Menu
RSS
Nord-Kivu : Une quinzaine d’enseignants formés à Goma sur la gestion des risques à travers le jeu « Hazagora ».

Nord-Kivu : Une quinzaine d’enseign…

Environ quinze enseignant...

Entrée en fonctions du nouveau médecin directeur de l’Hôpital provincial de référence du Nord-Kivu.

Entrée en fonctions du nouveau méde…

Le nouveau médecin direct...

Julien Paluku annonce le début des audiences en foraines des présumés auteurs de récentes tueries de Rubaya.

Julien Paluku annonce le début des …

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Bientôt l’électrification de certaines artères principales de Goma par énergie solaire.

Nord-Kivu : Bientôt l’électrificati…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Bientôt l’électrification de certaines artères principales de Goma par énergie solaire.

Nord-Kivu : Bientôt l’électrificati…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu: Passation du pouvoir à la 34ème région militaire

Nord-Kivu: Passation du pouvoir à l…

Le général Isidore Kahumb...

Nord-Kivu : Le recrutement et la formation de bons témoins  à tous les niveaux un gage pour la crédibilité des élections, selon Norbert Kantitima.

Nord-Kivu : Le recrutement et la fo…

Le Vice-président de la C...

Nord-Kivu : Les chefs coutumiers de la RDC joignent leurs efforts à la lutte contre Ebola et les tueries.

Nord-Kivu : Les chefs coutumiers de…

Sa Majesté M’Fumu Difima,...

Nord-Kivu : le Chef d’Etat-major général des FARDC appelle les hommes de troupes à la discipline et au respect des lois.

Nord-Kivu : le Chef d’Etat-major gé…

Le Chef d’état-major géné...

Face à l’insécurité Nord-Kivu : Une mission parlementaire prône des solutions holistiques.

Face à l’insécurité Nord-Kivu : Une…

La délégation parlementai...

Prev Next

L’appel à la ville morte de l’opposition boycotté à Goma.

L’appel à la ville morte de l’opposition boycotté à Goma.

L’appel des partis politiques de l’opposition  à une ville morte ce 3 avril 2017 à travers le pays tout entier, lancé dernièrement, a été boycotté par la population de la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, ont constaté les reporters de l’ACP après une ronde sur terrain.

La plupart des magasins, boutiques,  marchés, banques et les bureaux de l’administration tant publique que privée, ont ouvert leurs portes comme d’habitude.

Quant au transport urbain, les taxis-bus et les taxis-motos, étaient visibles et opérationnels très tôt le matin sur différents axes de la ville jouant pleinement leur rôle sans inquiétude.

Aucune manifestation remarquée de près ou de loin allant dans le sens à soutenir le souhait de l’opposition politique n’a été observée ni dans des quartiers moins encore sur les grandes artères de la ville touristique. 

Pour M. Mumbere Grace, une marchand trouvé au marché public des Virunga, cette ville morte ne peut trouver de sens que pour les demandeurs, car pour ceux qui travaillent au taux du jour n’ont rien à faire avec les revendications politiciennes. 

Il a conseillé que la mise en œuvre des Accords du centre interdiocésain de Kinshasa sous les bons offices des prélats catholiques est une affaire des seuls politiques et que des ouvertures seraient déjà remarquables quant à ce.

M. Kulimushi Serge, motard de son état, a quant à lui suggeré que la population doit comprendre que les histoires des villes mortes appartient au passé et surtout aux politiciens et que c’est travaillant que le Congolais peut aspirer au choix judicieux de ses dirigeants aux prochaines élections.

Donnant son avis à cet appel boycotté de l’opposition, M. Benjamin Thelemuka, étudiant à l’Université de Goma (UNIGOM), a indiqué que cette fois-ci les étudiants commencent progressivement à comprendre qu’ils ne doivent plus être à la solde des politiciens mais plutôt se fier aux études.

Une certaine opinion politique n’a pas trouvé l’importance de respecter le mot d’ordre de l’opposition étant donné que le Président de la République vient de décider d’entamer, pendant deux jours, des consultations avec tous les partis politiques et les forces vives de la RDC en vu d’une solution durable de paix et vers des élections apaisées, crédibles et transparentes en attendant son adresse au peuple à travers les deux Chambres du Parlement réunies en Congrès.

Il sied de rappeler que l’opposition avait appelé la population de la RDC à observer une ville morte pour faire pression à la majorité présidentielle pour que l’accord du saint sylvestre soit mis en application. 

Interrogé à ce sujet récemment à Beni, dans le cadre d’une visite d’inspection, le Gouverneur de la province du Nord-Kivu s’est inscrit également à faux contre ceux qui manipulent la population pour des intérêts égoïstes. 

Pour Julien Paluku lui, au Nord-Kivu, la population ne doit pas être à la traine des acteurs politiques qui, in fine, sont à la recherche des positionnements politiques, … relayant au second plan les questions vitales de la population.

« Il ne faudra pas que la population soit distraites des arrangements » entre politique, avait enfin avisé Julien Paluku pour qui les questions vitales de la population entre autre l’éradication totale de l’insécurité à Beni, la réhabilitation des routes et autres questions ayant train au bien être de la population

ACP/ANACLET et KOMBO/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre