Menu
RSS
Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller Lutayichirwa s’enquiert du projet exécuté par l’ONG Mercy Corps en partenariat avec la Regideso pour l’accroissement de la desserte de Goma en eau potable.

Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller…

Le gouverneur ad intérim ...

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » garant des ressources halieutiques des lacs Edouard et Albert.

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » gara…

Le projet « Lakes Edouard...

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées pour une assistance en sécurité alimentaire à Itebero.

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées…

L'ONG locale" Fondation N...

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de choléra dont 4 décès signalés dans la zone de santé de Kayna/Lubero.

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de c…

Cent et un (101) cas de c...

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso appelés à la patience pour une solution face à l’activisme des Nyatura

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso …

Le major Ndjike Kaiko Gui...

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de réflexion sur le programme « Alliance Virunga »

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de ré…

L’Institut congolaise pou...

Nord-Kivu : Réaction conjointe de la société civile et du mouvement citoyen LUCHA contre la dégradation de la situation sécuritaire dans la ville de Goma.

Nord-Kivu : Réaction conjointe de l…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La  formation de la 2e équipe d’intervention rapide ouvre « la voie à la future école d’excellence contre la maladie à virus Ebola », projette Christophe Ndibeshe.

Nord-Kivu : La formation de la 2e …

La formation de la 2e équ...

L'ONU s'engage vers une stratégie de retrait progressif de la Monusco

L'ONU s'engage vers une stratégie d…

L'ONU a entrepris d'élabo...

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 59 mois ciblés pour la campagne de vaccination contre la rougeole dans le territoire de Walikale.

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 5…

Environ 11.000 enfants âg...

Prev Next

Julien Paluku Kahongya propose la peine de mort aux auteurs d’insécurités et criminalités en RDC

Julien Paluku Kahongya propose la peine de mort aux auteurs d’insécurités et criminalités en RDC

Le gouverneur de province du Nord-Kivu, M. Julien Paluku Kahongya, a proposé ce mardi dans communiqué de presse, au Parlement ainsi qu’au Gouvernement de la RDC, de suspendre pour une durée de deux ans le moratoire à l’exécution de la peine de mort aux auteurs de l’insécurité et de la criminalité.

Dans un communiqué de presse, le gouverneur Kahongya justifie sa démarche par le fait qu’il s’observe ces derniers temps en RDC en général et dans la province du Nord-Kivu en particulier, une recrudescence de la criminalité et la persistance de l’insécurité provoquée et aggravée par la non exécution de la peine de mort à l’encontre des auteurs matériels ou intellectuels  des crimes ignobles.

Certains individus n’ont plus peur de confesser leurs crimes  contre des personnes innocentes. Cette situation pousse à une volonté politique de réduire la criminalité qui endeuille les paisibles populations.

Conscient du caractère sacré de la vie humaine, Julien Paluku estime que la non-exécution de la peine de mort est un facteur essentiel de la montée de l’insécurité en RDC.

Pour lui sans peine de mort, les criminels s’autorisent à faire tout sachant qu’ils iront tout simplement en prison et être soit acquittés soit condamnés pour des faits qui pourtant mériteraient un châtiment capital.

Cette proposition de l’exécutif provincial intervient à la veille de la rentrée parlementaire pour mettre à profit cette proposition en attendant que les services de la défense et de la sécurité maitrisent la situation sécuritaire. 

ACP/ANACLET/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre