Menu
RSS
Le Projet d’Edit budgétaire pour l’exercice 2018 équilibré en recettes et en dépenses à 134.835.739.910FC.

Le Projet d’Edit budgétaire pour l’…

Les membres du Gouverneme...

Bientôt une usine de transformation du coltan à Goma.

Bientôt une usine de transformation…

Le ministre de l’Industri...

Rappel  du Maire  de Goma  sur l’interdiction des  véhicules  aux vitrés  teintés

Rappel  du Maire  de Goma  sur l’in…

Le  Maire  de Goma, Maler...

Le coût de soins de santé jugé abordable au quartier Kyeshero II.

Le coût de soins de santé jugé abor…

Le  coût de soins de sant...

Les habitants de Muheto/Masisi rassurés par la présence des FARDC dans leur contrée

Les habitants de Muheto/Masisi rass…

Les habitants de la local...

La Monusco  établi  une base  opérationnelle  à  PINGA/Walikale

La Monusco  établi  une base  opéra…

La mission  de l’organisa...

Une pénurie d’eau potable signalée dans certains villages de Masisi.

Une pénurie d’eau potable signalée …

Les habitants des localit...

15 novembre 2017 : Les Congolais rejettent le Rassop et les Mouvements citoyens

15 novembre 2017 : Les Congolais re…

Entre les troubles qui ne...

Nord-Kivu : Arrestation d’un présumé kidnappeur au quartier Majengo à Goma

Nord-Kivu : Arrestation d’un présum…

Un présumé kidnappeur a é...

Nord-Kivu : Prise des fonctions du nouveau Conseiller en charge des Questions politiques du Gouverneur.

Nord-Kivu : Prise des fonctions du …

Jules Kasereka Mungwana, ...

Prev Next

La présence de Nyatura à Nyanzale à la base des tracasseries.

La présence de Nyatura à Nyanzale à la base des tracasseries.

Les  habitants  de Nyanzale et d’autres  villages voisins , une cité  du territoire  de Rutshuru située  à 75 km  au Nord-est  de Goma   se plaignent de la présence des éléments Nyatura  qui  exigent  le  paiement de  la somme de mille francs 1.000 FC  par  cultivateur  avant  d’accéder   à leurs    champs,  a  appris l’ACP d’un cultivateur  joint au téléphone.

Selon  la source, les Nyatura se permettent de demander obligatoirement   la somme de 1.000 FC  à chaque cultivateur avant d’accéder à son champ. Dans le cas contraire, le cultivateur est soit torturé ou pris en otage par le groupe rebelle.  Pour eux les guerres en répétitions dans cette partie de la province du Nord-Kivu, ne cesse d’appauvrir ces habitants qui   ne savent même pas où trouver la somme exigée illégalement par ces forces négatives.  

Les habitants de la contrée demandent au Gouvernement de renforcer la sécurité dans cette contrée afin de mettre définitivement fin à cette crise.

ACP/SARAH/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre