Menu
RSS
Nord-Kivu : des progrès significatifs dans le rapatriement des éléments ex-FDLR et ex-M23 en octobre 2018, selon Saïd Djinit.

Nord-Kivu : des progrès significati…

L’Envoyé spécial du Secré...

Lancement officiel de la huitième session du concours spécial des  inspecteurs du Nord-Kivu

Lancement officiel de la huitième s…

Le ministre provincial l’...

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR et 2.304 miliciens locaux neutralisés  depuis 2015

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR…

1.101 rebelles et 2.304 m...

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC condamné  à  dix ans  de  prison pour  dissipation des minutions à Goma

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC …

Le tribunal militaire de ...

Nord-Kivu : Les femmes politiques et non politiques de Goma sensibilisées sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les femmes politiques e…

Le ministre provincial du...

Sécurité, élections, double nationalité : Joseph Kabila interpelle les députés !

Sécurité, élections, double nationa…

Les députés de la Majorit...

Nord-Kivu : Les leaders communautaires de Goma sensibilisés sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les leaders communautai…

Le Vice-président de la C...

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un plan de développement du Groupement de Biiri-Masisi.

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un pl…

Le ministre provincial en...

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la Bralima contribuera à la réduction du chaumage, selon le Ministre Carly Nzanzu.

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la …

Le Gouverneur de la Provi...

Nord-Kivu : La société civile appelle le Gouvernement et la Monusco à sécuriser les chrétiens dans la province

Nord-Kivu : La société civile appel…

Les forces vives de la pr...

Prev Next

Julien Paluku Kahongya propose la peine de mort aux auteurs d’insécurités et criminalités en RDC

Julien Paluku Kahongya propose la peine de mort aux auteurs d’insécurités et criminalités en RDC

Le gouverneur de province du Nord-Kivu, M. Julien Paluku Kahongya, a proposé ce mardi dans communiqué de presse, au Parlement ainsi qu’au Gouvernement de la RDC, de suspendre pour une durée de deux ans le moratoire à l’exécution de la peine de mort aux auteurs de l’insécurité et de la criminalité.

Dans un communiqué de presse, le gouverneur Kahongya justifie sa démarche par le fait qu’il s’observe ces derniers temps en RDC en général et dans la province du Nord-Kivu en particulier, une recrudescence de la criminalité et la persistance de l’insécurité provoquée et aggravée par la non exécution de la peine de mort à l’encontre des auteurs matériels ou intellectuels  des crimes ignobles.

Certains individus n’ont plus peur de confesser leurs crimes  contre des personnes innocentes. Cette situation pousse à une volonté politique de réduire la criminalité qui endeuille les paisibles populations.

Conscient du caractère sacré de la vie humaine, Julien Paluku estime que la non-exécution de la peine de mort est un facteur essentiel de la montée de l’insécurité en RDC.

Pour lui sans peine de mort, les criminels s’autorisent à faire tout sachant qu’ils iront tout simplement en prison et être soit acquittés soit condamnés pour des faits qui pourtant mériteraient un châtiment capital.

Cette proposition de l’exécutif provincial intervient à la veille de la rentrée parlementaire pour mettre à profit cette proposition en attendant que les services de la défense et de la sécurité maitrisent la situation sécuritaire. 

ACP/ANACLET/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre