Menu
RSS
Nord-Kivu : Le projet d’Edit budgétaire rectificatif 2018 arrêté à 156.029.855.735FC contre 150.405.054.543FC du budget initial

Nord-Kivu : Le projet d’Edit budgét…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : Des questions de développement au centre des échanges entre le Gouverneur Julien Paluku et le Chef de Groupement de Busanza/Rutshuru

Nord-Kivu : Des questions de dévelo…

Le gouverneur de la provi...

Lancement à partir du Nord-Kivu de la cascade de formations des membres des centres de réception et traitement des candidatures aux élections.

Lancement à partir du Nord-Kivu de …

Le Rapporteur adjoint de ...

Un protocole d’accord de collaboration actualisé entre la Coperama et la SMB de Rubaya/Masisi

Un protocole d’accord de collaborat…

Les Responsables de la Co...

Les difficultés de  la RTNC et l’ACP exposées successivement au Gouverneur Julien Paluku.

Les difficultés de la RTNC et l’AC…

Le Gouverneur Julien Palu...

L’Ecole du Cinquantenaire de Goma et Kivu international school choisis pour bénéficier du projet VodaEduc.

L’Ecole du Cinquantenaire de Goma e…

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : L’ONG « Refugees International » préoccupée par la situation humanitaire dans la région de Beni.

Nord-Kivu : L’ONG « Refugees Intern…

Le ministre provincial en...

Les Chefs coutumiers du Nord-Kivu disent non à la scission de leur Province.

Les Chefs coutumiers du Nord-Kivu d…

Les Chefs coutumiers du N...

Signature conjointe à Gisenyi/Rwanda du Procès verbal de démarcation des frontières communes entre la RDC et le Rwanda.

Signature conjointe à Gisenyi/Rwand…

Le Vice-premier ministre ...

Visite de réconfort du Gouverneur Julien Paluku aux parties affectées par la suspension de l’exploitation minière de Rubaya/Masisi.

Visite de réconfort du Gouverneur J…

Le gouverneur de la provi...

Prev Next

La CENI confirme les élections locales en 2015

La CENI confirme les élections locales en 2015

En tournée de vulgarisation du calendrier électoral au Katanga, André Mpungwe, Vice-président de la CENI, a affirmé que tout le dispositif est prêt pour permettre à toutes les parties prenantes de participer aux élections locales au prorata de leurs ambitions.

Pas de rêve ! Les élections auront lieu, comme prévu, en 2015 et 2016. André Mpungwe, Vice-président de la CENI, l’a réaffirmé hier, dans la salle du Bâtiment du 30 juin, à Lubumbashi. Il a, en outre, démontré que tout le dispositif est prêt, pour permettre à toutes les parties prenantes, d’y participer au prorata de leurs ambitions.

Il a répondu  également aux questions sur le budget  ainsi qu’au caractère global, constitutionnel et légal, consensuel et global   du calendrier électoral  dont il a remis, illico presto, un exemplaire  aux autorités provinciales du Katanga au premier rang duquel, la CENI  a noté la présence de Moïse Katumbi et Juvénal Kitungwa respectivement, Gouverneur de Province et Ministre Provincial de l’Intérieur au Katanga.

Au lendemain de la publication du calendrier des élections provinciales, urbaines, municipales et locales 2015 et des élections présidentielle et législatives 2016, les membres de la CENI organisent des tournées de vulgarisation en provinces. Dans ce cadre que  M. André MPUNGWE conduit une importante mission de vulgarisation du calendrier électoral global dans la province du Katanga. A son arrivée à Lubumbashi, le Vice-président de la CENI a été présenté, le lundi 23 février 2015, ses civilités, tour à tour, au Ministre Provincial de l’Intérieur, Juvénal KITUNGWA et à  Moïse KATUMBI, Gouverneur du Katanga. A cette occasion, le Vice-président de la CENI a procédé à la remise officielle du calendrier électoral à l’autorité Provinciale qui a salué sa publication.

Ce mardi, 24 février 2015, un grand cadre de concertation a été organisé autour du calendrier électoral global dans la grande salle de plénières du Bâtiment du 30 juin.  Au centre des échanges fut l’adresse du Vice-Président de la CENI ponctuée  de quelques  questions des participants. Plus de 500 personnes ont pris part à ce cadre de concertation. L’auditoire était constitué des Ministres Provinciaux, des Honorables Députés nationaux, Sénateurs et Députés provinciaux, des représentants des corps consulaires et des agences du système des Nations unies, des représentants des partis politiques, des délégués de la société  civile dans toute sa diversité, des confessions religieuses, des notables,  des jeunes et des associations féminines, estudiantines et autres.

Certains participants ont cherché à avoir des assurances  sur la capacité du Gouvernement de la République à réunir des moyens  pour faire face au   budget proposé par la CENI. D’autres ont estimé, par contre,  que le calendrier était trop serré, non réaliste et incohérent,  et qu’il était inopportun à ce  jour,  d’organiser certains types d’élections, notamment les élections locales. La société civile, pour sa part, a salué la publication du calendrier tout en remerciant la CENI pour la prise en compte de ses deux préoccupations  notamment, les élections locales et les élections provinciales au suffrage universel direct. Plus loin, il  a été également posé des questions en rapport avec le rôle que jouent  la MONUSCO et le PNUD dans leur collaboration avec la CENI. Les participants ont voulu aussi savoir si la construction des bureaux et entrepôts de la CENI n’alourdissaient pas le calendrier.

Répondant aux diverses préoccupations des participants, les réponses du Vice- président de la CENI ont été puisées dans les différents textes de loi notamment,  la Constitution de la République du 18 février 2006 telle que modifiée à ce jour, la loi électorale ainsi que la loi organique n°13/012 du 19 avril 2013 portant organisation et fonctionnement de la Commission Electorale Nationale Indépendante, spécialement en son article 9 qui dispose : « la Commission Electorale Nationale Indépendante a pour mission d’organiser, en toute indépendance, neutralité et impartialité des scrutins libres, démocratiques et transparentes ».

Pour répondre aux questions des participants qui estiment que le calendrier électoral est serré, irréaliste et incohérent, le Vice-président de la CENI a souligné que les dates du calendrier respectent d’une part,  les délais et obligations légaux et d’autre part les délais nécessaires opérationnels. Il a souligné que l’élaboration du calendrier est une matière de la compétence exclusive de la CENI qu’elle ne partage avec aucune partie prenante. L’alinéa 5 de l’article 9 de la loi organique de la CENI donne mandant à la CENI, « d’élaborer les prévisions budgétaires et le calendrier relatif au processus électoral et référendaire ». Ceci est une prérogative exclusive de la CENI. C’est donc en toute indépendance, transparence et neutralité que la CENI a publié le calendrier global des élections.

Cependant, le Vice-président de la CENI a relevé qu’au cours des différents cadres de concertation organisés  à travers les différentes provinces de la République, la CENI a pu collecter les préoccupations des uns et des autres. Il est fort malheureux de constater que certains partis politiques ne participent pas au Comité de Liaison CENI-Partis politiques, cadre par excellence d’échange d’informations sur le processus électoral en RDC. Il faut souligner que la grande mobilisation de la population de Lubumbashi démontre l’intérêt qu’attire la question du calendrier électoral dans la Province du Katanga.

Il y a lieu de noter que  ce cadre de concertation a été modéré par Mme Mymy-Fabienne MUKULUMOYA, Secrétaire Exécutive Provinciale (SEP) de la CENI/Haut Katanga. Les SEP Jim KAZEMBE et Jean-Paul TSHIKIND  respectivement, du Haut Lomami et du Lwalaba ont pris part aux échanges. Pour rappel, la CENI a publié, le jeudi 12 février 2015, le calendrier des élections provinciales, urbaines, municipales et locales 2015 et des élections présidentielle et législatives 2016. Le train des élections est véritablement en marche.

CENI/La Prospérité

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre