Menu
RSS
Goma : le chef Maï-Maï Sheka est arrivé à Goma pour son procès

Goma : le chef Maï-Maï Sheka est ar…

Le prévenu et chef ...

Bruno Tshibala réitère la détermination du gouvernement d’organiser les élections démocratiques

Bruno Tshibala réitère la détermina…

Le Premier ministre Bruno...

Nord-Kivu : Tenue à Goma de l’atelier interprovincial sur la gouvernance sécuritaire participative.

Nord-Kivu : Tenue à Goma de l’ateli…

La ville de Goma, chef-li...

Nord-Kivu : le projet du budget de la province pour l’Exercice 2019 jugé recevable à hauteur 158.000.000.000 FC

Nord-Kivu : le projet du budget de …

Les députés provinciaux d...

Nord-Kivu : Mise sur pied de l’équipe de coordination provinciale de la campagne du candidat du FCC

Nord-Kivu : Mise sur pied de l’équi…

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Julien Paluku fixe l’opinion sur la situation sécuritaire et politique de sa juridiction.

Nord-Kivu : Julien Paluku fixe l’op…

La salle des réunions du ...

Nord-Kivu : Un cheque de 10.000 dollars américains, appui du Gouverneur Julien Paluku aux opérations de vaccination de routine

Nord-Kivu : Un cheque de 10.000 dol…

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Pour une cohésion  au sein des associations de soutien au candidat Emmanuel Ramazani Shadary.

Nord-Kivu : Pour une cohésion au s…

Le gouverneur de la provi...

La SADC satisfaite du bon déroulement du processus électoral

La SADC satisfaite du bon dérouleme…

Pendant que le Front Comm...

Le défi du virus Ebola dans le Nord-Kivu au centre des échanges à la Primature

Le défi du virus Ebola dans le Nord…

Le défi que représente le...

Prev Next

Enjeux politiques et économiques de l’heure: Des orientations de J. Kabila aux 26 gouverneurs

Enjeux politiques et économiques de l’heure: Des orientations de J. Kabila aux 26 gouverneurs

Le Président de la République a ouvert hier à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut Katanga, la 4ème Conférence des gouverneurs des provinces. La dite conférence est la première depuis que la RDC est passée de 11 à 26 provinces, à la faveur du découpage territorial prévu dans la Constitution congolaise.  Des sources proches de cette province renseignent qu’au cours de cette réunion qui s’est tenue à huis clos, Joseph Kabila a fait un discours d’orientation, avant que chaque gouverneur ne  présente l’état des lieux de sa province et  la mise au  point sur les états des lieux des provinces.

Au moment où se développe un certain discours sécessionniste et qui appelle au chaos, parce qu’il est techniquement impossible d’organiser les élections en 2016, Lubumbashi devient la plaque tournante, voire le centre d’impulsion d’une nouvelle dynamique pour les gouverneurs de provinces, qui doit insister sur  la convocation d’un dialogue national inclusif par le Chef de l’Etat

Arrivé hier lundi à Lubumbashi autour de 10 heures locales, le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a ouvert les travaux de la 4ème Conférence des gouverneurs des provinces. Le Chef de l’Etat a été accueilli par le vice- Premier ministre, ministre de l’Intérieur et sécurité, Evariste Boshab entouré des autorités locales, sous les ovations d’une foule en liesse.

Ces travaux se déroulent dans un contexte particulier, marqué par le passage de la configuration géographique administrative du pays de 11 à 26 provinces. Trois points essentiels sont retenus à l’ordre du jour à savoir l’état des lieux des 26 provinces, l’évaluation des recommandations de la 3ème conférence tenue à Kananga et celle du processus électoral.

Disons qu’au programme de cette 4ème Conférence prévue du 13 au 15 juin 2016, figure notamment le discours d’orientation du Chef de l’Etat, la présentation des états des lieux des provinces, la mise au  point sur les états des lieux des provinces par le vice-président de la Conférence, Augustin Matata Ponyo, Premier ministre, la visite d’un village agricole pilote, la lecture des recommandations ainsi que le discours de clôture par le Président de la République, indique-t-on.

Au cours de cette réunion qui s’est tenue à huis clos, Joseph Kabila a fait un discours d’orientation, avant que chaque gouverneur ne  présente l’état des lieux de sa province, sans oublier la mise au  point sur les états des lieux des provinces, faite par le Premier ministre Matata Ponyo.

Au moment où se développe un certain discours sécessionniste et qui appelle au chaos, parce qu’il est techniquement impossible d’organiser les élections en 2016, Lubumbashi devient la plaque-tournante, voire le centre d’impulsion d’une nouvelle dynamique pour les gouverneurs de provinces, qui doit insister sur la convocation d’un dialogue national inclusif par le Chef de l’Etat.

L’occasion faisant le larron, les 26 gouverneurs doivent être informés de la stratégie d’une frange d’opposants qui ont pris part à la messe noire de Genval, s’affichant visiblement à travers des déclarations empruntées, à coup sûr, de leurs mentors et qui ont décrété, pince-sans-rire, un vide au sommet de l’Etat en République démocratique du Congo, dès le 20 décembre 2016, invitant pour ce faire leurs sympathisants à la désobéissance civile.

Rappelons en passant que la première conférence a eu lieu à Kisangani, la deuxième à Kananga et la troisième à Kinshasa. Les travaux en commission se poursuivent aujourd’hui mardi et la clôture interviendra mercredi avec la réponse  du Gouvernement aux questions soulevées par les gouverneurs.

Les questions de développement au centre de débats

Pour certains gouverneurs présents à Lubumbashi, indique l’ACP, c’est au cours de cette rencontre que des questions relatives au développement de leurs entités seront posées. Si pour la province du Haut-Lomami, c’est l’enclavement géographique qui freine le développement, d’après son gouverneur Célestin Mbuyu. Il y a aussi la problématique de la fourniture en énergie électrique.

Le gouverneur évoque aussi l’agriculture, gage de développement de son entité. Pour Tony Bolamba de l’Equateur, l’électricité et l’eau potable ainsi que le déficit de production agricole sont les principaux défis à relever.

Le Nord-Kivu est confronté depuis plusieurs années à l’insécurité, qui affecte sa politique de développement. Son gouverneur Julien Paluku indique également que l’agriculture est le pilier majeur du développement de sa province. Signalons que le dimanche 12 juin, les experts des gouvernements provinciaux et ceux du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation se sont réunis au gouvernorat de la province du Haut-Katanga pour préparer cette rencontre.

Joseph Kabila ovationné par la population

Bien avant l’ouverture des travaux de la 4ème conférence des gouverneurs des provinces, le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, a reçu un accueil chaleureux à son arrivée à Lubumbashi, chef lieu de la province du Haut-Katanga. Notre source renseigne que la  mobilisation organisée par la Mairie de la ville de Lubumbashi conjointement avec le gouvernorat de province, a été une réussite totale. En effet, des milliers de personnes venues de sept communes de Lubumbashi se sont massées de part et d’autre des artères empruntées par le cortège présidentiel jusqu’à sa résidence de l’avenue Kamanyola dans la commune de Lubumbashi.

Le point culminant aura été l’accueil réservé au Chef de l’Etat, devant le nouveau bâtiment qui abritera les différents services du gouvernorat. En outre, des milliers de militants issus des formations politiques membres de la Majorité présidentielle (MP), brandissant des drapeaux et des drapelets, scandant des slogans à sa gloire, ont chaleureusement ovationné le Président de la République à sa descente du véhicule.

(JMNK)

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre