Menu
RSS
Sanctions européennes : "Ce n'est pas à l'UE de nous dire comment nous devons vivre" (Joseph Kabila)

Sanctions européennes : "Ce n'…

"Nous voulons avoir des é...

Le Chef de l’Etat Joseph Kabila n’exclut pas d’être candidat dans cinq ans

Le Chef de l’Etat Joseph Kabila n’e…

Joseph Kabila entend cont...

Tordant le cou aux rumeurs, Corneille Nangaa confirme : « Les élections auront bel et bien lieu le 23 décembre »

Tordant le cou aux rumeurs, Corneil…

Le président de la CENI, ...

Lancement du  Projet d’appui au secteur agricole pour le Nord-Kivu (PASA/NK)

Lancement du Projet d’appui au sec…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu: Les ministères provinciaux de la Santé et du Genre appuyés par l’UNFPA en équipements informatiques et mobiliers de bureau

Nord-Kivu: Les ministères provincia…

Le ministre provincial en...

Nord-Kivu : Cloture de la rencontre régionale sur la promotion de la culture de paix dans la sous Région des Grands Lacs

Nord-Kivu : Cloture de la rencontre…

Les travaux de la rencont...

Julien Paluku en tournée d’évaluation de la situation sécuritaire dans la région de Beni-Lubero à 21 jours des élections.

Julien Paluku en tournée d’évaluati…

Le Gouverneur de la provi...

RDC-Ouganda : Tenue à Goma de la réunion ministérielle bilatérale d’échanges d’information sur la riposte contre l’épidémie à virus Ebola.

RDC-Ouganda : Tenue à Goma de la ré…

Les ministre congolais de...

Goma : le chef Maï-Maï Sheka est arrivé à Goma pour son procès

Goma : le chef Maï-Maï Sheka est ar…

Le prévenu et chef ...

Bruno Tshibala réitère la détermination du gouvernement d’organiser les élections démocratiques

Bruno Tshibala réitère la détermina…

Le Premier ministre Bruno...

Prev Next

L’appel à la ville morte de l’opposition boycotté à Goma.

L’appel à la ville morte de l’opposition boycotté à Goma.

L’appel des partis politiques de l’opposition  à une ville morte ce 3 avril 2017 à travers le pays tout entier, lancé dernièrement, a été boycotté par la population de la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, ont constaté les reporters de l’ACP après une ronde sur terrain.

La plupart des magasins, boutiques,  marchés, banques et les bureaux de l’administration tant publique que privée, ont ouvert leurs portes comme d’habitude.

Quant au transport urbain, les taxis-bus et les taxis-motos, étaient visibles et opérationnels très tôt le matin sur différents axes de la ville jouant pleinement leur rôle sans inquiétude.

Aucune manifestation remarquée de près ou de loin allant dans le sens à soutenir le souhait de l’opposition politique n’a été observée ni dans des quartiers moins encore sur les grandes artères de la ville touristique. 

Pour M. Mumbere Grace, une marchand trouvé au marché public des Virunga, cette ville morte ne peut trouver de sens que pour les demandeurs, car pour ceux qui travaillent au taux du jour n’ont rien à faire avec les revendications politiciennes. 

Il a conseillé que la mise en œuvre des Accords du centre interdiocésain de Kinshasa sous les bons offices des prélats catholiques est une affaire des seuls politiques et que des ouvertures seraient déjà remarquables quant à ce.

M. Kulimushi Serge, motard de son état, a quant à lui suggeré que la population doit comprendre que les histoires des villes mortes appartient au passé et surtout aux politiciens et que c’est travaillant que le Congolais peut aspirer au choix judicieux de ses dirigeants aux prochaines élections.

Donnant son avis à cet appel boycotté de l’opposition, M. Benjamin Thelemuka, étudiant à l’Université de Goma (UNIGOM), a indiqué que cette fois-ci les étudiants commencent progressivement à comprendre qu’ils ne doivent plus être à la solde des politiciens mais plutôt se fier aux études.

Une certaine opinion politique n’a pas trouvé l’importance de respecter le mot d’ordre de l’opposition étant donné que le Président de la République vient de décider d’entamer, pendant deux jours, des consultations avec tous les partis politiques et les forces vives de la RDC en vu d’une solution durable de paix et vers des élections apaisées, crédibles et transparentes en attendant son adresse au peuple à travers les deux Chambres du Parlement réunies en Congrès.

Il sied de rappeler que l’opposition avait appelé la population de la RDC à observer une ville morte pour faire pression à la majorité présidentielle pour que l’accord du saint sylvestre soit mis en application. 

Interrogé à ce sujet récemment à Beni, dans le cadre d’une visite d’inspection, le Gouverneur de la province du Nord-Kivu s’est inscrit également à faux contre ceux qui manipulent la population pour des intérêts égoïstes. 

Pour Julien Paluku lui, au Nord-Kivu, la population ne doit pas être à la traine des acteurs politiques qui, in fine, sont à la recherche des positionnements politiques, … relayant au second plan les questions vitales de la population.

« Il ne faudra pas que la population soit distraites des arrangements » entre politique, avait enfin avisé Julien Paluku pour qui les questions vitales de la population entre autre l’éradication totale de l’insécurité à Beni, la réhabilitation des routes et autres questions ayant train au bien être de la population

ACP/ANACLET et KOMBO/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre