale p…

Les questions sécuritaire...

Nord-Kivu : Les questions sécuritaires dans « le Petit Nord » au centre des échanges entre le Gouverneur Carly Nzanzu et Mme Leila Zerougoui

Nord-Kivu : Les questions sécuritai…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Le  gouverneur Carly Nzanzu  pour l’effectivité de la coopération transfrontalière.

Nord-Kivu : Le gouverneur Carly Nz…

Le Gouverneur de la Provi...

Nord-Kivu : deux ministres provinciaux échappent à une interpellation grâce à une motion incidentielle

Nord-Kivu : deux ministres provinci…

Le ministre provincial de...

Le DG de l’OGEFREM en visite de travail et d’inspection au Nord-Kivu

Le DG de l’OGEFREM en visite de tra…

Le directeur général de l...

Participation active du Gouverneur Carly  Nzanzu Kasivita aux travaux de la réunion bilatérale RDC-Ouganda.

Participation active du Gouverneur …

Les rideaux sont tombés c...

Les FARDC/Secteur opérationnel Sukola II annoncent la neutralisation  d’un autre leader des FDLR/RUD

Les FARDC/Secteur opérationnel Suko…

Le secteur opérationnel S...

Les FARDC/Secteur opérationnel Sukola II annoncent la neutralisation  d’un autre leader des FDLR/RUD

Les FARDC/Secteur opérationnel Suko…

Le secteur opérationnel S...

Prev Next

Deux personnes guéries déchargées de la maladie à virus Ebola au CTE de Goma.

Deux personnes guéries déchargées de la maladie à virus Ebola au CTE de Goma.

Mme Esperance Nabintu et son fils Ebenezer Fataki, deux malades, viennent de quitter ce mardi, le Centre de Traitement d’Ebola (CTE) de l’hôpital provincial du Nord-Kivu à Goma, après avoir été soignés et guéris de ce virus grâce au professionnalisme de l’équipe de la riposte.

Le gouverneur de province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, le docteur Jean Jacques Muyembe et les  partenaires engagées dans la riposte contre cette maladie épidémiologique, ont assisté à ce déchargement de deux malades et leur réinsertion  dans la communauté étant donné qu’ils ne constituent plus un danger de contamination et peuvent continuer à vivre leur vie normalement.

Même si cette maladie fait peur à beaucoup des personnes, Ebola n’est pas synonyme de la mort, mais plutôt elle est guérissable, mais aujourd’hui il existe deux molécules qui sont efficaces et peuvent guérir le malade à condition qu’il arrive tôt au CTE, celui-ci a beaucoup des chances pour en sortir guéri,  a déclaré le coordonateur de la riposte.

Pour Dr Jean-Jacques Muyembe Tamfum, secrétaire technique du comité multisectoriel de lutte contre la maladie à virus Ebola, « ces guérisons constituent, pour l’équipe de la riposte, une satisfaction totale au vu que la ville de Goma n’a plus de cas déclarés  de cette épidémie ». Il a appelé la population « à plus d’engagement, à la vigilance  et au respect strict des mesures d’hygiènes, celles du lavage régulier des mains, éviter des contacts physiques, éviter de toucher les malades, acheminer les malades à l’hôpital (CTE) ».

Ce virologue de grand renom en RDC a enfin appelé les deux personnes guéries à devenir « des ambassadeurs pour la riposte dans la communauté » afin d’aider les autres personnes à ne pas contracter  Ébola mais si jamais il le contract ou qu’il est des malade dans votre entourage, que vous leurs conseiller de venir au CTE pour bénéficier des soins de qualité gratuitement.

Le deux guéris ont reçu chacun une enveloppe dont le montant n’a pas été révélé, un certificat de guérison, un kit de réinsertion composé des matelas, riz, poste téléviseur, des éléments vestimentaires, stencils des cuisines et autres.

Depuis que l’épidémie d’Ebola a été déclarée à Goma le 14 juillet dernier, 4 cas ont été signalés, dont 2 guéris et 2 décès, parmi lequel l’époux de Mme Espérance Nabintu, décédé le 31 juillet dernier et le pasteur venu de Butembo.

Retour au son de la trompette au domicile du village Bugamba Nyiragongo

 

 Les guéris de la maladie à virus Ebola, survenus des contacts du deuxième cas diagnostiqués positifs à Goma, ont regagné leur domicile situé à Bugamba II, au son de la trompette ce mardi en début d'après-midi, ns le de groupement Mudja, chefferie de Bakumu en territoire de Nyiragongo à la lisière avec la ville de Goma.

Accueillis en bras ouverts par les voisins et frères, à l'issue d'un carnaval motorisé, maman Alain, guérie d'Ebola, a attesté «  la présence d'Ebola dans nos milieux. Vous avez connu mon feu mari Fataki, il en est mort. Il faut se protéger et protéger votre communauté. N'en faisons pas une blague. Prenons au sérieux la lutte contre Ebola ».

Les deux guéris, la mère et son fils âgé d'environ trois ans, proviennent du centre de traitement d'Ebola à Goma où ils ont eu les soins appropriés pendant quatorze jours. Ils résultent du 2ème  cas confirmé dans la ville de Goma.

Le père de cette famille,  feu Fataki mort d'Ebola mardi 30 juillet, date de la confirmation de son décès, provenait de Mungwalu dans la province de l’Ituri. Le défunt a bénéficié du 17 juin au 14 juillet, des soins avant son identification, au centre Médical AVOI (amis des veuves, orphelins et indigents), appartenant à une organisation non gouvernementale, non loin de son domicile.

Pendant 28 jours, le malade d'Ebola, n'a pas marqué de contacts en dehors de deux repêchés (sa famille).

La population de cette entité semble refuser le vaccin leur proposer par l'équipe de la riposte, selon les dires des relais communautaires. La maison était totalement désinfectée avant leur arrivée.  Maman Alain et son fils sont le premier cas de malades d'Ebola guéris dans la ville de Goma. ACP/ANACLET et BABUNGA/KMS

 

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre