Menu
RSS
Nord-Kivu : Près de 52.800 finalistes attendus à la 52ème  session ordinaire de l’Examen d’État Edition 2018

Nord-Kivu : Près de 52.800 finalist…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La fête de l’Aïd el-Fitr célébrée sous le signe de l’appel du soutien aux élections à Goma.

Nord-Kivu : La fête de l’Aïd el-Fit…

Les fidèles musulmans de ...

Nord-Kivu : Le projet d’Edit budgétaire rectificatif 2018 arrêté à 156.029.855.735FC contre 150.405.054.543FC du budget initial

Nord-Kivu : Le projet d’Edit budgét…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : Des questions de développement au centre des échanges entre le Gouverneur Julien Paluku et le Chef de Groupement de Busanza/Rutshuru

Nord-Kivu : Des questions de dévelo…

Le gouverneur de la provi...

Lancement à partir du Nord-Kivu de la cascade de formations des membres des centres de réception et traitement des candidatures aux élections.

Lancement à partir du Nord-Kivu de …

Le Rapporteur adjoint de ...

Un protocole d’accord de collaboration actualisé entre la Coperama et la SMB de Rubaya/Masisi

Un protocole d’accord de collaborat…

Les Responsables de la Co...

Les difficultés de  la RTNC et l’ACP exposées successivement au Gouverneur Julien Paluku.

Les difficultés de la RTNC et l’AC…

Le Gouverneur Julien Palu...

L’Ecole du Cinquantenaire de Goma et Kivu international school choisis pour bénéficier du projet VodaEduc.

L’Ecole du Cinquantenaire de Goma e…

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : L’ONG « Refugees International » préoccupée par la situation humanitaire dans la région de Beni.

Nord-Kivu : L’ONG « Refugees Intern…

Le ministre provincial en...

Les Chefs coutumiers du Nord-Kivu disent non à la scission de leur Province.

Les Chefs coutumiers du Nord-Kivu d…

Les Chefs coutumiers du N...

Prev Next

Les FDLR démasqués comme auteurs dans les conflits entre Hutu et Nande

Les FDLR démasqués comme auteurs dans les conflits entre Hutu et Nande

Plusieurs fois identifiés comme responsables des violences et des crimes contre l’humanité dans l’Est du pays, les FDLR sont à nouveau accusés d’être à la base des violences motivées par des considérations ethniques entre les Hutu et les Nande, dans la province du Nord-Kivu. Leur implication dans ces conflits a été portée au grand jour par le ministre Mende Omalanga.

Le ministre de la Communication et médias, Lambert Mende Omalanga a accusé lundi au cours d’un point de presse, les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), d’être les auteurs des prétendus conflits entre Hutus et Nandés, dans le Nord-Kivu.

« C’est une provocation délibérée des FDLR qui ne veulent pas participer à l’opération de rapatriement et qui essaient de déstabiliser la région pour distraire les autorités, gagner du temps et pérenniser leur présence en RDC », a-t-il expliqué.

Les FDLR s’en prennent à certaines communautés congolaises pour les opposer, a fait savoir le ministre qui fonde son argumentaire sur le rapport de mission d’une délégation du ministère de l’Intérieur et sécurité qui rentre d’une longue tournée dans cette contrée.

Il a saisi l’opportunité pour lancer un appel aux populations locales à se distancer des FDLR et réaffirmer la détermination du gouvernement à multiplier les actions visant à une coexistence pacifique entre les communautés du Nord-Kivu notamment.

 

ACP

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre