Menu
RSS
Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller Lutayichirwa s’enquiert du projet exécuté par l’ONG Mercy Corps en partenariat avec la Regideso pour l’accroissement de la desserte de Goma en eau potable.

Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller…

Le gouverneur ad intérim ...

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » garant des ressources halieutiques des lacs Edouard et Albert.

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » gara…

Le projet « Lakes Edouard...

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées pour une assistance en sécurité alimentaire à Itebero.

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées…

L'ONG locale" Fondation N...

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de choléra dont 4 décès signalés dans la zone de santé de Kayna/Lubero.

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de c…

Cent et un (101) cas de c...

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso appelés à la patience pour une solution face à l’activisme des Nyatura

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso …

Le major Ndjike Kaiko Gui...

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de réflexion sur le programme « Alliance Virunga »

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de ré…

L’Institut congolaise pou...

Nord-Kivu : Réaction conjointe de la société civile et du mouvement citoyen LUCHA contre la dégradation de la situation sécuritaire dans la ville de Goma.

Nord-Kivu : Réaction conjointe de l…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La  formation de la 2e équipe d’intervention rapide ouvre « la voie à la future école d’excellence contre la maladie à virus Ebola », projette Christophe Ndibeshe.

Nord-Kivu : La formation de la 2e …

La formation de la 2e équ...

L'ONU s'engage vers une stratégie de retrait progressif de la Monusco

L'ONU s'engage vers une stratégie d…

L'ONU a entrepris d'élabo...

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 59 mois ciblés pour la campagne de vaccination contre la rougeole dans le territoire de Walikale.

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 5…

Environ 11.000 enfants âg...

Prev Next

La situation au Nord-Kivu a évolué positivement durant les 8 dernières années en dépit du regain des violences, a reconnu le gouverneur Julien Paluku.

La situation au Nord-Kivu a évolué positivement durant les 8 dernières années en dépit du regain des violences, a reconnu le gouverneur Julien Paluku.

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya a reconnu qu’au cours des huit ans passés à la tête de cette entité ont été marqué par une évolution positive de la situation en dépit  du regain des violences provoquées malheureusement par des personnes avides de pouvoir. C’était à l’occasion de la double cérémonie, ce mardi 27 janvier, d’échange de vœux pour cette année 2015 et la commémoration du huitième anniversaire de son accession au pouvoir.

 En effet ce jour là de samedi 27 janvier 2006, les députés provinciaux avaient en effet porté leur dévolu sur la liste de l’Elu de la ville de Butembo à l’issue des élections démocratiques avec son colistier Feller Lutayichirwa Mulwahale, Vice-gouverneur.

L’équipe qui arrive aux affaires trouve une Province confrontée à d’énormes difficultés surtout sécuritaires. Les axes routiers en délabrement, des milliers de personnes en déplacement, les recettes tant publiques que provinciales sensiblement au bas niveau, tels sont entre autres les défis qui attendaient cette équipe.

A huit ans de règne, Julien Paluku a ainsi été un peu plus explicit,  dans son allocution partant en tout premier lieu des efforts déployés par le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange pour stabiliser le Nord-Kivu en le débarrassant surtout cette partie du pays des groupes armés dont le plus virulent est le  défunt Mouvement du 23 mars. La situation de Beni en cours de stabilisation par la neutralisation des éléments résiduels de l’ADF-NALU à la base des tueries aveugles des citoyens innocents ainsi que la traque annoncée des FDLR  hostiles à la démobilisation volontaires, constituent autant les avancées épinglées par le Chef de l’Exécutif au Nord-Kivu qui a salué l’ingénieuse détermination du Commandant Suprême des Forces armées de la République démocratique du Congo.

Sur fonds propres de l’Exécutif Provincial , des écoles ont été construites (seize au total) des centres hospitaliers ont vu le jour rapprochant les patients des soins appropriés, des axes routiers réhabilités assurant ainsi l’évacuation des produits  vers les centres de consommation, une lutte effrénée contre la déforestation avec près de trente mille arbres plantés, la hausse des recettes en raison de plus de cent quarante pourcents en luttant contre la fraude et la corruption, ce sont au tant des avancées positives et non exhaustives qui donnent aujourd’hui au Nord-Kivu une face positive comparativement aux huit années écoulées.

Julien Paluku attribue ces avancées à la rigueur instaurée depuis son accession au pouvoir. Avec la fin de la guerre, il a instauré la politique axée sur cinq piliers notamment « la remise de tout le monde au travail, la poursuite de la lutte », « la lutte effrénée contre la fraude et la corruption », « le renforcement de la sanction tant positive que négative », « la maximisation optimale des recettes »  et  « la construction et la modernisation ».

Et pour demeurer dans cette lancée, le Gouverneur Julien Paluku a promis la reconduction des cinq piliers tout en appelant l’ensemble de la classe politique, à privilégier la paix et la concorde entre les populations.

Cette double cérémonie d’anniversaire et d’échange des vœux a été une occasion pour le directeur de la province du Nord-Kivu, Athanase Kahanya Kimuha Tassy de brosser les difficultés qui minent l’administration dans cette entité. Il a cité, entre autre, la lenteur de la mise en œuvre de la décentralisation, le non-paiement de près de 5.966 agents pourtant mécanisés de même la non-admission sous statut d’une autre catégorie d’agents et fonctionnaires recensés lors du récent contrôle biométrique au sein de l’administration publique.

ACP/Symphorien Muhumbania/kms.

LIRE LE DISCOURS DU GOUVERNEUR DE PROVINCE

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre