Menu
RSS
RDC : Julien Paluku mobilise les Kivuciens autour de la candidature de Shadary

RDC : Julien Paluku mobilise les Ki…

Le gouverneur de la pro...

Nord-Kivu : La Somico SA disposée à contribuer à la création de l’emploi par l’effectivité de ses activités.

Nord-Kivu : La Somico SA disposée à…

Le Vice-gouverneur de la ...

« Les ressources minières doivent profiter à la population congolaise », déclare le Chef de l’Etat Joseph Kabila

« Les ressources minières doivent p…

Le Chef  de l’Etat, Josep...

Nord-Kivu : Expérimentation à Goma de l’additif Green Booster réducteur du taux de consommation du carburant

Nord-Kivu : Expérimentation à Goma …

Les membres du gouverneme...

Nord-Kivu : Lancement de la campagne de vente des plaques minéralogiques pour motos.

Nord-Kivu : Lancement de la campagn…

Le Responsable de Directi...

Nord-Kivu : Réception à Goma d’une assistance médicale de l’Agence italienne pour la coopération au développement.

Nord-Kivu : Réception à Goma d’une …

Le vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu : Le nouveau commandant de la 34e Région Militaire pour une collaboration entre les FARDC et la population.

Nord-Kivu : Le nouveau commandant d…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu : La notabilité locale Beni en visite guidée au centre de traitement de la maladie à virus EBOLA.

Nord-Kivu : La notabilité locale Be…

Les chefs de quartiers de...

Nord-Kivu : vers la définition des mécanismes interprovinciaux de lutte contre les groupes armés.

Nord-Kivu : vers la définition des …

La salle des réunions du ...

Nord-Kivu : 1.690.294 enfants attendus à la première phase de vaccination contre la poliomyélite.

Nord-Kivu : 1.690.294 enfants atten…

Un million six cent-quatr...

Prev Next

Une sévère mise en garde du Gouverneur Julien Paluku aux groupuscules de jeunes tentés de déstabiliser la RDC à partir de Goma.

Une sévère mise en garde du Gouverneur Julien Paluku aux groupuscules de jeunes tentés de déstabiliser la RDC à partir de Goma.

Le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya a annoncé ce vendredi, une sévère mise en garde envers tous les groupuscules de jeunes tentés de déstabiliser la RDC à partir de Goma indiquant que « la République démocratique du Congo aura le choix entre enfreindre la liberté de certaines personnes ou permettre la déstabilisation du pays ».

L’autorité provinciale qui s’exprimait  à son retour de Kinshasa a révélé que « des groupuscules de jeunes organisées, financées et stimulées  à partir de l’extérieur pour monter une contestation à partir de Goma ».

Pour le Gouverneur Julien Paluku, les investigations ont démontré l’existence de deux pôles de déstabilisation  de la RDC notamment Kinshasa et Goma. Kinshasa parce que c’est le siège des institutions nationales (ndlr) et Goma pour être reconnu comme étant « le terroir de toutes les rebellions de tous les temps. Il a prévenu que « tout le monde veut déstabiliser le pays à partir de Kinshasa et Goma », car, a-t-il déploré en substances, les tueries à Beni, les kidnappings sur la route Goma-Butembo, (…) ne font pas autant de publicité que lorsqu’il y a de jeunes gens qui descendent dans la rue à Goma.

Faisant allusion à l’invitation à laquelle il est allé répondre à Kinshasa auprès de la haute hiérarchie du pays, le Chef de l’Exécutif au Nord-Kivu a indiqué qu’à l’issue de la restitution de différentes missions de sensibilisation à la cohabitation pacifique,  le constat en général est qu’il n’y a pas de conflit inter ethnique en Province du Nord-Kivu.

 

« Il y a eu plutôt des tensions qui, si elles n’étaient pas bien gérées, pouvaient dégénérer », a  tranché le Gouverneur Julien Paluku avant d’exprimer sa satisfaction par le fait qu’au niveau de la bourgade de Miriki les camps qui abritaient les déplacés internes se vident progressivement conformément au plan de sortie de crise récemment mis sur pied par le Gouvernement provincial du Nord-Kivu.

Symphorien MUHUMBANIA

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre