Menu
RSS
Julien Paluku annonce le début des audiences en foraines des présumés auteurs de récentes tueries de Rubaya.

Julien Paluku annonce le début des …

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Bientôt l’électrification de certaines artères principales de Goma par énergie solaire.

Nord-Kivu : Bientôt l’électrificati…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Bientôt l’électrification de certaines artères principales de Goma par énergie solaire.

Nord-Kivu : Bientôt l’électrificati…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu: Passation du pouvoir à la 34ème région militaire

Nord-Kivu: Passation du pouvoir à l…

Le général Isidore Kahumb...

Nord-Kivu : Le recrutement et la formation de bons témoins  à tous les niveaux un gage pour la crédibilité des élections, selon Norbert Kantitima.

Nord-Kivu : Le recrutement et la fo…

Le Vice-président de la C...

Nord-Kivu : Les chefs coutumiers de la RDC joignent leurs efforts à la lutte contre Ebola et les tueries.

Nord-Kivu : Les chefs coutumiers de…

Sa Majesté M’Fumu Difima,...

Nord-Kivu : le Chef d’Etat-major général des FARDC appelle les hommes de troupes à la discipline et au respect des lois.

Nord-Kivu : le Chef d’Etat-major gé…

Le Chef d’état-major géné...

Face à l’insécurité Nord-Kivu : Une mission parlementaire prône des solutions holistiques.

Face à l’insécurité Nord-Kivu : Une…

La délégation parlementai...

RDC : Julien Paluku et Neuf députés provinciaux se font vacciner contre Ebola à Butembo

RDC : Julien Paluku et Neuf députés…

Le gouverneur de la provi...

BENI : CE QUE LA MISSION ASSEMBLÉE NATIONALE-GOUVERNEMENT DOIT SAVOIR !

BENI : CE QUE LA MISSION ASSEMBLÉE …

Lors de la rencontre inte...

Prev Next

La population de Bashali-Monkoto identifie le manque d’encadrement des démobilisés comme sources d’insécurité.

La population de Bashali-Monkoto identifie le manque d’encadrement des démobilisés comme sources d’insécurité.

La population de la localité de Bashali-Monkoto située à environ 80 Km au sud-ouest de la ville de Goma, dans le territoire de Masisi, identifie le non encadrement des jeunes démobilisés comme étant la source d’insécurité dans leur contrée, a appris l’ACP d’un acteur de la société civile de cette contrée.

A en croire la source, les jeunes, à qui l’Etat et les partenaires avaient promis un encadrement après leur démobilisation, vivaient de leurs armes qu’ils ont accepté de  déposer au profit de la paix.

Ces jeunes sont malheureusement délaissés à leur triste sort et ne savent plus quoi faire se livrant à toute activité dans leurs milieux en inquiétant quelques fois les paisibles citoyens.

Les tracasseries sont, ce dernier temps enregistrées çà et là dans cette contrée et la plupart des cas appréhendés sont perpétrés par des gens identifiés comme des démobilisés, a poursuivi la source avant d’indiquer qu’on ne pourra jamais éradiquer les groupes armés tant que ces jeunes gens ne sont pas encadrés comme promis par le Gouvernement et ses partenaires.

Les uns rejoignent progressivement leurs compagnons d’armes pour continuer leur sale besogne en vue de se trouver facilement de quoi mettre sous la dent, déplorent les observateurs pour qui cette attitude qui ne fait que pérenniser l’insécurité, est à combattre par des emplois promis aux démobilisés. 

La solution à cette problématique passe par l’occupation de ces jeunes qui, en dépit des séances dans les centres de démobilisation, n’ont jamais oublié à se servir de la violence pour survivre.

ACP/SARAH/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre