Menu
RSS
Nord-Kivu : Inauguration d’un nouveau bâtiment des unités spécialisées de Néonatologie au centre hospitalier Charles Bisengimana à Goma.

Nord-Kivu : Inauguration d’un nouve…

Le ministre provincial de...

Nord-Kivu : dépôt au bureau de l’Assemblée provinciale du projet d’Edit budgétaire de l’année 2021 évalué à 189.279.889.707 FC.

Nord-Kivu : dépôt au bureau de l’As…

Le gouverneur de la provi...

Le Gouverneur Carly Nzanzu réceptionne des matériels et équipements médicaux sanitaires destinés aux zones de santé de Beni et de Kalunguta

Le Gouverneur Carly Nzanzu réceptio…

Le gouverneur de la provi...

COMPTE-RENDU DU CONSEIL EXTRAORDINAIRE DU GOUVERNEMENT PROVINCIAL DU NORD-KIVU, TENU LE 23 NOVEMBRE 2020

COMPTE-RENDU DU CONSEIL EXTRAORDINA…

Ce lundi 23 novembre 2020...

Nord-Kivu : Un appui conjoint de l’UNESCO et l'ONU-SIDA dans la lutte contre la Covid-19.

Nord-Kivu : Un appui conjoint de l’…

Le gouverneur de la provi...

Le Gouverneur Carly Nzanzu sensibilise les fidèles de la CBCA/VIRUNGA au respect des mesures barrières contre la Covid-19.

Le Gouverneur Carly Nzanzu sensibil…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu :  Le Gouverneur Carly Nzanzu encourage les membres du Comité de gestion de l'Institut Supérieur de l'Informatique et de Gestion ISIG-GOMA)

Nord-Kivu : Le Gouverneur Carly Nz…

Le Gouverneur Carly Nzanz...

Nord-Kivu : Coup d’envoi des travaux de construction du pont Kilokwa en plein cœur de la ville de Beni sur la RN2

Nord-Kivu : Coup d’envoi des travau…

Le commissaire général en...

Nord-Kivu : un mort dans un crash d’un petit avion au service de l'ICCN à la piste de Katale à Rutshuru.

Nord-Kivu : un mort dans un crash d…

Une personne a trouvé la ...

Nord-Kivu : Le Gouverneur Carly Nzanzu et son homologue du Sud-Kivu en route pour participer aux consultations initiées par le Président de la République

Nord-Kivu : Le Gouverneur Carly Nza…

Le gouverneur de la provi...

Prev Next

Les préoccupations sécuritaires du territoire de Rutshuru exposées aux membres du Comité provincial de sécurité du Nord-Kivu.

Les préoccupations sécuritaires du territoire de Rutshuru exposées aux membres du Comité provincial de sécurité du Nord-Kivu.

Les délégués des forces vives du territoire de Rutshuru ont mis toute la journée de mardi 22 mars à exposer les préoccupations sécuritaires aux membres du Comité provincial de sécurité du Nord-Kivu réunis en séance foraine extraordinaire au chef-lieu de cette entité, au tour du Gouverneur Julien Paluku qui s’est établi momentanément dans cette contrée en vu de se pencher sur la situation exacte sur terrain.

D’une audience à une autre, les cadres locaux, le noyau de la société civile, les autorités coutumières de base sous la houlette de Mwami Dieudonné Ndeze, les représentantes des associations féminines ainsi que le Conservateur du parc national des Virunga se sont relayés afin d’apporter les pistes de solutions devant déboucher à une sécurité durable des populations et de leurs avoirs.

De grandes et urgentes mesures
 
Sur le plan sécuritaire, toutes les autorités à la base ont pris l’engagement ferme d’accompagner les Forces armées de la République démocratique du Congo dans la traque des groupes armés étrangers et locaux en servant des pisteurs.  Dans l’unanimité, il a été convenu que quiconque sera surpris entrain de collaborer avec les groupes armés  Mai Mai, Nyatura ou FDLR, sera assimilé et traité comme tel. En plus de la poursuite en profondeur des opérations dans le parc pour traquer toute personne qui sera surprise dans le Parc national des Virunga, l’Armée s’est engagée à déployer des unités fraiches dans les tronçons et les artères principales notamment sur la route Goma-Butembo en passant par « Busendo » et dans le tronçon Kiwanja-Ishasha.

Remédier aux contentieux fonciers

Les membres du comité provincial de sécurité se sont également penché sur les trois dossiers fonciers qui font la Une dans le territoire de Rutshuru. Au sujet de l’épineux dossier Kigali-gali relatif au vieux contentieux fonciers, les participants se sont mis d’accord sur l’occupation illégale avant de déplorer le fait que les personnes déguerpies ont pris la destination de l’Ouganda au lieu de retourner sur le sol congolais. Ce comportement met un doute sérieux sur l’identité des occupants illégaux.

A propos du domaine de chasse querellé, le comité provincial de sécurité a résolu que seul l’autorité du Chef de la chefferie de Bwisha, sous la coordination de l’Administrateur de territoire, a mandat de la redistribution des terres dans cette partie en parfaite concédées par l’ICCN. Toutes les distributions des terres en dehors de ce cadre établi est ainsi considéré de nul, ont averti les participants qui annoncent la dépossession  de toute jouissance mal acquise. Quant à la ferme communautaire de Kibaya et Nyamuhunge, cette concession reste un pâturage communautaire et une propriété exclusive de l’Etat Congolais qui va bientôt délivrer un titre au nom de la Chefferie de Bwisha, l’entité territoriale décentralisée reconnue comme gestionnaire légal. Tout titre obtenu foncier obtenu par des individus est frappé de nullité, ont martelé les membres du comité provincial de sécurité déterminés à mettre fin à des querelles sans issue.

La paix à privilégier avant tout

Les membres du comité provincial ont saisi l’occasion pour attirer l’attention des acteurs politiques qui sèment la haine et la zizanie de cesser avec des discours de désorientation dilués à longueur des journées dans les mémoires de la population. Toutes ces personnes à mal de positionnement ont été appelées à privilégier la paix sans laquelle aucune action de développement ne peut être entreprise pour l’intérêt de la communauté.

C’est dans cette optique que le comité provincial de sécurité a décidé de la récupération du matériel de la RTNC tout en demandant au directeur provincial de ce medias public de designer un personnel compétant en vu de son exploitation rationnelle conformément aux textes qui régissent cette entreprise publique de l’Etat congolais.

Pour plus d’efficacité, il a été décidé qu’à dater de ce jour les Chefs de Groupements sont instruits à faire fonctionner de sécurisation à partir des  trois maisons pour plus le renforcement du contrôle citoyen et ainsi bien distiller les mouvements des arrivants et des parts dans chaque entité. Cette mesure devra être soumise à l’évaluation sous l’autorité de l’Administrateur du territoire, pour plus d’efficacité.

En rapport avec les mouvements de retour des refugiés au pays, le Comité Provincial de sécurisé a appelé le HCR ainsi que la CNR à cesser avec la pratique consistant à jeter les compatriotes retournés à la frontière sans se faire une idée sur le lieu final de tout un chacun.

Enfin des instructions claires ont été données aux autorités à la base en vue de localiser tous les chefs des FDLR en vue de permettre aux autorités militaires d’organiser des opérations ciblées.

Prise en compte des préoccupations légitimes de la base

Pour M. Emmanuel De Merode, conservateur du parc national des Virunga, la priorité pour ce site du patrimoine mondial est de faire respecter la loi en faisant respecter les limites traditionnelles du plus vieux parc de l’Afrique et par ce fait limiter son envahissement, la vente des terres qui ont comme conséquence la prolifération de groupes armés nourris par ce trafic illicite.

« Faire respecter la loi, rétablir l’intégrité des bordures du Parc et empêcher les envahissements de même que la pêche illicite dans le Lac Edouard», tels sont les préoccupations pour lesquelles M. De Merode a obtenu des membres du comité provincial réuni c jour à Rutshuru sous la houlette du Gouverneur Julien Paluku.

De son coté, Mwami Ndeze Dieudonné, chef de la chefferie de Bwisha interrogé au sortir de la réunion élargie au Chefs des Groupements, a reconnu qu’en dépit de l’amélioration progressive de la sécurité « il y encore mieux à faire ».

« Améliorer la sécurité dans l’entité, permettre aux mamans d’aller aux champs sans être inquiéter, permettre aux enfants d’aller et retourner de l’école sans une peur au ventre », telles sont les préoccupations soulevées par les autorités coutumières de Rutshuru qui ont garanti leur soutien à toutes les actions entreprises par le Gouvernement tant central que provincial pour rétablir l’ordre et la sécurité sur l’ensemble de la Province du Nord-Kivu avec l’appui ferme du Chef de l’Etat, Joseph Kabila.

ACP/Symphorien Kambale/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre