Menu
RSS
Nord-Kivu : 870 agents admis sous statuts au sein de la Fonction publique provinciale.

Nord-Kivu : 870 agents admis sous s…

Le gouverneur de la provi...

Félix Tshisekedi pour un partenariat au bénéfice des Congolais

Félix Tshisekedi pour un partenaria…

A l’occasion de la cérémo...

Nord-Kivu : Le secteur opérationnel  Sukola 2 détermination de traquer les groupes armés

Nord-Kivu : Le secteur opérationnel…

Le Commandement du secteu...

Nord-Kivu : Reprise des activités touristiques dans le parc national des Virunga.

Nord-Kivu : Reprise des activités t…

Le ministre provincial en...

Nord-Kivu : Risque de résurgence d’une épidémie de choléra aux cotés de la maladie à virus Ebola dans la zone de santé de Kayina

Nord-Kivu : Risque de résurgence d’…

Le Poste de Santé de Kise...

Nord-Kivu : Poursuite de la lutte contre les abus et exploitations sexuels commis par le personnel onusiens sur les communautés locales.

Nord-Kivu : Poursuite de la lutte c…

L’équipe de «  conduite e...

Le ministre Oly Ilunga  visite le dépôt de médicaments contre Ebola à Goma

Le ministre Oly Ilunga visite le d…

Le ministre de la Santé, ...

Nord-Kivu : Lancement officielle à Goma de la 6e  édition du Festival Amani

Nord-Kivu : Lancement officielle à …

La 6e Edition du festival...

Nord-Kivu : Le district 409 du Lion's Club en réunion régionale à Goma

Nord-Kivu : Le district 409 du Lion…

Le Vice-gouverneur de la ...

Les cadres politico-administratifs appelés à s’approprier la lutte contre la maladie à virus Ebola

Les cadres politico-administratifs …

Le ministre provincial en...

Prev Next

Aucune attaque contre les deux hélicoptères des Fardc, affirme le Général Léon Mushale.

Aucune attaque contre les deux hélicoptères des Fardc, affirme le Général Léon Mushale.

Le Général Léon Mushale, commandant de la 3ème Zone de Défense en séjour d’inspection à Goma, affirmé au cours d’un point de presse tenu ce mardi 31 janvier, au quartier général de la 34ème Région militaire du Nord-Kivu qu’aucune attaque n’a été enregistrée vendredi dernier lors du crash les des deux hélicoptères en patrouille dans la région des Mikeno comprise dans le triangle entre l’Ouganda, la Rwanda et la RDC.

Selon cet Officier supérieur des Fardc qui s’exprimaient en présence du Vice-gouverneur de la province du Nord-Kivu Feller Lutayichirwa et Jules Hakizumwami, Président de l’Assemblée provinciale (du Nord-Kivu), les deux appareils, en patrouille dans le cadre du repérage des infiltrations des ex-M23, sont tombés l’un après l’autre à 1,3 km de distance, à la suite de mauvaises conditions métrologiques dans la région située au pied du mont Mikeno.

« Je déments formellement la version selon laquelle nos hélicoptères ont été atteints par des projectiles », a dit le General Mushale car selon lui la position de Makenga et ses hommes étaient loin du lieu où s’est écrasé les deux appareils.

C’est lorsque les militaires loyalistes tenaient à s’enquérir de la situation des membres de l’équipage qu’ils seront surpris par une attaque contenue par la suite des hommes sous les ordres du général autoproclamé Sultani Makenga. Cette puissance de feu des Fardc contraindra l’ennemi à décrocher laissant sur le champ de bataille quatre morts et un capturé.

« Le phénomène M23 est une réalité dans le Rutshuru avec une possibilité de s’étendre sur le Nyiragongo », ainsi reconnu le Général Mushale avant d’assurer que « les FARDC mettrons toute en œuvre pour traquer et anéantir quiconque voudra troubler la quiétude de la population ». Le Commandant de la 3ème zone de défense a ainsi appelé tous les congolais à la vigilance tous azimuts car la sécurité est une affaire de tous.

Des enfants dans les rangs de la nouvelle bande à Makenga.

Le jeune Harerimana, âgé des 16 ans et capturé lors de ces échanges entre les Fardc et les hommes de Makenga a reconnu avoir été recruté de son village rwandais de Bugagari au motif qu’il venait travailler dans une ferme du coté de Masisi. Lui et quinze de ses compagnons, tous des enfants, se sont par la suite retrouvés dans la foret située au pied du Mont Mikeno d’où ils ont été informés qu’ils devenaient des militaires appelés à aller combattre.

Répondant à la presse de Goma, ce jeune homme qui ne parle que le Kinyarwanda a reconnu avoir été induit en erreur surtout que ceux qui l’ont lui avait promis un travail rentable une fois en RDC.

Pour le Général Léon Mushale, il s’agit d’une preuve que Makenga et ses hommes, en plus de vouloir troubler la quiétude des Congolais, sont entrait de recruter dans leurs rangs des enfants. « Il s’agit des crimes contre l’humanité », a prévenu le Commandant de la 3ème Zone de Défense comme pour aviser les défenseurs des droits de l’homme à ce sujet.

ACP/KAMBALE/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre