Menu
RSS
Nord-Kivu : Près de 52.800 finalistes attendus à la 52ème  session ordinaire de l’Examen d’État Edition 2018

Nord-Kivu : Près de 52.800 finalist…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La fête de l’Aïd el-Fitr célébrée sous le signe de l’appel du soutien aux élections à Goma.

Nord-Kivu : La fête de l’Aïd el-Fit…

Les fidèles musulmans de ...

Nord-Kivu : Le projet d’Edit budgétaire rectificatif 2018 arrêté à 156.029.855.735FC contre 150.405.054.543FC du budget initial

Nord-Kivu : Le projet d’Edit budgét…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : Des questions de développement au centre des échanges entre le Gouverneur Julien Paluku et le Chef de Groupement de Busanza/Rutshuru

Nord-Kivu : Des questions de dévelo…

Le gouverneur de la provi...

Lancement à partir du Nord-Kivu de la cascade de formations des membres des centres de réception et traitement des candidatures aux élections.

Lancement à partir du Nord-Kivu de …

Le Rapporteur adjoint de ...

Un protocole d’accord de collaboration actualisé entre la Coperama et la SMB de Rubaya/Masisi

Un protocole d’accord de collaborat…

Les Responsables de la Co...

Les difficultés de  la RTNC et l’ACP exposées successivement au Gouverneur Julien Paluku.

Les difficultés de la RTNC et l’AC…

Le Gouverneur Julien Palu...

L’Ecole du Cinquantenaire de Goma et Kivu international school choisis pour bénéficier du projet VodaEduc.

L’Ecole du Cinquantenaire de Goma e…

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : L’ONG « Refugees International » préoccupée par la situation humanitaire dans la région de Beni.

Nord-Kivu : L’ONG « Refugees Intern…

Le ministre provincial en...

Les Chefs coutumiers du Nord-Kivu disent non à la scission de leur Province.

Les Chefs coutumiers du Nord-Kivu d…

Les Chefs coutumiers du N...

Prev Next

RDC : le chef de la MONUSCO confirme la présence des rebelles du M23 dans l'est du pays

RDC : le chef de la MONUSCO confirme la présence des rebelles du M23 dans l'est du pays

Maman Sidikou, chef de la mission de l'Organisation des Nations unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), ont confirmé mercredi à Kinshasa la présence des rebelles combattants de l'ex-mouvement du 23 mars (M23), dans la province du Nord-Kivu, partie-est de la République démocratique du Congo.

"C'est une évidence. Lorsqu'on a fait le vol de reconnaissance nous en avons pas vu. Et les gens ont été pris, puis le Rwanda et l'Ouganda ont reconnu les mouvements de ces éléments M23 en centaine. Et récemment moi et Said Djinnit nous avons rencontré le président Museveni en Ouganda pour parler de la question, donc il n'est pas un secret qu'ils sont là", a déclaré M. Sidikou à l'issue d'un entretien avec le vice-premier ministre des affaires étrangères.

Le gouvernement rd-congolais a affirmé il y a quelques semaines qu'une centaine d'anciens combattants du M23, dont leur chef Sultani Makenga, se trouvant en exil en Ouganda avaient regagné clandestinement leurs anciennes bases dans l'est de la RDC.

Quelques jours après, l'armée ougandaise a assuré avoir arrêté le 18 janvier derniers 101 anciens combattants du M23 qui cherchaient à franchir la frontière avec la RDC.

Les autorités ougandaises ont également signalé la disparition sur son sol de Sultani Makenga, l'ancien chef de cette rébellion du M23, dans des circonstances peu claires, a-t-on appris vendredi de source militaire ougandaise.

Pour M. Sidikou, la MONUSCO se prépare à appuyer l'armée de la RDC pour la neutralisation de cette menace dans la partie est du pays.

"En tant que chef de la MONUSCO je dis ceci, en 2012-2013 ils sont venus, ils ont été combattus par les FARDC appuyées par la MONUSCO. Et ça sera la même chose qu'aujourd'hui, ils ont choisi les armes et les armes leur répondront", a-t-il rassuré.

(Xinhua)

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre