Menu
RSS
Nord-Kivu : les FARDC tuent 4 miliciens et reprennent Kasuo et Kaheri

Nord-Kivu : les FARDC tuent 4 milic…

Les localités de Ka...

Julien Paluku aux groupes armés : « Seule la voie démocratique donne le pouvoir »

Julien Paluku aux groupes armés : «…

Le gouverneur du Nord-Kiv...

Nord-Kivu : les FARDC lancent les opérations militaires contre le NDC/Rénové Guidon à Kaheri

Nord-Kivu : les FARDC lancent les o…

L’armée régulière congola...

Réouverture du site minier de Rubaya par le Gouverneur Julien Paluku un acte très applaudi par des milliers de Nord kivuciens

Réouverture du site minier de Rubay…

Ouf de soulagement pour l...

Ebola à Beni : 74 membres du personnel du centre de santé de Mangina provisoirement mis en congé

Ebola à Beni : 74 membres du person…

« Le processus de mise en...

La Majorité présidentielle appelle sa base à soutenir Ramazani Shadary

La Majorité présidentielle appelle …

Aubin Minaku, le  secréta...

Nord-Kivu : mise en garde à Beni contre la consommation de la viande boucanée importée de l’Ouganda

Nord-Kivu : mise en garde à Beni co…

L’inspection vétérinaire ...

Nord-Kivu : Julien Paluku donne les raisons ayant milité à la désignation de Ramazani Shadary comme candidat de du FCC.

Nord-Kivu : Julien Paluku donne les…

Le gouverneur de la provi...

Emmanuel Shadary: « Kabila est un homme exceptionnel »

Emmanuel Shadary: « Kabila est un h…

« Joseph Kabila Kabange u...

Prev Next

Ouverture de la session ordinaire de septembre à l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu.

Ouverture de la session ordinaire de septembre à l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu.

Le président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Jules Hakizimwami Habimana a procédé, ce vendredi 30 septembre, dans la salle de la Banque de Développement Economique des pays des Grant Lacs, BDEGL, à la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire de septembre 2016 de cet organe délibérant en présence de plusieurs invités avec à leur tête le gouverneur de province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya.

Quatre points essentiels ont caractérisé le mot d’ouverture du président de cet organe, entre autre « le calendrier des travaux de la session sous examen », « l’aperçu de la situation politico-sociale du moment dans la province », « les derniers développements de la situation sécuritaire dans la province du Nord-Kivu »  et « le passage en revue des quelques faits saillants survenus pendant les vacances parlementaires ».

En dépit du caractère budgétaire de la session, Jules Hakizimwami a laissé entendre que le bureau va présenter à la prochaine plénière le projet du calendrier des travaux avant l’adoption en plénière des matières législatives et non-législatives et les arriérés des matières qui n’ont pas été traitées au cours de la session ordinaire de mars 2016.

Sur le plan politique, le président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu s’est appesanti sur la tenue à Kinshasa du dialogue national inclusif convoqué par le Chef de l’Etat et appuyé par l’Union africaine. Selon lui la politique actuelle tourne autour de deux points essentiels à savoir, la persistance des divergences de vues entre acteurs politiques sur le dialogue et la marche du 19 septembre dernier organisée par les partis politiques de l’opposition et ses répercussions sur l’évolution des travaux du dialogue national inclusif. 

Il a exhorté les uns et les autres qui hésitent encore de rejoindre ceux qui sont autour d’une même table parce que l’arbre à palabre fait partie des mécanismes traditionnels de résolution des conflits dans la culture congolaise. Il s’agit, a-t-il avisé, d’un moyen le moins couté d’éviter le pire ou le chaos qui risquent de se produire en RDC.

Dans  le volet social, la situation dans la province n’est pas du tout reluisante au regard de la sévérité de la conjoncture économique actuelle et la perte d’emplois des plusieurs cantonniers de l’Office des routes sur décision qu’il qualifie d’impopulaire avant de promettre sa réaction à cette décision de suspendant jusqu’à nouvel ordre les contrats conclus entre les attributaires des travaux de cantage manuel.

Pour  Jules Hakizimwami, la situation sécuritaire reste toujours précaire et très préoccupante sur l’ensemble de la province du Nord-Kivu suite à l’activisme des forces négatives résiduelles locales et étrangères qui refusent toujours à s’inscrire dans la logique de la paix continuant ainsi d’insécuriser les paisibles populations. Il a condamné les récentes tueries et massacres qui ne cessent d’être enregistrés dans la ville et le territoire de Beni.

 

Le président de l’Organe délibérant au Nord-Kivu a enfin passé au peigne-fin quelques faits saillants survenus pendant les dernières vacances des députés provinciaux ; entre autre le décès du Vice-président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Jeconie Mate Sindikiminya,  le passage à Goma, Beni et Kasindi du président Joseph Kabila, la mort de l’ancien président de la Ceni, Apollinaire Malu Malu, la mort du chef de chefferie de Bwisha, Dieudonné Ndeze. Il a enfin invité les députés à plus de sérénité et de diligence pour cette session ordinaire de septembre 2016 censé déboucher à la production de la loi financière de la province pour l’Exercice 2017.

ACP/ANACLET/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre