Menu
RSS
Tordant le cou aux rumeurs, Corneille Nangaa confirme : « Les élections auront bel et bien lieu le 23 décembre »

Tordant le cou aux rumeurs, Corneil…

Le président de la CENI, ...

Lancement du  Projet d’appui au secteur agricole pour le Nord-Kivu (PASA/NK)

Lancement du Projet d’appui au sec…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu: Les ministères provinciaux de la Santé et du Genre appuyés par l’UNFPA en équipements informatiques et mobiliers de bureau

Nord-Kivu: Les ministères provincia…

Le ministre provincial en...

Nord-Kivu : Cloture de la rencontre régionale sur la promotion de la culture de paix dans la sous Région des Grands Lacs

Nord-Kivu : Cloture de la rencontre…

Les travaux de la rencont...

Julien Paluku en tournée d’évaluation de la situation sécuritaire dans la région de Beni-Lubero à 21 jours des élections.

Julien Paluku en tournée d’évaluati…

Le Gouverneur de la provi...

RDC-Ouganda : Tenue à Goma de la réunion ministérielle bilatérale d’échanges d’information sur la riposte contre l’épidémie à virus Ebola.

RDC-Ouganda : Tenue à Goma de la ré…

Les ministre congolais de...

Goma : le chef Maï-Maï Sheka est arrivé à Goma pour son procès

Goma : le chef Maï-Maï Sheka est ar…

Le prévenu et chef ...

Bruno Tshibala réitère la détermination du gouvernement d’organiser les élections démocratiques

Bruno Tshibala réitère la détermina…

Le Premier ministre Bruno...

Nord-Kivu : Tenue à Goma de l’atelier interprovincial sur la gouvernance sécuritaire participative.

Nord-Kivu : Tenue à Goma de l’ateli…

La ville de Goma, chef-li...

Nord-Kivu : le projet du budget de la province pour l’Exercice 2019 jugé recevable à hauteur 158.000.000.000 FC

Nord-Kivu : le projet du budget de …

Les députés provinciaux d...

Prev Next

Joseph Kabila : « Seul un Congo en paix peut garantir la stabilité de la région et du continent »

Joseph Kabila : « Seul un Congo en paix peut garantir la stabilité de la région et du continent »

« Seul un Congo en paix peut garantir la stabilité de la région [des Grands lacs], voire du continent tout entier », a affirmé mercredi 21 septembre le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila. Dans un communiqué officiel de la présidence de la République lu à la télévision nationale (RTNC), il appelle au calme et à l’apaisement.

Le chef de l'Etat invite toute la population à reprendre ses activités, « la sécurité de tous étant pleinement assurée ».

Après deux jours de violences meurtrières à Kinshasa, les activités ont timidement repris dans la capitale congolaise. Des manifestants et des forces de l’ordre se sont affrontés lundi et mardi dans plusieurs quartiers de Kinshasa à la suite d’une manifestation organisée par l’opposition, qui exigeait la convocation de l’électorat pour le scrution présidentiel.

Joseph Kabila rappelle à la classe politique et à toutes les forces vives de la nation que le recours à l’insurrection ou aux actes d’intolérance ne peut constituer d’alternative au dialogue présentement en cours pour régler les difficultés de l’organisation de nouveaux scrutins prévus par la constitution et les lois pertinentes de la République.

Il exhorte « ceux qui sont encore en marge de ce processus » de le rejoindre sans attendre en vue de renforcer le consensus électoral et politique et d’épargner à notre peuple des souffrances injustifiées sur l’autel des ambitions politiques ».

Soutien aux victimes

Dans son communiqué, Joseph Kabila se dit « profondément touché » par les tristes événements de lundi et mardi qui ont endeuillé la ville de Kinshasa. Ces manifestations ont causé d’importants dégâts matériels tant aux biens publics que privés « alors que la situation est restée calme dans 25 autres provinces du pays ».

Joseph Kabila déplore « les importantes pertes en vies humaines et des pillages-qui rappellent ceux de 1991 et 1993 affectant le tissu économique déjà fragiles-des sièges des partis politiques tant de la majorité présidentielle que de l’opposition ».

Il présente ses condoléances à toutes les familles éprouvées tout en ayant une pensée particulière aux éléments de la police nationale tombés en plein exerce de leurs fonctions, « celle de la sécurisation des personnes et de leurs biens ».

Le président de la République promet « tout son soutien à l’action du pouvoir judiciaire annoncée ce mercredi afin que les auteurs des actes déplorés en répondent entièrement ».

Vous pouvez écouter l'intégralité du message de Joseph Kabila en cliquant ici.

 Télécharger

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre