Menu
RSS
Nord-Kivu : Lancement des travaux de construction d’un centre hospitalier moderne à Mushake-Masisi.

Nord-Kivu : Lancement des travaux d…

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Le ministre de l’Administration du territoire préoccupé par la situation sécuritaire de Masisi.

Nord-Kivu : Le ministre de l’Admini…

).- Le ministre provincia...

Le Président Félix Tshisekedi reçoit les lettres de créance de nouveaux ambassadeurs de Grande Bretagne et du Rwanda

Le Président Félix Tshisekedi reçoi…

Mme Emily Maltman et M. V...

Covid-19 : 532 guérisons notifiées en RDC au cours de la seule journée de mercredi

Covid-19 : 532 guérisons notifiées …

La République Démocratiqu...

Covid-19 : 532 guérisons notifiées en RDC au cours de la seule journée de mercredi

Covid-19 : 532 guérisons notifiées …

La République Démocratiqu...

Vers la qualification des sites miniers d’extraction de l’Or à Beni-Walikale-Lubero.

Vers la qualification des sites min…

Le ministre provincial en...

Vers la qualification des sites miniers d’extraction de l’Or à Beni-Walikale-Lubero.

Vers la qualification des sites min…

Le ministre provincial en...

Pour plus d’engagement à pérenniser de bonnes pratiques dans la lutte contre la Covid 19 à l'instar de la MVE au Nord-Kivu

Pour plus d’engagement à pérenniser…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : l’an 1 du gouverneur Carly Nzanzu marqué par des actions porté sur des urgences dans un contexte conjoncturel particulier

Nord-Kivu : l’an 1 du gouverneur Ca…

 Le gouverneur de la prov...

Prev Next

Nord-Kivu: suspension des «mouvements suspects» des populations

Nord-Kivu: suspension des «mouvements suspects» des populations

Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, suspend tout « mouvement suspect » des populations inconnues sur toute l’étendue de la province et dans le territoire de Beni, en particulier.

Dans une note circulaire signée samedi 28 mai à Goma, il motive cette mesure par l’insécurité qui a occasionné des massacres des populations civiles dans la région.

Julien Paluku demande dans cette circulaire aux maires des villes, aux administrateurs des territoires, aux bourgmestres des communes et aux chefs des chefferies et secteurs de suspendre les mouvements suspects des populations inconnues dans leurs entités respectives.

Cette décision satisfait Juma Balikwisha, député national élu de Beni.

« C’est une piste dans la résolution des problèmes d’insécurité. J’aurais aimé qu’on renforce la mesure », affirme-t-il, plaidant pour un arrêt définitif des mouvements suspects des populations. 

Le début des massacres dans le territoire de Beni en octobre 2014 a coïncidé avec l’intensification des mouvements des populations en provenance de certains territoires du Nord-Kivu vers Boga, en Ituri.

Ces familles justifient leur déplacement par la recherche des bonnes terres agricoles.

Radiookapi

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre